Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
8°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Coopérative Funéraire de l'estrie 25 avril 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Jeudi, 2 février 2017

Sherbrooke : vers un premier centre-ville écoresponsable au Québec



 Imprimer   Envoyer 
Lutter contre le gaspillage alimentaire fait maintenant partie du jargon de plus de cinquante partenaires Free Go.

Sourires et sentiments de fierté... Quelques mots pour désigner ce qui se promenait dans l'hôtel de ville de Sherbrooke cet après-midi. Sur une cinquantaine de partenaires du Free Go, une vingtaine affichait leurs couleurs. Le centre-ville de Sherbrooke pourrait devenir le premier endroit écoresponsable au Québec.

Lutter contre le gaspillage alimentaire fait maintenant partie du jargon de plus de cinquante partenaires Free Go. Suite à la mise sur pied du frigo libre-service Free Go à l'été 2016, la Corporation de développement économique communautaire (CDEC) de Sherbrooke a lancé le pacte anti-gaspillage Free Go. L'objectif est simple : réduire le gaspillage alimentaire. Le surplus des uns est donc partagé à ceux qui manquent de nourriture.

Près de 52 écopartenaires se sont engagés à mettre leurs surplus alimentaires dans le frigo Free Go, lequel sera accessible en tout temps à l'Armée du Salut. D'ici l'automne prochain, le souhait de l'instigatrice du projet, Sondès Allal, est d'atteindre les 100 écopartenaires. La raison : proclamer le centre-ville de Sherbrooke comme étant écoresponsable. Il s'agirait là d'un catalyseur d'idées de valeur pour l'innovation.

« Le pacte anti-gaspillage s'inscrit en continuité avec le frigo Free Go. Il fait profiter de cette mobilisation en action pour faire des acteurs des écopartenaires. Ceux-ci permettent la redistribution des ressources. Le frigo Free redevient accessible par le fait même 24 h sur 24, et ce, à partir d'aujourd'hui. Le fait que le conseil municipal adhère à ce projet est d'une grande importance pour nous. Il encourage à nous impliquer comme communauté à s'inscrire dans des programmes plus collaboratifs, équitables et écologiques », commente Mme Allal.

Une petite ville qui fait grand

Sherbrooke est une petite ville, mais qui a tout d'une grande. C'est ce que croie la CDEC. «Sherbrooke a le potentiel autant en termes de ressources humaines que de mobilisation pour devenir un modèle à l'échelle du Québec concernant la lutte contre le gaspillage alimentaire», ajoute Mme Allal.

« Je suis contente d'être entourée de personnes qui ont une fierté dans leurs regards. On est bien content de notre réalisation. On considère que le frigo Free Go est un succès à bien des égards en termes de mobilisation populaire, de consolidation du statut social et aussi de lutte contre le gaspillage alimentaire. On ne pensait pas aller aussi vite dans les développements. On est ici pour la réussite du pacte anti-gaspillage Free Go. On voit un centre-ville avec zéro gaspillage et exemplaire pour sa mobilisation », Karole Forand, directrice générale de la CDEC.

« C'est un projet majeur auquel la Ville de Sherbrooke s'est engagée. Lorsque j'ai été approchée pour le projet, j'ai été extrêmement enthousiasmée. Il faut comprendre que chaque lundi soir, le conseil municipal se réunit et ce qui reste est récupéré pour le projet. J'espère que cette adhésion va donner le coup d'envoi pour que d'autres partenaires suivent. Je trouve que ce geste est empathique et de respect », illustre Christine Ouellet, conseillère municipale.

Un nouveau site web verra le jour prochainement pour présenter la démarche et la liste des écopartenaires impliqués. Parmi eux, il est possible de retrouver notamment le Caffuccino, le Liverpool, le Tapageur, et bien d'autres. Un appel est lancé par les initiateurs du projet pour trouver d'autres écopartenaires.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Un Sherbrookois traversera le Canada pour deux causes

Un Sherbrookois traversera le Canada pour deux causes
Agressions sexuelles : deux autres hommes arrêtés

Agressions sexuelles : deux autres hommes arrêtés
NOS RECOMMANDATIONS
Nouveau pari à relever pour Orford Musique

Nouveau pari à relever pour Orford Musique
Printemps tardif : les vivaces comestibles à leur meilleur!

Printemps tardif : les vivaces comestibles à leur meilleur!
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Lebeau Vitres d’Autos
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - avril 2018
 
François Fouquet
Lundi, 23 avril 2018
Le meilleur et le pire

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 23 avril 2018
À l'école Mitchell-Montcalm les midis, il y en a pour tous les goûts

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 23 avril 2018
Anh Minh Truong : du cégep au grand écran

Alexandre Hurtubise
Vendredi, 20 avril 2018
Une programmation post-festival bien remplie

Valérie Guillemette
Vendredi, 20 avril 2018
Dis-moi comment se comporte ton enfant, je te dirai ce qu’il mange!

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 20 avril 2018
Détox : Le Pharmachien et Maison Jacynthe ne s’entendant pas

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 19 avril 2018
Quels sont les dommages découlant d’un congédiement?

Alexandre Dagenais
Jeudi, 19 avril 2018
Printemps tardif : les vivaces comestibles à leur meilleur!

Béatrice Dupont-Chartier
Jeudi, 19 avril 2018
Pygmalion : ma première pièce de théâtre professionnelle

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 10 avril 2018
Travis Cormier
Une somme supplémentaire de 35 M$ pour le CIUSSS de l’Estrie-CHUS Par Cynthia Dubé Jeudi, 19 avril 2018
Une somme supplémentaire de 35 M$ pour le CIUSSS de l’Estrie-CHUS
Voile, pas voile ? Par François Fouquet Lundi, 16 avril 2018
Voile, pas voile ?
Le projet de taxi à prix réduit pour les jeunes se poursuivra Par Vincent Lambert Jeudi, 19 avril 2018
Le projet de taxi à prix réduit pour les jeunes se poursuivra
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous