magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Étude sur la Rivière Saint-François: le couvert de glace ne devrait pas causer de problème, advenant une crue des eaux.
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 3 juin 2015

Le Gala sportif à la Cité-école Louis-Saint-Laurent



 Imprimer   Envoyer 

Lancé par Julie Snyder, animatrice de l’émission Le Banquier, le gala sportif 2014-2015 de la Cité-école Louis-Saint-Laurent a pris la forme de ce jeu-questionnaire. Mme Snyder, par le biais d’une courte intervention filmée, s’est empressée de féliciter tous les athlètes qui se sont démarqués au cours de l’année scolaire et les organisateurs de la remise des prix.

Les vingt «Beautés» ont pris plaisir à présenter à Louis-Philippe «Saku Koivu» Tanguay les valises contenant la liste de noms et celle des équipes sélectionnées pour recevoir la récompense ultime. Animée de main de maître, sous le signe de l’humour, par Zachary Godbout, la soirée où plus de 150 parents et amis se sont regroupés a remporté un vif succès.
Composées de gens du milieu enseignant ou professant d’autres carrières, les «Beautés-entraîneurs-passionnés» ont identifié les sportifs qui ont laissé leur marque dans toutes les disciplines et dans toutes les catégories. Retenons parmi eux ceux de la relève qui proviennent du primaire ou qui dirigent des équipes de minicompétiteurs. En minihandball, féminin et masculin, Abigail Ouellet et Dave Rhéaume ont remporté la palme. Les entraîneurs coup de cœur Clovis Gaudreau et Maxime Pépin, en minihandball, se sont démarqués. Pour la première année dans le circuit minicheerleading, Jessica Nadeau et Coralie Lévesque-Isabel ont été remarquées.

Les Monarques, toutes catégories confondues, décrochent bon an mal an des bannières dans le Réseau éducation sport du Québec. Cette année, ils en ont raflé six plus prestigieuses les unes que les autres. Retenons dans la catégorie Hockey sans contact, les juvéniles, division 2B, pour l’éthique. L’équipe de soccer en gymnase a recueilli celle des champions cadets, div. 3, de la saison régulière et celle des champions régionaux. Dans la même catégorie de sport, mais chez les benjamins, div. 2, le championnat de la saison régulière, sect. A, leur a été attribué. Les filles, en handball benjamin féminin, ont remporté celles du championnat québécois et championnat série éliminatoire. Elles ont atteint la deuxième place au championnat canadien.

Quelques prix spéciaux ont été remis à des sportifs qui se sont démarqués. Les recrues de l’année sont Angélic Brochu et Keven Prévost-Gagnon.Vicky Pruneau et Haroon Adelyar ont mérité le Prix Martin-Pier Briand. La soirée a permis de rendre compte des efforts de deux adolescents qui ont le mieux concilié leurs études et leur pratique du sport, Camille Desbiens et Vincent Dodier. Pour consacrer les athlètes par excellence, les juges ont reconnu Laéticia Dugal et Manuel Dussault. Le prix de la meilleure équipe a été décerné à celle du soccer intérieur cadet.

Dans le bloc Méli-mélo, Dany Boily, qui en sera bientôt à sa quinzième année comme entraîneur-chef du handball, soulignait le fait que le minihandball au primaire a donné la chance à beaucoup de jeunes de se lancer dans une carrière sportive. Elle a tenu à mentionner le travail des bénévoles qui, assidûment, ont favorisé l’essor des leurs. Pour leur part, Camille Desbiens et Vicky Pruneau ont livré un vibrant hommage à Geneviève G. Provencher qui a propulsé l’équipe féminine cadette juvénile jusqu’à Prague. « Elle nous a supportées, nous a encouragées à ne pas baisser les bras; elle croyait en nous », ont résumé ces deux jeunes filles, heureuses d’avoir partagé pendant 10 jours les aléas et bons moments d’un tel périple.

Certains de nos athlètes font encore leur marque même après avoir quitté la Cité-école. C’est le cas d’Émily Routhier qui a été honorée par l’Alliance études sport Québec pour ses réalisations en handball.


  CONSULTER L'ALBUM PHOTO
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Maintenir à jour la pension alimentaire de ses enfants

Maintenir à jour la pension alimentaire de ses enfants
Plus de 75 exposants réunis pour une foire alimentaire

Plus de 75 exposants réunis pour une foire alimentaire
NOS RECOMMANDATIONS
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Faire pousser nos cheveux: pas si facile?
Mille mots d’amour signés par des artistes

Mille mots d’amour signés par des artistes
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
François Fouquet
Lundi, 22 janvier 2018
La vie, la scène

Econosports
Lundi, 22 janvier 2018
Les nombreux avantages du ski de fond

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Bedon & bout'chou
Faire pousser nos cheveux: pas si facile? Par Marianne Therriault Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?
Apprécier quoi, au juste? Par François Fouquet Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?
Chevrolet Corvette GXE 2018 Mardi, 16 janvier 2018
Chevrolet Corvette GXE 2018
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous