Radio-Canada - Par Ici l'info
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
VOYAGES & GASTRONOMIE
Découvrir le monde à la retraite
Découvertes
Découvrir le monde
Expériences culinaires
Trucs du chef
Radioactif Forfait Internet mai 2018
VOYAGES & GASTRONOMIE /
Expériences culinaires
Jessica Mackey, Via L'Attitude Par Jessica Mackey, Via L'Attitude

Vendredi, 27 octobre 2017

Que faire des bonbons d’Halloween?



 Imprimer   Envoyer 
Avant de parler du contenu des bonbons, l’Halloween est d’abord une fête pour les enfants, présente dans nos mœurs depuis des générations.

Je ne pouvais pas ne pas parler de cette fête des bonbons, non de la sorcière! Les efforts de sensibilisation à la saine alimentation font remettre en question certains rituels que nous avons. Plusieurs se demandent maintenant comment composer avec l'Halloween et que faire avec les bonbons amassés. Si cette question vous titille l'esprit, plus vous serez aux faits, plus vous serez en paix avec la décision que vous prendrez. Ayez confiance qu'elle sera certainement la bonne pour votre famille.

Avant de parler du contenu des bonbons, l'Halloween est d'abord une fête pour les enfants, présente dans nos mœurs depuis des générations. Avec la garderie ou l'école, même si nous aimerions garder cette fête sous le silence, c'est juste impossible.

Les faits

Le sucre excite. En fait, c'est vrai que l'on peut voir un changement de comportement important lorsque nos enfants (ou nous-mêmes) se sucrent le bec. Ce sont plutôt les agents de conservation et les colorants artificiels qui entraînent une augmentation de l'hyperactivité. Ceci est vrai pour les bonbons puisqu'ils sont en fait un concentré de sucre, de colorants et de saveurs.

Parlant d'agents de conservation, leurs effets sont très connus du monde médical et des professionnels de la santé, mais encore sous-estimés par les consommateurs. J'inclus ici les édulcorants tels que l'aspartame et le sucralose qui sont, et ce depuis 1970, toujours controversés. Certains agents sont interdits dans d'autres pays, comme le Butylhydroxyanisol (BHA) et le butylhydroxytoluène (BHT) interdits en Angleterre pour leurs effets sur le comportement et leurs caractéristiques cancérigènes.

Bref, nous ne pouvons pas affirmer que la consommation de bonbons n'est pas néfaste. Nous devons réaliser que ces ingrédients se trouvent également dans notre alimentation quotidienne pour la plupart. Une raison de plus de les éviter le plus possible. Enfin, disons la vérité, il n'y a pas de bonbons santé!

Une nouvelle réalité qui fait peur est que les bonbons sont devenus la cible de malfaiteurs en cachant des substances dangereuses ou en déguisant des médicaments en bonbons. Je crois que la question que l'on se posera d'ici peu sera est-ce que nous voulons continuer de récolter des bonbons des maisons d'inconnus ?

Sachant ceci, quoi faire? C'est une excellente question qui ne sera répondue que par vous-même.

Personnellement, nous accordons beaucoup d'importance à cette fête, mais peu aux bonbons, et ce tout au long de l'année. Ils ne sont donc pas interdits, mais pas encouragés. Je précise, les bonbons ne sont pas un trésor caché à ouvrir une fois par année, mais oui ils sont interdits au quotidien. La notion de la fréquence, donc une alimentation saine au quotidien versus une gâterie à l'occasion est enseignée chez nous.

Nos actions sont cohérentes avec nos valeurs puisque nous n'offrons pas de bonbons aux amis, mais des surprises (gomme à effacer, crayon d'Halloween, etc).

Le soir de l'Halloween, nous trions les bonbons avec eux et oui, on s'en permet quelques-uns nous-même. Ensuite, ils sont rangés et les deux ou trois jours suivants ils peuvent en prendre un ou deux selon la grosseur en guise de dessert pour un repas. Par la suite, leur consommation devient très sporadique.

Cette méthode peut ne pas convenir, voici d'autres suggestions :

- Troquer le sac de bonbons contre une autre surprise (une sortie, de l'argent, un bien).

- Visitez une maison hantée le soir de l'Halloween, la quantité de bonbons amassée et le porte-à-porte seront moins présents.

Joyeuse Halloween !


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Les étapes clés pour sortir de la dette de carte de crédit à mesure que le coût de l'emprunt augmente

Les étapes clés pour sortir de la dette de carte de crédit à mesure que le coût de l'emprunt augmente
Nouveau laboratoire pour conquérir l’espace

Nouveau laboratoire pour conquérir l’espace
NOS RECOMMANDATIONS
Mange-la ta poutine, t’es pas grosse anyway !

Mange-la ta poutine, t’es pas grosse anyway !
Top 5 de la « Body positivity »

Top 5 de la « Body positivity »
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Rythme FM C’est Isabelle qui paye
 
René Dubreuil
Jeudi, 13 septembre 2018
Une Sherbrookoise aux JO

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Nouveau projet pour réduire les bouteilles de plastique Par Vincent Lambert Jeudi, 13 septembre 2018
Nouveau projet pour réduire les bouteilles de plastique
Une Sherbrookoise aux JO Par René Dubreuil Jeudi, 13 septembre 2018
Une Sherbrookoise aux JO
Quoi faire ce week-end Par Cynthia Dubé Vendredi, 14 septembre 2018
Quoi faire ce week-end
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous