magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
11°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Valérie Grondin Par Valérie Grondin
valerie@journalhsf.com

Mercredi, 8 mars 2017

La Fédération des producteurs acéricoles du Québec croit en la prospérité



 Imprimer   Envoyer 

La saison des sucres à peine démarrée, les annonces d'investissement considérable permettront aux régions de s'enrichir et assureront une prospérité en maintenant une positon de choix au niveau mondial. C'est ce que laisse entendre la Fédération des producteurs acéricoles du Québec (FPAQ) ainsi que le bilan positif d'exportation des produits d'érable du Québec, présenté à l'occasion de la Fête de l'érable édition 2017.

Selon les statistiques, les exportations du Québec vers le Royaume-Uni ont connu une hausse de 36 % en 2015, laquelle serait attribuable à l'effort conjoint entre la FPAQ et le Conseil de l'industrie de l'érable.

La FPAQ annonçait dernièrement l'attribution de 1 147 784 nouvelles entailles par tirage au sort, pour de nouvelles entreprises, lequel on estime le chiffre d'affaires à 8 millions de dollars. Les dernières communications faites par la FPAQ informaient également que les 5 millions d'entailles de plus représentent quelque 43 millions $ à l'économie québécoise, auxquelles 282 nouvelles entreprises verront le jour sous peu. Le tout permettra à l'acériculture de la province de maintenir son leadership mondial, assure la FPAQ.

En Estrie, le secrétaire régional au Syndicat des producteurs acéricoles, Robert Trudeau, mentionne que pour les sept MRC du territoire, on compte environ 1000 producteurs, soulignant le fait que la région en est une importante dans le domaine. En Estrie, on dénote l'attribution de 210 941 entailles pour le volet relève et démarrage et 617 072 au volet agrandissement par l'affectation des nouveaux contingents. Yves Théroux, vice-président au Syndicat des producteurs acéricoles de l'Estrie et également producteur dans le secteur de Newport, mentionne que la décision de la Régie concernant l'attribution des nouvelles entailles était attendue depuis deux ans. Cette nouvelle est bienvenue compte tenu du fait de la promotion et l'ouverture des nouveaux marchés comme le Royaume-Uni et les autres comme le Japon qui a été approché dernièrement, précise le vice-président. « Il fallait en ajouter pour conserver une bonne réserve afin de fournir les transformateurs. Avec l'augmentation de la demande d'environ 10 % par année, on n'avait pas le choix d'en ajouter, sinon la réserve aurait manqué bientôt », exprime-t-il.

Du côté de la Fédération, le président Serge Beaulieu souligne par voie de communiqué que les éléments mis en place « contribueront à l'essor de l'industrie en contribuant à la vitalité des centaines de villes et villages ruraux ! » De plus, M. Beaulieu est heureux de l'annonce de la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec (RMAAQ) qu'elle concède à la FPAQ le pouvoir d'émettre le contingent. Ce qui permettra de répondre rapidement à la demande des marchés et rester concurrentiels, mentionne-t-il. D'autre part, les termes de la convention de mise en marché du sirop d'érable en vrac ont été conclus entre la FPAQ et le Conseil de l'industrie de l'érable (CIE), représentant les acheteurs. La Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec n'aura donc pas à arbitrer la convention pour 2017.

De nouvelles classifications provinciale et fédérale catégorisent dorénavant le sirop en quatre classes, soit par couleur et goût distinct, plutôt que cinq auparavant. Les prix devraient se fixer entre 2,55 $ à 2,95 $/livre selon le type et ceux de la transformation se maintiendraient à 1,80 $/livre. Pour le sirop certifié biologique, il sera bonifié de 0,18 $/livre, dès l'acceptation par la RMAAQ.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Un record pour le Défi  têtes rasées à Magog

Un record pour le Défi têtes rasées à Magog
Un agriculteur de Coaticook cherchera l’amour à la télé

Un agriculteur de Coaticook cherchera l’amour à la télé
NOS RECOMMANDATIONS
Du bon bord du gazon... à Milby!

Du bon bord du gazon... à Milby!
Est-ce possible de maigrir du ventre de façon ciblée?

Est-ce possible de maigrir du ventre de façon ciblée?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Vendredi, 20 juillet 2018
La crème solaire, bonne ou mauvaise pour la santé?

Sylvie Roy
Jeudi, 19 juillet 2018
« C’est pas juste! »

Daniel Nadeau
Mercredi, 18 juillet 2018
La célébration du ballon rond!

François Fouquet
Lundi, 16 juillet 2018
Retour du gars sympathique

APCHQ Estrie
Lundi, 16 juillet 2018
Dangereux, les fils électriques sur porcelaine?

Golf et Académie Longchamp inc. 2018
Face à face mortel: le nom de la victime maintenant connu Par Cynthia Dubé Lundi, 16 juillet 2018
Face à face mortel: le nom de la victime maintenant connu
Quelques idées de sorties! Par Cynthia Dubé Vendredi, 13 juillet 2018
Quelques idées de sorties!
Alimentation et vices cachés… attention, peut causer la nausée ! Par Me Karine Bourassa Jeudi, 12 juillet 2018
Alimentation et vices cachés… attention, peut causer la nausée !
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous