magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Étude sur la Rivière Saint-François: le couvert de glace ne devrait pas causer de problème, advenant une crue des eaux.
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 10 février 2016

Entente entre Cookshire-Eaton et les esséniens



 Imprimer   Envoyer 

Après des mois et des mois de tension en tous genres, Cookshire-Eaton et la communauté essénienne, établie dans la municipalité, en arrivent à une entente hors cour concernant sept des dix-neuf constats d'infractions au code municipal et aux règlements d'urbanisme pour lesquels elle reconnaît sa culpabilité. D'autres restent encore en suspens. L'église doit aussi payer 21 000 $ d'amende et pour le reste, elle a à se mettre à niveau.

Noël Landry, maire de la municipalité, se dit satisfait « en autant qu'ils se soumettent aux règlements ; on est heureux qu'ils aient compris qu'ils doivent, comme tout le monde, se conformer aux règles », se limite-t-il à commenter. Toutefois, il espère récupérer les sommes qui devraient être dues pour les services. La moitié de l'amende doit être versée sous peu. La communauté s'engage, selon l'entente, à donner le restant en trois parts.

Tout n'est pas terminé pour autant. D'autres litiges sont pendants. La Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) doit se pencher sur des problématiques concernant l'environnement. À cela, s'ajoute la contestation que la communauté essénienne fait de certains règlements de la ville. Sans s'avancer, le maire s'attend à des nouvelles sous peu de la part de ces deux pouvoirs décisionnels que sont la CPTAQ et la Cour supérieure du Québec.

Pier-Antoine Marier, président du conseil d'administration de l'ordre des esséniens, a délaissé de plus en plus tout ce qui concerne sa gestion pour se consacrer au recueillement. Prudent, il confiait à Suzette Kertness, directrice générale, la responsabilité de commenter la décision du tribunal. Elle n'a pu répondre à notre demande d'entrevue téléphonique.

M. Marier mentionnait que des marchands et des citoyens ont pressé le conseil municipal de mettre un terme aux tracasseries exercées. Lors d'interviews antérieurs livrés au Journal le Haut-Saint-François, il indiquait que sa communauté dépensait de 200 000 $ à 300 000 $ dans la MRC, ce qui justifiait, selon lui, leurs requêtes. « On travaille à créer l'harmonie », affirme ce dernier qui se désole de l'incompréhension de certaines personnes « qui ont des visées pour obtenir des taxes. »

L'église essénienne, reconnue comme religion, n'a pas à payer de taxes municipales sur les centaines d'acres de terrain qu'elle occupe ni pour les lieux de culte. Cependant, la notion de «presbytère» diverge selon la municipalité et la communauté, ce qui complexifie le dossier des doléances des deux parties.

Le président Pier-Antoine Marier avait fait en 2005, l'acquisition du domaine de la famille Drolet, fabriquant des bâtons de hockey des Canadiens de Montréal et de nombreuses autres équipes de la ligue nationale. Quelque cent personnes vivent sur ces terrains. Plusieurs bâtiments y ont été érigés et d'autres sont prévus. La communauté projette de construire une église plus spacieuse, pour célébrer le culte, afin de répondre à la demande grandissante.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La culture et la confiture

La culture et la confiture
Un Beer Garden à ciel ouvert au centre-ville de Magog ?

Un Beer Garden à ciel ouvert au centre-ville de Magog ?
NOS RECOMMANDATIONS
Histoire et récits : façonner le monde

Histoire et récits : façonner le monde
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Le projet CLASS : un atout pour la réussite
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
François Fouquet
Lundi, 22 janvier 2018
La vie, la scène

Econosports
Lundi, 22 janvier 2018
Les nombreux avantages du ski de fond

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Dan Bigras
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible? Par Alexandre Dagenais Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?
Le projet CLASS : un atout pour la réussite Par Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite
Tendances à surveiller en 2018 Par Catherine Côté Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous