Matelas Houde - Base
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-8°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Automobiles
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Voyages & Gastronomie
Affaires & Juridique
Famille
Style de vie
Éducation
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Novus Vitres Sherbrooke Coaticook
ACTUALITÉS / Estrie
Elizabeth Nadeau Par Elizabeth Nadeau
enadeau@estrieplus.com

Lundi, 4 avril 2016

UdeS : les médecins formés différemment dès 2017



 Imprimer   Envoyer 

La réflexion entamée il y a quelques années par la Faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSSS) de l'Université de Sherbrooke porte ses fruits : un programme revu en profondeur et une philosophie d'enseignement renouvelée seront offerts aux futurs médecins et professionnels de la santé à Sherbrooke, dès 2017.

Les étudiants seront prêts et outillés à faire face à des situations de soins complexes, à répondre aux personnes qui présentent des maladies chroniques et aux défis de santé associés au vieillissement de la population, dit-on dans un communiqué de l'UdeS.

« La réflexion s'est alimentée des professeurs, de la direction et des médecins eux-mêmes. Avec les années, le programme de médecine devenait de plus en plus chargé parce que les connaissances prennent de l'ampleur. Il devenait difficile de tout voir au cours des quatre années de formation », explique la responsable du développement du futur programme, professeur Ghislaine Houde.

Combinée à une société et un système de santé qui changent, la lourdeur a forcé la formation à s'adapter aux nouvelles réalités. Encore plus pour former les futurs médecins à ces nouvelles réalités.

Un changement majeur de philosophie d'enseignement
Six grandes thématiques ont été retenues par le comité d'orientation chargé de déterminer les valeurs à la base de la formation médicale à Sherbrooke : l'agir avec compétence, le décloisonnement disciplinaire, l'approche globale ou généralisme, la collaboration professionnelle, la flexibilité et une gestion de programme efficace et dynamique.

La philosophie de l'enseignement de la médecine sera appelée à prendre une nouvelle direction au cours des prochains mois : le programme sera construit sur la base de situations cliniques, c'est-à-dire de mises en situation que le futur médecin devra interpréter dans sa globalité.

« Auparavant, l'enseignement se faisait par organe-système. On pouvait passer quatre semaines sur les poumons, puis quatre semaines sur le système digestif, et ainsi de suite. Le programme est maintenant construit sur des situations qui ressemblent à ce que le médecin vivra dans sa pratique. Il devra considérer l'ensemble des systèmes qui peuvent contribuer à la condition qui se présente devant lui. »

Le futur médecin devra aussi être en mesure de considérer et d'intégrer d'autres facteurs, extérieurs à la médecine, dans son diagnostic et son plan de traitement.

« Nous opérons un profond changement de culture et de philosophie de la médecine pour se diriger vers une approche plus globale qui offrira une meilleure réponse aux besoins des personnes. Le médecin devra tenir compte de la situation sociale de son patient, de son milieu de vie, dans quelle région il vit et à quel endroit il consulte. On traitera la personne, et non seulement la maladie », affirme Mme Houde.

Cette nouvelle philosophie englobant la santé physique, psychologique et sociale s'ancre de plus en plus dans les valeurs des corps médicaux canadiens et nord-américains, souligne-t-elle. Ainsi, la FMSSS se prépare au virage que les facultés de médecine seront appelées à prendre au cours des prochaines années.

Une formation plus flexible et plus impliquée
« On souhaitait également offrir un parcours plus flexible aux étudiants, qui permette de développer des activités à l'image de leurs objectifs et plans de carrière personnels, souligne Mme Houde. Ils pourront s'investir dans des projets de recherche, de gestion, des projets personnels en droit de la santé, en enseignement, en santé publique ou communautaire et en santé mondiale, par exemple. »

On s'assurera que les médecins tiennent compte de leur milieu lorsqu'ils arriveront en pratique, c'est-à-dire qu'ils connaissent mieux l'implication des différentes ressources et intervenants et qu'ils s'y impliquent aussi.

« Il s'agit de quelque chose qui existe déjà dans le programme et qui sera rehaussé dans la nouvelle mouture. L'activité se déroule sur deux années durant lesquelles les étudiants participent aux services de leur communauté. Cela peut être en formant des intervenants en santé communautaire, en réalisant des projets de recherche ou des projets de santé publique. Chose certaine, ils seront plus impliqués dans la prévention des maladies et conditions. »

La maison bientôt terminée
« Depuis 2013, nous montons les murs de la maison. Nous sommes à placer les meubles et à faire la finition », conclu Ghislaine Houde.

La première cohorte à bénéficier du nouveau programme entamera sa formation en 2017 : 150 étudiants seront formés à Sherbrooke, 36 à Saguenay et 24 au campus de Moncton. Les premiers médecins de famille sortiront de la FMSSS en 2023 et les premiers spécialistes, quelques années plus tard.

Quelques 150 collaborateurs sont impliqués dans la réflexion et la construction du programme.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Waterville aura ses jeux d'eau en 2018

Waterville aura ses jeux d'eau en 2018
Accident chez AFT: la CNESST conclut son enquête

Accident chez AFT: la CNESST conclut son enquête
NOS RECOMMANDATIONS
Les bienfaits du matcha sur la glande thyroïde

Les bienfaits du matcha sur la glande thyroïde
Quoi faire ce week-end!

Quoi faire ce week-end!
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Domino's Pizza
 
Tourisme Cantons-de-l'Est
Vendredi, 15 décembre 2017
5 façons de profiter de la neige ce week-end!

Fontaine Panneton Joncas Bourassa & Associés
Jeudi, 14 décembre 2017
Interdiction d’animaux dans les logements et zoothérapie: qu’en est-il exactement?

Bedon & bout'chou
Jeudi, 14 décembre 2017
Rituels et souvenirs familiaux

Alexandre Dagenais
Jeudi, 14 décembre 2017
Offrez-vous la permaculture pour Noël!

Sarah-Eve Desruisseaux
Jeudi, 14 décembre 2017
Je te lève mon verre, année 2017 !

Daniel Nadeau
Mercredi, 13 décembre 2017
La fin de la lune de miel de Justin

Marianne Therriault
Mercredi, 13 décembre 2017
Au secours! J’ai raté mes cheveux!

William Lafleur
Mercredi, 13 décembre 2017
Construire ou brûler?

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 13 decembre 2017
Jean Coutu - Sylvie Lussier & François Maltais
Organisation criminelle démantelée à Sherbrooke Par Vincent Lambert Mardi, 12 décembre 2017
Organisation criminelle démantelée à Sherbrooke
Un premier album et un rêve qui se réalise Par Vincent Lambert Vendredi, 8 décembre 2017
Un premier album et un rêve qui se réalise
Construire ou brûler? Par William Lafleur Mercredi, 13 décembre 2017
Construire ou brûler?
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous