Sherbrooke Auto Occasion
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
L'actualité en vidéos
Affaires & juridique
L'actualité en photos
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Ça se passe chez nous!
Blogue
A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Vendredi, 29 septembre 2017

Un poste de chloration pour traiter l’eau à Huntingville



 Imprimer   Envoyer 
Les citoyens du secteur d’Huntingville pourraient bien voir l’avis d’ébullition lever sous peu.

Les citoyens du secteur d'Huntingville pourraient bien voir l'avis d'ébullition lever sous peu. En effet, la Ville de Sherbrooke a installé hier soir un poste de chloration temporaire.

Un poste de chloration temporaire a été installé hier soir dans le secteur d'Huntingville, touché par l'avis d'ébullition de l'eau potable. Déjà en fonction sur la rue Winder, ce dernier respecte le dosage autorisé par le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

« Avec cette installation, nous avons bon espoir de pouvoir lever l'avis d'ébullition sous peu, explique Caroline Gravel, directrice du Service des infrastructures urbaines. Nous continuerons d'effectuer des tests quotidiens de la qualité de l'eau potable et nous serons en mesure de faire le point en début de semaine », précise-t-elle.

En attendant, l'eau potable doit continuer d'être bouillie pendant une minute. Selon les récentes analyses, la présence de bactéries dans l'eau potable d'une quarantaine de résidences (Campbell, Pharo, Pleasant View, Mitchell et Glenday) est encore remarquée.

« Au cours des dernières semaines, la Ville de Sherbrooke a ajouté du chlore au point d'injection existant et a rincé abondamment le réseau d'aqueduc, en plus de s'assurer que toutes les conduites de l'ancien réseau du secteur Huntingville avaient été débranchées, explique-t-on par voie de communiqué. Ces mesures ont permis d'améliorer la qualité de l'eau potable, mais n'ont pas été suffisantes pour enrayer totalement la présence de bactéries dans le réseau d'aqueduc. »


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
15 des 71 patinoires de Sherbrooke ouvertes!

15 des 71 patinoires de Sherbrooke ouvertes!
Annie Godbout remet une partie de son salaire aux jeunes

Annie Godbout remet une partie de son salaire aux jeunes
NOS RECOMMANDATIONS
Des voleurs recherchés à Magog récidivent

Des voleurs recherchés à Magog récidivent
Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke

Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
J & M Grégoire juin 2018
 
François Fouquet
Lundi, 17 décembre 2018
Le saumon et le dollar

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 17 décembre 2018
Le Cégep, premier lieu d'expérimentation pédagogique

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 14 décembre 2018
Tout sur le sommeil (part 2)

Jacinthe Dubé 29 nov 2018
Clinique Supra Santé nov 2018
OTL Gouverneur Sherbrooke classé dans le top 3 des hôtels 5 étoiles au Québec Par Cynthia Dubé Jeudi, 13 décembre 2018
OTL Gouverneur Sherbrooke classé dans le top 3 des hôtels 5 étoiles au Québec
Groupe Custeau remet 50 000$ à l’école Larocque Par Cynthia Dubé Mardi, 11 décembre 2018
Groupe Custeau remet 50 000$ à l’école Larocque
«Le Sapin a des boules» … à  Lennoxville! Par Cynthia Dubé Vendredi, 14 décembre 2018
«Le Sapin a des boules» … à Lennoxville!
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous