Sherbrooke Auto Occasion
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
12°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Ça se passe en Estrie
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Restaurant Auguste
ACTUALITÉS / Estrie
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Vendredi, 5 mai 2017

Opération séduction auprès des étudiants internationaux



 Imprimer   Envoyer 
La ministre Kathleen Weil et le député de Sherbrooke Luc Fortin en compagnie de Rehala Martina, étudiante à la maîtrise à l'Université de Sherbrooke. Originaire de Madagascar, Rehala, qui aimerait vivre à Sherbrooke après ses études, a été séduite par les espaces verts de la région et l'hospitalité des Sherbrookois.

Inciter les étudiants internationaux à s'établir de façon permanente au Québec après l'obtention de leur diplôme; voilà le défi que s'est fixé le gouvernement du Québec et Sherbrooke Innopole.

D'ici 10 ans, en Estrie, il y aura 14 000 personnes de moins en âge de travailler. Le besoin de main d'œuvre se fait déjà sentir dans bien des domaines et s'accentuera au cours des prochaines années. Quant aux nombres d'étudiants internationaux, il augmente depuis quelques années. Le défi maintenant est de garder au Québec ces étudiants provenant d'un peu partout dans le monde et ainsi assurer la croissance et la pérennité des entreprises.

Dans le but d'atteindre les objectifs dans notre région, une entente de partenariat a été conclue entre le gouvernement du Québec et Sherbrooke Innopole. L'annonce de cette entente a été faite ce matin, en compagnie entre autres du ministre et député de Sherbrooke Luc Fortin, de la directrice générale de Sherbrooke Innopole Josée Fortin, de la ministre de l'Immigration de la Diversité et de l'Inclusion Kathleen Weil, ainsi que de nombreux étudiants étrangers.

«Dans le cadre de cette entente, un montant de 85 000$ sera attribué à Sherbrooke Innopole, dans le but de créer des partenariats et réaliser des activités qui feront la promotion de la qualité de vie et la promotion des possibilités d'emplois offerts en Estrie, auprès des étudiants internationaux », indique la ministre Kathleen Weil.

Grâce à cette entente, on compte délivrer 202 Certificats de sélection du Québec (CSQ) de plus aux étudiants internationaux que le nombre prévus de 349. On prévoit donc délivrer au total 550 CSQ.

La petite séduction

En parallèle à cette entente, le gouvernement du Québec a annoncé qu'une politique d'attraction est en préparation. «Ma collègue Hélène David prépare une politique d'attraction, qui est un complément essentiel et stratégique pour faire en sorte d'attirer les étudiants étrangers et ensuite les retenir ici», souligne Mme Weil, précisant du même coup que la langue et l'emploi sont les deux éléments clés pour l'intégration.

Pour Luc Fortin, député de Sherbrooke, cette entente entre le gouvernement et Sherbrooke Innopole est une excellente nouvelle qui permettra de combler de nombreux emplois. «C'est important de pouvoir garder à Sherbrooke et en Estrie les cerveaux que nous avons formés ici. On sait qu'on aura des besoins de main d'œuvre au cours des prochaines années. On se doit d'aller chercher cette main d'œuvre disponible, en tentant de garder les étudiants internationaux qui ont choisi de venir s'établir à Sherbrooke pour leurs études.»

Les domaines où les besoins se font le plus sentir présentement sont ceux de l'informatique et de la programmation. Les entreprises manufacturières sont aussi touchées. «C'est un domaine qui touche un peu plus la formation professionnelle, souligne Josée Fortin de Sherbrooke Innopole, alors il faudra aussi travailler à ce niveau-là au cours des prochaines années.»


A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Agrile du frêne: Sherbrooke plus touchée que prévu

Agrile du frêne: Sherbrooke plus touchée que prévu
De la recherche financée par des professeurs

De la recherche financée par des professeurs
NOS RECOMMANDATIONS
La communauté derrière Èva

La communauté derrière Èva
L’inflammation chronique, c’est quoi ça et en quoi ça nous concerne?

L’inflammation chronique, c’est quoi ça et en quoi ça nous concerne?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Ameublement Brand Source Gilles Boisvert 21 sept 2018
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 21 septembre 2018
Mythes et réalités (partie 2)

Me Michel Joncas
Jeudi, 20 septembre 2018
Bière et tout-terrain

Daniel Nadeau
Mercredi, 19 septembre 2018
Voter autrement pour gouverner autrement…

William Lafleur
Mercredi, 19 septembre 2018
Plus fort que le café

Priscilla Boutin
Mercredi, 19 septembre 2018
La tendance est aux couleurs!

François Fouquet
Lundi, 17 septembre 2018
Jacques Rougeau et les élections…

Jacinthe Dubé
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
De la recherche financée par des professeurs Par Vincent Lambert Lundi, 17 septembre 2018
De la recherche financée par des professeurs
Élections provinciales : le Salésien reçoit les candidats régionaux Par Cynthia Dubé Jeudi, 13 septembre 2018
Élections provinciales : le Salésien reçoit les candidats régionaux
Ils volent et prennent la fuite Par Vincent Lambert Mercredi, 19 septembre 2018
Ils volent et prennent la fuite
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous