La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 6 mai 2015

La fin d'une histoire de 50 ans



 Imprimer   Envoyer 

La dernière page d'une histoire de plus de 50 ans est en voie de se tourner avec la fermeture de la Ferronnerie Martineau, située sur la rue Angus Sud, à East Angus. Aux prises avec un cancer des ganglions, le propriétaire Normand Sanschagrin est contraint de liquider les actifs.

Trop malade pour le faire, c'est un ami Marcel Tessier, auditeur international de profession, qui effectue bénévolement la tâche de fermer les livres de l'entreprise comptant plus de 50 ans d'histoire, dont une trentaine sous l'administration de M. Sanschagrin.

« Ça fait un mois et demi que je m'occupe de liquider. Je m'occupe de vendre les choses et de percevoir les comptes à recevoir. Normand aimait ses clients, il avait un grand cœur. Il donnait tout. J'ai contacté ses créanciers et ils ont tout réglé à 100 %. » Maintenant, d'ajouter M. Tessier, il invite les gens qui auraient laissé des appareils pour réparation que ce soit tondeuse, souffleuse, scies à chaîne et autres à venir récupérer le tout d'ici la fin de semaine du 22 et 23 mai, date à laquelle on procédera à la fermeture définitive. M. Tessier tenait à s'excuser au nom de M. Sanschagrin auprès de sa clientèle de n'avoir eu le temps de finaliser le travail. Interrogés si le propriétaire trouvait difficile la liquidation, son amie de cœur, France Hall, et M. Tessier mentionnent qu'il est trop faible pour émettre le moindre commentaire.

 


La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le charme parisien

Le charme parisien
Il attaque deux femmes par-derrière

Il attaque deux femmes par-derrière
NOS RECOMMANDATIONS
Toyota Rav4 2019

Toyota Rav4 2019
L’Estrie comme pôle d’enseignement supérieur

L’Estrie comme pôle d’enseignement supérieur
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Fondation Rock-Guertin - Collectes de denrées 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 14 décembre 2018
Tout sur le sommeil (part 2)

Me Karine Bourassa
Jeudi, 13 décembre 2018
Mais qu’en est-il des servitudes de passage?

Caroline Caouette
Jeudi, 13 décembre 2018
L’enfant, un enseignant pour l’adulte!

William Lafleur
Mercredi, 12 décembre 2018
Prend les devants avant de tirer de l'arrière

Cégep de Sherbrooke
Mercredi, 12 décembre 2018
Stage au Nicaragua : Jocelyne Lacasse se souvient

Daniel Nadeau
Mercredi, 12 décembre 2018
Les accoutrements ridicules

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
«Le Sapin a des boules» … à  Lennoxville! Par Cynthia Dubé Vendredi, 14 décembre 2018
«Le Sapin a des boules» … à Lennoxville!
Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke Par Cynthia Dubé Lundi, 10 décembre 2018
Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke
(MISE À JOUR) Fausse alerte à la bombe à l’usine Camso de Magog Par Cynthia Dubé Vendredi, 14 décembre 2018
(MISE À JOUR) Fausse alerte à la bombe à l’usine Camso de Magog
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous