Sherbrooke Auto Occasion
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
20°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Electro-5 Reparation Ecoresponsable
ACTUALITÉS / Estrie
Elizabeth Nadeau Par Elizabeth Nadeau
enadeau@estrieplus.com

Mardi, 31 mai 2016

Rouleau questionne la future piste de Ice Cross au Mont Bellevue



 Imprimer   Envoyer 
Le conseiller du district de l'Université Jean-François Rouleau.

Le conseiller Jean-François Rouleau remet en question l'approche de Destination Sherbrooke quant à la construction d'une piste permanente de Ice Cross au Mont Bellevue. Il déplore notamment qu'aucune consultation n'a été menée auprès du nouveau Regroupement du parc du Mont Bellevue (RPMB), gestionnaire de la montagne depuis l'hiver dernier.

« Je questionne sérieusement l'approche de Destination Sherbrooke et de la Ville, qui semblent une fois de plus vouloir attacher un dossier sans consultation auprès des citoyens, des élus de l'arrondissement et du comité du Regroupement du parc du Mont-Bellevue », affirme le conseiller.

Jean-François Rouleau demande à ce que le dossier de la construction d'une piste permanente de Ice Cross soit mis sur la glace et que des discussions entre les différent intervenants concernés, dont les usagers de la montagne, soient amorcées.

« On investira bientôt 1,2M $ dans un nouveau remonte-pente et cet investissement confirme l'importance de la saison hivernale pour la montagne. C'est important de savoir où on va. Nous avons confié la gestion de la montagne au Regroupement et dans ce dossier, il n'a pas été consulté. »

Le conseiller estime par ailleurs que la Coupe Riders, une compétition d'envergure internationale qui se tient au Mont Bellevue depuis deux ans, n'est pas aussi rentable que le prétendait Destination Sherbrooke. Si l'organisme estimait initialement les retombées économiques d'une telle course à environ 2,8M $, celles-ci n'auraient finalement été que d'environ 230 000 $.

« Destination Sherbrooke a inscrit une deuxième course avant même qu'on ait pu étudier les retombées comme il se doit et voilà qu'on nous annonce un investissement public de 200 000 $ pour une piste permanente. Je me questionne sur le plan d'affaires de ce projet-là et je comprends mal qu'on ne nous ait pas encore fait état de sa rentabilité. On leur laissera la chance de nous convaincre, mais on veut qu'ils nous présentent leur plan d'affaires. »

Selon lui, l'argent pourrait être investi ailleurs, notamment dans des installations sportives qui bénéficieraient à plus de gens. Des milliers d'amateurs de ski alpin, de ski de fond, de raquette, de vélo-neige et de course sillonnent la montagne chaque hiver.

« Il y a des besoins criants dans la montagne alors que le Ice Cross n'est pas un sport de développement et qu'il n'est pas accessible à tous. Il faut être très en forme pour le pratiquer. Pourquoi investir des fonds publics dans quelque chose qui n'attire pas les gens? »

Sa collègue et conseillère du district de la Croix-Lumineuse, Nicole A. Gagnon, partage son avis quant à l'inclusion d'autres intervenants dans la discussion. Comme présidente du comité du Mont Bellevue, elle affirmait lundi n'avoir participé à aucune réunion sur le sujet de la construction d'une piste permanente.

Toutefois, elle estime que la Coupe Riders doit encore bénéficier du soutien des élus avant d'être relayée aux oubliettes.

« Il faut donner la chance au coureur puisqu'il n'y a pas de déficit. Il faut donner à la chance à l'événement de se faire connaître et d'aller plus loin. D'autres projets ont connu le même parcours difficile au début et voilà qu'ils fonctionnent aujourd'hui! », affirme-t-elle, estimant une période d'essai de cinq ans réaliste pour évaluer la rentabilité de l'événement.

« Je suis en faveur d'un projet porteur, mais pas d'une construction qui ne servira que quelques semaines. Il faut que le projet soit bien monté et que cela se fasse en collaboration avec les gens impliqués dans la gestion de la montagne », concluait Mme Gagnon.


Centre Sherbrooke Ma Rentrée Techno 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Tatoueurs itinérants: aucune loi concernant les ados

Tatoueurs itinérants: aucune loi concernant les ados
Quoi faire ce week-end!

Quoi faire ce week-end!
NOS RECOMMANDATIONS
Il perd le contrôle et se blesse grièvement

Il perd le contrôle et se blesse grièvement
Nouveau projet d’habitation à Sherbrooke

Nouveau projet d’habitation à Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Écoloboutique.com
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Caroline Caouette
Jeudi, 16 août 2018
Les bons et mauvais côtés du maternage

Daniel Nadeau
Mercredi, 15 août 2018
Refus global : la honte de l’oubli

Priscilla Boutin
Mercredi, 15 août 2018
Trucs pratiques pour cheveux abîmés

Cégep de Sherbrooke
Mardi, 14 août 2018
Une relève scientifique assurée au Cégep de Sherbrooke

Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Mardi, 14 août 2018
Quoi savoir sur l’alimentation cétogène ou « ketogenic diet »

François Fouquet
Lundi, 13 août 2018
Vacances performantes

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 20 juillet 2018
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Un délice: gruau de quinoa au yogourt, amandes et framboises Par Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP Vendredi, 10 août 2018
Un délice: gruau de quinoa au yogourt, amandes et framboises
Quoi faire ce week-end! Par Vincent Lambert Vendredi, 10 août 2018
Quoi faire ce week-end!
Tatouages sur ados: deux hommes se rendent à la police Par Vincent Lambert Lundi, 13 août 2018
Tatouages sur ados: deux hommes se rendent à la police
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous