magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-8°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  CIUSSS de l’Estrie–CHUS: appel de candidatures (emplois étudiants inclus). Mercredi, de de 15 à 19 h, au 1621 rue Prospect.
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 26 mars 2014

Isabelle Hallé demande aux électeurs de faire autrement



 Imprimer   Envoyer 

Consciente que le comté de Mégantic est libéral depuis plusieurs décennies, la candidate du Parti Québécois, Isabelle Hallé, exhorte les citoyens de lui faire confiance.

« Il est temps qu'on se donne une chance de faire les choses autrement. Se donner une nouvelle personne avec une ouverture d'esprit et de l'audace pour les projets. Je veux faire partie de la solution. Il est temps qu'on sorte de notre zone de confort et qu'on se donne autre chose. »

Tel était le message de la candidate péquiste au terme d'une entrevue accordée au journal régional Le Haut-Saint-François. Avouant être peu connue sur le territoire, la directrice de la Chambre de commerce région de Mégantic entamait une tournée des municipalités et organismes de la région. Mme Hallé tient à rassurer les électeurs qu'elle sera la députée de tous, si elle est élue, pas seulement de Mégantic. Évidemment, la reconstruction de Lac-Mégantic nécessitera du temps de la part de la députée, mais elle précise que le gros du travail se fera au niveau municipal. « Je suis quelqu'un qui est là quand c'est le temps pour porter les dossiers », insiste-t-elle. Elle ajoute vouloir conserver un bureau dans le Haut-Saint-François si les électeurs lui font confiance le 7 avril prochain. « C'est clair que j'ai l'intention de maintenir un local. Je vais voir à quel endroit stratégique est le mieux. »

Au domaine agricole, l'achat de terres par des groupes structurés soulève l'inquiétude chez les producteurs du territoire. Mme Hallé  propose une rencontre avec ces derniers afin de préciser la problématique, les impacts, la proportion de terres vendues et de voir  ensemble comment protéger celles-ci. Elle rappelle que la politique de la souveraineté alimentaire de sa formation politique vise à freiner l'achat de terres agricoles par les étrangers.

Au chapitre de la santé, Mme Hallé appuie le ministre sortant Réjean Hébert sur l'importance de miser sur les soins à domicile. Elle ajoute que le projet d'assurance autonomie devrait également contribuer positivement à améliorer les services en matière de santé. Quant à l'épineux dossier du regroupement du CLSC avec le CHSLD de Weedon, la candidate se montre très prudente. « J'ai rencontré le comité de citoyens et ils m'ont expliqué leur façon de voir les choses. Ils m'ont fait part de leurs inquiétudes importantes. Ils veulent conserver leurs services et c'est légitime. Je n'ai pas dit que je pouvais m'engager, mais j'ai écouté leurs besoins et entendu leur message. » Avant de se prononcer davantage, Mme Hallé souhaitait compléter son information comme de rencontrer le ministre Réjean Hébert et les représentants de l'Agence de santé de l'Estrie pour se faire une idée complète de la situation. Le volet touristique occupe une place importante parmi les préoccupations de Mme Hallé et de son chef, Pauline Marois.  Ce n'est pas un hasard, précise la candidate, si Mme Marois a dévoilé les mesures de développement touristique à l'ASTROLab du Mont-Mégantic. La candidate ajoute que la députée doit être à l'affut des divers projets et être présente pour les supporter. Dans cette optique, la candidate mentionne que le marécage des Scots constitue un beau projet qui mérite un support. Elle ajoute que le Pacte rural peut représenter un outil de développement. Quant aux rumeurs disant que le gouvernement fédéral retirerait son appui financier pour le fonctionnement et la recherche à l'Observatoire du Mont-Mégantic, Mme Hallé a bien l'intention d'y mettre l'énergie nécessaire avec le milieu pour conserver cet acquis.

À l'instar des autres campagnes provinciales, le dossier de la route 257 refait surface. Cette fois, la candidate péquiste s'implique. « Je m'engage à accompagner la MRC à pousser le dossier. Il faut être cohérent. Si on veut du développement touristique, il faut être capable d'accueillir les visiteurs. »

Interrogée à savoir si les commissions scolaires étaient rendues au maximum quant à l'effort de restriction budgétaire qu'exige le gouvernement, Mme Hallé croit qu'il y a encore place aux coupures, particulièrement dans la bureaucratie. « On peut tous encore faire un bout de chemin. Il faut être capable de justifier chaque dollar » , précise-t-elle. Quant à l'exode des jeunes, cela touche l'ensemble du comté autant du côté de la région de Mégantic que dans le Haut-Saint-François, précise la candidate. Elle mentionne qu'il faut travailler à rendre les emplois attrayants et bien payés. Il importe également de mettre en valeur les divers attraits et travailler tous ensemble à en faire la promotion. L'implication citoyenne dans les petites municipalités est une façon de renforcer le sentiment d'appartenance, ajoute Mme Hallé.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Nissan Kicks 2018

Nissan Kicks 2018
Les sentiers ouverts, mais pas au point

Les sentiers ouverts, mais pas au point
NOS RECOMMANDATIONS
La chambre de commerce et l’AGACVS en accord avec la revitalisation du centro

La chambre de commerce et l’AGACVS en accord avec la revitalisation du centro
Martin Coiteux visite des entreprises à succès à Magog

Martin Coiteux visite des entreprises à succès à Magog
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Bedon & bout'chou
La culture et la confiture Par Daniel Nadeau Mercredi, 10 janvier 2018
La culture et la confiture
Un chien laissé dehors à Stanstead meurt de froid Par Cynthia Dubé Mercredi, 10 janvier 2018
Un chien laissé dehors à Stanstead meurt de froid
Le projet CLASS : un atout pour la réussite Par Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous