Matelas Houde - janvier 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-8°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  CIUSSS de l’Estrie–CHUS: appel de candidatures (emplois étudiants inclus). Mercredi, de de 15 à 19 h, au 1621 rue Prospect.
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Ecolo Boutique janvier 2018 - 3
ACTUALITÉS / Estrie
Sarah Pomar Chiquette Par Sarah Pomar Chiquette
spomarchiquette@estrieplus.com

Vendredi, 30 janvier 2015

L’Estrie avantagée par la baisse de la devise canadienne



 Imprimer   Envoyer 

Malgré le contexte économique difficile au Canada dû à la chute du prix du pétrole, la faible valeur du dollar canadien pourrait encourager le tourisme dans les Cantons-de-l'Est.

Le secteur touristique avantagé

« Il y a sans aucun doute des occasions d'affaires. C'est avantageux d'avoir le dollar canadien bas. Les gens devraient être moins tenté d'aller voyager à l'extérieur du pays et davantage opter pour visiter les régions québécoises. La région de l'Estrie est d'autant plus avantagée en raison de sa proximité avec les Américains, également attirés par la baisse de la devise canadienne », estime Joëlle Noreau, économiste principale au Mouvement Desjardins.

Outre le secteur touristique, la baisse très rapide du dollar canadien favorise les entreprises exportatrices de l'Estrie.

Puis, la baisse du coût du pétrole laisse une plus grande marge de manœuvre aux Canadiens : « les citoyens peuvent décider de mettre l'argent de côté, de payer leur dette ou encore de dépenser l'argent dans les commerces régionaux. En ce sens, ceci pourrait avoir des retombées positives pour la région », explique Joëlle Noreau.

L'Estrie a plusieurs avantages économiques en ce moment en raison de sa proximité avec les États-Unis. La région bénéficie de l'énergie qu'il y a aux États-Unis, notamment dans le secteur manufacturier, de la construction et du transport.

Perspectives économiques 2015

De manière plus générale, les perspectives économiques de la région estrienne sont encourageantes, selon l'étude régionale de décembre 2014 de Desjardins.

Les investissements devraient demeurer à des niveaux historiquement élevés au cours de l'année prochaine. « Pour 2015, les perspectives de croissance sont favorables puisque plusieurs chantiers se poursuivront, dont le prolongement de l'autoroute 410 et les nouveaux investissements qui seront déployés à l'usine de KDC à Knowlton. »

En ce qui a trait au marché du travail, l'étude révèle que ce n'est qu'en 2015 que nous pourrons observer une amélioration au chapitre de la création d'emplois. À la suite du sommet atteint en 2013, l'emploi a diminué depuis le début de 2014, d'environ 2 %. Mme Noreau précise qu'il y aura entre 500 et 1000 nouveaux emplois de créés cette année.

Les industries forestières et manufacturières estriennes devraient afficher une meilleure performance selon Desjardins. L'expansion du secteur des services devrait se poursuivre en raison de la croissance démographique de la région.

Défis pour la région estrienne

La croissance de la population en Estrie est appelée à croître à un rythme plus rapide au cours des prochaines années. Mais cette croissance est inférieure à la moyenne provinciale. C'est principalement la migration qui sera le facteur de croissance démographique sur le plan régional.

D'ici 2017, il y aura 30 000 emplois à combler dans la région. Sur ce nombre, plus de 80 % sont des remplacements de personnes qui partent à la retraite. C'est pourquoi la région estrienne va devoir mettre des efforts considérables pour recruter et garder une main-d'œuvre. « Nous allons devoir utiliser le pouvoir de séduction de la région pour attirer les travailleurs en Estrie », ajoute Mme Noreau. Un défi considérable puisque l'ensemble des régions recherche de la main-d'œuvre.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Un nouveau visage à la Fondation Cégep de Sherbrooke

Un nouveau visage à la Fondation Cégep de Sherbrooke
Incendie dans une maison centenaire rue Prospect

Incendie dans une maison centenaire rue Prospect
NOS RECOMMANDATIONS
Mort suspecte le jour de Noël

Mort suspecte le jour de Noël
D’une pierre deux coups: rentabilise ton temps avec des exercices complets

D’une pierre deux coups: rentabilise ton temps avec des exercices complets
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
Domino's Pizza
Va jouer…  à l’intérieur! Par Tourisme Cantons-de-l'Est Vendredi, 12 janvier 2018
Va jouer… à l’intérieur!
La chambre de commerce et l’AGACVS en accord avec la revitalisation du centro Par Cynthia Dubé Mercredi, 10 janvier 2018
La chambre de commerce et l’AGACVS en accord avec la revitalisation du centro
Skier pour persévérer et ne pas décrocher Par Vincent Lambert Mardi, 16 janvier 2018
Skier pour persévérer et ne pas décrocher
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous