Radio-Canada - Par Ici l'info
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
12°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Ça se passe en Estrie
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Centre Culturel Pierre-Gobeil 24 sept 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mardi, 6 décembre 2016

Les « Food trucks » se promèneront dans Sherbrooke



 Imprimer   Envoyer 
Le principe des « Food trucks » est de préparer et de vendre des aliments à partir d’un véhicule mobile.

Prendre un repas rapidement sur le bord de la route : c'est ce que pourra offrir la Ville de Sherbrooke à sa population avec l'éventuelle arrivée des « Food trucks ». En 2017, cuisine sur rue sera présente à Sherbrooke.

Le principe des « Food trucks » est de préparer et de vendre des aliments à partir d'un véhicule mobile. Au Québec, il est possible d'en retrouver à Montréal, Granby et Drummondville. D'autres villes emboiteraient le pas comme Lévis ou bien Québec au printemps 2017.

Dans le cadre du projet des « Food trucks », la Ville de Sherbrooke donnera trois permis saisonniers de cuisine de rue entre le 1er mai et le 31 octobre 2017.

« C'est une tendance qu'on observe un peu partout dans les villes du Québec, explique le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny. On a décidé d'entamer le pas avec Commerce Sherbrooke pour regarder comment on pourrait réaliser le projet sans pénaliser les restaurateurs. On accordera trois permis à des restaurateurs qui ont pignon sur rue. Certains sont intéressés. »

L'arrivée des « Food trucks » se rapprocherait d'un projet pilote pour la Ville de Sherbrooke. « Après l'été 2017, on pourra s'enligner de nouveau et évaluer le projet pour savoir comment on peut le rendre plus permanent. On voulait d'abord l'essayer une année », précise M. Sévigny.

Une cuisine différente

La cuisine des « Food trucks » serait différente des restaurants. « On essaie de faire en sorte que ce ne soit pas les mêmes produits que les restaurants. Une adaptation doit être faite. On s'attend à ce qu'il y ait des propositions en termes de cuisine. L'idée est d'être disponible sur des sites très précis », souligne le maire de Sherbrooke.

Les endroits potentiels pour accueillir les véhicules ne sont pas encore déterminés. Par contre, certains pourraient être retenus comme le parc Jacques-Cartier, le parc Lucien-Blanchard et le parc de la Plage-Municipale, près de Deauville. Les permis de cuisine de rue s'élèveraient à 500 $ chacun.

 

 


Basta Communication sept 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
C’est parti pour le projet de condos coopératifs Havre des Pins

C’est parti pour le projet de condos coopératifs Havre des Pins
NOS RECOMMANDATIONS
Chiens à donner : attention aux fraudeurs

Chiens à donner : attention aux fraudeurs
La culture, sous toutes ses formes

La culture, sous toutes ses formes
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Radio-Canada - Par Ici l'info
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 26 septembre 2018
Le verdict

Catherine Côté
Mercredi, 26 septembre 2018
Carrément accro aux carreaux!

Cégep de Sherbrooke
Mercredi, 26 septembre 2018
Chœur du Cégep de Sherbrooke : un esprit de famille indéniable

Sarah-Eve Desruisseaux
Mardi, 25 septembre 2018
Top 3 des raisons pour aller voter aux élections provinciales

Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND. A.
Mardi, 25 septembre 2018
Le cannabis, une plante de vices et de vertus!

François Fouquet
Lundi, 24 septembre 2018
Et si Gatineau marquait l’histoire?

APCHQ Estrie
Lundi, 24 septembre 2018
Vieilles fenêtres : on les change ou on les répare?

Jacinthe Dubé
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Chiens à donner : attention aux fraudeurs Par Cynthia Dubé Lundi, 24 septembre 2018
Chiens à donner : attention aux fraudeurs
Le hockey, de père en fils Par Vincent Lambert Jeudi, 20 septembre 2018
Le hockey, de père en fils
Mythes et réalités (partie 2) Par Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP Vendredi, 21 septembre 2018
Mythes et réalités (partie 2)
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous