Remises Gagnon
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
15°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Ça se passe en Estrie
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Coopérative funéraire de l'Estrie 2 oct 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Lundi, 20 mars 2017

Un projet de revitalisation pour Brompton



 Imprimer   Envoyer 
Nicole Bergeron, conseillère municipale, et Gilles Marcoux, directeur général de Commerce Sherbrooke, ont annoncé l'arrivée d'un nouveau programme d'aide à la rénovation. Dyane Gagnon (centre), l'une des propriétaires de Fleuriste Bouquet de Campagne, aurait droit à ce programme.

Un nouveau programme de Commerce Sherbrooke favorisera l'embellissement et la préservation du patrimoine dans le secteur du Cœur de Brompton. L'entretien et la rénovation seront par le fait même encouragés.

En cette journée de printemps, Commerce Sherbrooke a annoncé aujourd'hui, dans le fleuriste Bouquet de Campagne, un vent de fraîcheur pour le secteur du Cœur de Brompton. En effet, un programme d'aide à la rénovation sera éventuellement mis sur pied. Inspiré d'expériences semblables ailleurs dans Sherbrooke, ce même programme favorisera l'embellissement et la préservation du patrimoine bâti. L'entretien et la rénovation des bâtiments seront par le fait même encouragés.

Le programme en question découle du projet de revitalisation du Cœur de Brompton, avancé dans le milieu. « En 2012, l'arrondissement de Brompton, et Commerce Sherbrooke, amorçaient une étroite collaboration avec les acteurs du milieu de ce secteur, explique Nicole Bergeron, conseillère municipale. Le tout émerge d'une volonté politique et citoyenne de réunir les intervenants socioéconomiques dans la revitalisation de ce secteur. Le but ultime de la démarche : doter la communauté des outils de planification nécessaires qui visent à promouvoir et à développer le tissu économique et social de ce cœur historique de Brompton », ajoute-t-elle.

Pour ce futur programme, la plupart des travaux de rénovation et de restauration de façades extérieures des bâtiments seront couverts. Par restauration, il pourrait être notamment question de nettoyer la maçonnerie, remplacer les portes et fenêtres, et la liste s'étire encore.

« J'espère que ça incitera plusieurs [commerçants] à améliorer l'apparence de leur bâtiment, et ce, de façon à rendre de plus en plus bucolique ce cœur de vie que nous avons la chance d'avoir. Ce n'est que le début », annonce Mme Bergeron.

Les travaux reliés à des bâtiments de moins de 55 mètres carrés ne pourront être admissibles au programme, tout comme ceux situés en zone inondable. Le programme aura un volet de subvention, lequel pourrait couvrir le tiers de la valeur des travaux admissibles (pour un montant maximal de 50 000 $), à la rénovation et un volet de crédit de taxe foncière. Celui-ci couvrira cent pour cent de l'augmentation de la taxe «résultant de la réévaluation du bâtiment à la suite de la réalisation des travaux admissibles».

« On espère que d'autres entreprises viendront s'implanter au cœur de Brompton, fait valoir Gilles Marcoux, directeur général de Commerce Sherbrooke. On a les moyens d'offrir aux commerçants l'effectif pour rénover leurs bâtisses. C'est une chose de rénover, mais il faut aussi créer une expérience. À mon arrivée à Sherbrooke il y a vingt ans, un local sur trois était vacant. Ce programme est simple et efficace. C'est un bel incitatif et on veut faire un milieu de vie qui répond aux besoins de la population », ajoute M. Marcoux.

Plusieurs projets pour Fleuriste Bouquet de Campagne

Avec cette annonce, plusieurs entreprises ont des projets pour l'avenir de leur commerce. C'est notamment le cas du fleuriste Bouquet de Campagne, qui a été acquis par Dyane Gagnon et son fils, le 27 août dernier. Quelques rénovations ont eu lieu ici et là. Pour cette année, Mme Gagnon affirme qu'elle a des projets, mais elle ne sait pas si elle les réalisera.

« On aurait droit à la subvention, mais on ne sait pas si on va l'utiliser cette année, fait valoir Dyane Gagnon, l'une des propriétaires du commerce de fleurs. On a déjà fait quelques rénovations l'année dernière. Ce qu'on aimerait par contre faire éventuellement, c'est que les gens puissent cultiver des fleurs à l'extérieur dans un jardin estival. Ce serait donc des fleurs locales », soutient Mme Gagnon.

« On va continuer de récupérer les résidus et de faire du compost. On veut être écologique et avoir des produits locaux », précise Mme Gagnon.

Plusieurs entreprises opteront certainement pour cette opportunité, et si l'occasion s'y prête, le fleuriste Bouquet de Campagne pourrait aussi entamer le pas.


A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Cannabis: la lutte contre la contrebande sera intensifiée

Cannabis: la lutte contre la contrebande sera intensifiée
Agrile du frêne: Sherbrooke plus touchée que prévu

Agrile du frêne: Sherbrooke plus touchée que prévu
NOS RECOMMANDATIONS
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
Un circuit à vélo de niveau international entre Montréal et Sherbrooke

Un circuit à vélo de niveau international entre Montréal et Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Rythme FM C’est Isabelle qui paye
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 21 septembre 2018
Mythes et réalités (partie 2)

Me Michel Joncas
Jeudi, 20 septembre 2018
Bière et tout-terrain

Daniel Nadeau
Mercredi, 19 septembre 2018
Voter autrement pour gouverner autrement…

William Lafleur
Mercredi, 19 septembre 2018
Plus fort que le café

Priscilla Boutin
Mercredi, 19 septembre 2018
La tendance est aux couleurs!

Jacinthe Dubé
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Ils volent et prennent la fuite Par Vincent Lambert Mercredi, 19 septembre 2018
Ils volent et prennent la fuite
Le Comptoir gourmand du centro maintenant en ligne Par Cynthia Dubé Mardi, 18 septembre 2018
Le Comptoir gourmand du centro maintenant en ligne
Un homme qui souffre de schizophrénie manque à l’appel Par Cynthia Dubé Vendredi, 14 septembre 2018
Un homme qui souffre de schizophrénie manque à l’appel
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous