magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
20°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 8 octobre 2014

Une centenaire allumée



 Imprimer   Envoyer 

Madeleine Hayes, ancienne résidente d'East Angus, épouse du défunt Lloyd Hayes, propriétaire du populaire restaurant Lloyds à l'époque, a célébré le 30 juillet dernier, jour même de sa naissance, son centième anniversaire.

Une centaine de personnes enfants, membres de la famille, petits-enfants et amis ont participé à la fête qui se déroulait à l'Institut Argyll de Sherbrooke. Les proches ont livré un vibrant hommage envers la jubilée qui est en pleine possession de ses moyens, sauf une vue chancelante.

Fait d'armes peu commun, Mme Hayes est la cinquième de sa famille à franchir le cap des cent ans. Interrogée à savoir si elle avait une recette secrète, la centenaire répond en riant, « je n'ai pas fait d'abus, j'ai jamais fumé et l'hiver, j'ai jamais sortie nue-tête. » Mme Hayes en a vu des choses au cours du dernier siècle, l'invention du téléphone en est une qui l'a marquée. « Je trouvais curieux qu'on puisse parler dans un cornet et la TV ça été le top », dit-elle en riant. La centenaire mentionne avoir profité de la vie raisonnablement, mais avoue garder un regret. « S'il y a une chose que je regrette, c'est de ne pas avoir dansé dans ma jeunesse. J'aurais aimé ça. Notre curé Rodolph Plamondon disait que c'était péché. »

Mentionnant avoir aimé être au foyer, la centenaire n'était pas moins active pour autant. Outre la famille et les enfants, Mme Hayes se débrouillait très bien en artisanat en plus de s'adonner à sa passion la philatélie. D'ailleurs, les proches lui ont remis ainsi qu'aux invités un timbre de Postes Canada, à l'effigie de Mme Hayes. Fan de Félix Leclerc, la centenaire dit aimer chanter et ne pas se priver pour le faire. « Ça aide ma voix. J'apprécie tous les jours que je sois en bonne santé. J'ai bien aimé la fête. Je ne pourrais pas décrire tout ce que ça représente pour moi. À un certain âge, on s'attache beaucoup à ce genre de chose », d'exprimer celle qui compte souffler sur d'autres chandelles d'anniversaire.


Club de Golf de Sherbrooke
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Première maison destinée aux femmes itinérantes

Première maison destinée aux femmes itinérantes
Chevrolet Blazer 2019

Chevrolet Blazer 2019
NOS RECOMMANDATIONS
Incendie chez Ateliers B.G, rue King Est

Incendie chez Ateliers B.G, rue King Est
Face à face mortel: le nom de la victime maintenant connu

Face à face mortel: le nom de la victime maintenant connu
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Club de Golf de Sherbrooke
 
Sylvie Roy
Jeudi, 19 juillet 2018
« C’est pas juste! »

Daniel Nadeau
Mercredi, 18 juillet 2018
La célébration du ballon rond!

APCHQ Estrie
Lundi, 16 juillet 2018
Dangereux, les fils électriques sur porcelaine?

François Fouquet
Lundi, 16 juillet 2018
Retour du gars sympathique

Golf et Académie Longchamp inc. 2018
Vol qualifié sur la rue Montréal Par Cynthia Dubé Mercredi, 11 juillet 2018
Vol qualifié sur la rue Montréal
Dangereux, les fils électriques sur porcelaine? Par APCHQ Estrie Lundi, 16 juillet 2018
Dangereux, les fils électriques sur porcelaine?
Nu et intoxiqué, il s’attaque à un inconnu au centre-ville Par Cynthia Dubé Lundi, 16 juillet 2018
Nu et intoxiqué, il s’attaque à un inconnu au centre-ville
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous