Sherbrooke Auto Occasion
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
21°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Electro-5 Reparation Ecoresponsable
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mardi, 3 octobre 2017

Situation de crise: l’ÉMIP continuera d’être présente



 Imprimer   Envoyer 
L’équipe mobile d’interventions psychosociales (ÉMIP) continuera d’aider les personnes en situation de crise ou perturbées mentalement.

L'équipe mobile d'interventions psychosociales (ÉMIP) continuera d'aider les personnes en situation de crise ou perturbées mentalement pendant les cinq prochaines années. La Ville de Sherbrooke vient d'autoriser le renouvellement du protocole entre le CIUSSS de l'Estrie-CHUS et le Service de police de Sherbrooke (SPS).

Bien en selle pour les cinq prochaines années, l'équipe mobile d'interventions psychosociales (ÉMIP) continuera de circuler dans les rues de la ville de Sherbrooke pour venir en aide aux personnes en situation de crise ou perturbées mentalement. Cette collaboration entre les policiers du Service de police de Sherbrooke (SPS) et les intervenants psychosociaux du CIUSSS de l'Estrie-CHUS était en projet pilote depuis deux ans.

Tous les mercredis, jeudis et vendredis, l'ÉMIP, composée de douze policiers du SPS et de quatre intervenants du CIUSSS de l'Estrie-CHUS, est en devoir sur le territoire de 16 h 30 à 23 h.

« Leurs interventions visent à éviter les interventions physiques en misant sur des stratégies cliniques adaptées préconisant l'utilisation du réseau de la personne ou des ressources appropriées (urgence, ressources communautaires, urgence-détresse, CLSC), fait valoir la Ville de Sherbrooke. Le travail de ces intervenants consiste à éviter le statu quo habituellement rencontré lors des interventions auprès des personnes en crise ou à l'état mental perturbé, soit l'emprisonnement ou l'hospitalisation. »

Notons qu'au cours des 16 derniers mois, l'ÉMIP a patrouillé pendant 165 jours sur le territoire sherbrookois et elle a dû intervenir dans 295 situations. « Considérant que les policiers ont dû faire face à plus de 1 500 interventions en santé mentale pendant la même période, le Service de police de Sherbrooke recommande que le nombre de soirées de disponibilité de l'ÉMIP soit éventuellement augmenté », indique la Ville.


Centre Sherbrooke Ma Rentrée Techno 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
1,4 M$ pour les victimes d’actes criminels

1,4 M$ pour les victimes d’actes criminels
Les animaux pensionnaires déménagent dans quelques jours

Les animaux pensionnaires déménagent dans quelques jours
NOS RECOMMANDATIONS
Quoi savoir sur l’alimentation cétogène ou « ketogenic diet »

Quoi savoir sur l’alimentation cétogène ou « ketogenic diet »
Tatouages sur ados: deux hommes se rendent à la police

Tatouages sur ados: deux hommes se rendent à la police
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Electro-5 Recyclage Ecoresponsable
 
Caroline Caouette
Jeudi, 16 août 2018
Les bons et mauvais côtés du maternage

Daniel Nadeau
Mercredi, 15 août 2018
Refus global : la honte de l’oubli

Priscilla Boutin
Mercredi, 15 août 2018
Trucs pratiques pour cheveux abîmés

Cégep de Sherbrooke
Mardi, 14 août 2018
Une relève scientifique assurée au Cégep de Sherbrooke

Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Mardi, 14 août 2018
Quoi savoir sur l’alimentation cétogène ou « ketogenic diet »

François Fouquet
Lundi, 13 août 2018
Vacances performantes

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 20 juillet 2018
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
1,4 M$ pour les victimes d’actes criminels Par Vincent Lambert Lundi, 13 août 2018
1,4 M$ pour les victimes d’actes criminels
Le Rendez-vous d’Howard raconte la Belle Époque Par Vincent Lambert Mercredi, 15 août 2018
Le Rendez-vous d’Howard raconte la Belle Époque
Tatouages sur ados: deux hommes se rendent à la police Par Vincent Lambert Lundi, 13 août 2018
Tatouages sur ados: deux hommes se rendent à la police
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous