Téléjournal Estrie 8 février 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Electro-5 Reparation Ecoresponsable
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Lundi, 5 décembre 2016

Le Frigo Free Go enfile son manteau d’hiver



 Imprimer   Envoyer 
Le Frigo Free est installé à l'Armé du Salut pour la période estivale.

Le Frigo Free Go a troqué son habit d'été pour son manteau d'hiver. Maintenant situé à l'entrée de l'Armée du Salut, Free Go pourra offrir ses services12 mois par année.

La présence du Frigo Free Go est un succès dans la communauté depuis son arrivée en milieu sherbrookois. Les éco-partenaires et les citoyens sont unanimes : le projet est positif.

« On a réussi à réduire la poubelle, et on peut le voir par les chiffres, explique Sondès Allal, qui est à la tête du projet Frigo Free Go. On a sauvé 8091 livres de la poubelle. Cela équivaut à 15 695$ et on a récupéré 9,4 tonnes de GES, ce qui représente trois ou quatre voitures moyennes faisant 20 000 kilomètres par année. On a atteint notre objectif de lutte contre le gaspillage alimentaire. C'est assez extraordinaire, dans le sens que c'est un simple frigo. »

Le Frigo Free Go a eu non seulement un impact concernant la lutte contre le gaspillage, mais aussi des impacts secondaires. « On a pu révéler l'importance de la problématique de l'insécurité alimentaire sur la rue Wellington Sud. On a créé aussi de la mixité sociale, car cela a apporté des gens qui ne fréquentaient normalement pas cet endroit. Il y a donc eu des discussions et des dialogues. Cet impact secondaire, on le souhaitait, mais c'était difficile à prévoir », fait valoir Mme Allal.

Un nouveau manteau pour Free Go

Maintenant situé à l'Armée du Salut, Free Go peut fonctionner 12 mois par année. « On peut contrebalancer le fait que les fermes ne fonctionnent pas l'hiver en impliquant tous les commerçants, bureaux professionnels et organismes du centre-ville pour qu'ils luttent aussi contre le gaspillage alimentaire. Ils donnent maintenant leurs surplus alimentaires à la suite d'événements. On a plus d'une quarantaine de partenaires », exprime Mme Allal.

« Après avoir réalisée des recherches, je me suis rendu compte qu'on est vraiment les premiers au monde à avoir un centre-ville impliqué de cette manière contre le gaspillage alimentaire », souligne la fondatrice du projet. Cet hiver, la grande différence sera que Free Go sera accessible pendant toute l'année, mais seulement sur les heures d'ouvertures de l'Armée du Salut. Au début, on pensait que le projet serait seulement saisonnier », précise Mme Allal.

Le Frigo Free Go offre deux volets de nourriture à la population. D'une part, le volet « citoyen », qui regroupe les légumes, les fruits, les pains et les dérivés, et d'autre part, le volet des « éco-partenaires », qui concerne des plats transformés, entre autres.

« La CDEC, à la tête de ce projet, fait un appel à l'action. On lance un appel à toutes les entreprises. On aimerait bien la participation d'autres partenaires pour le Frigo Free Go », termine Mme Allal.

 

 

 


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Quoi faire ce week-end!

Quoi faire ce week-end!
Saisie de drogue à Coaticook

Saisie de drogue à Coaticook
NOS RECOMMANDATIONS
Les funérailles de l’abbé Jolicoeur célébrées vendredi

Les funérailles de l’abbé Jolicoeur célébrées vendredi
Well inc. : le Groupe Laroche intéressé à proposer un projet

Well inc. : le Groupe Laroche intéressé à proposer un projet
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Gestion Financière JLR février mars 2018
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 21 février 2018
Le legs de Justin

William Lafleur
Mercredi, 21 février 2018
Ne tourne pas les coins ronds, mais assoupli tes attentes

Isabelle Perron
Mercredi, 21 février 2018
Écoute-moi !!!

Léandre Lachance
Mardi, 20 février 2018
La table à cinq pattes

François Fouquet
Lundi, 19 février 2018
Photo des Jeux

Guillaume Rousseau
Lundi, 19 février 2018
Quelques aspects juridiques entourant la question autochtone

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
Val Estrie Ford - février 2018
Identité territoriale, les citoyens y croient Par Vincent Lambert Lundi, 19 février 2018
Identité territoriale, les citoyens y croient
Beer Garden à Magog : un sondage mis en ligne Par Cynthia Dubé Mercredi, 14 février 2018
Beer Garden à Magog : un sondage mis en ligne
Mort d’un piéton : le chauffard était connu des policiers Par Cynthia Dubé Lundi, 19 février 2018
Mort d’un piéton : le chauffard était connu des policiers
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous