Fête nationale en Estrie 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
20°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Fêtes: la Ville rappelle qu’il est interdit d’utiliser des pièces de pyrotechnie sans un permis de feux d’artifice domestiques.
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Restaurant Auguste
ACTUALITÉS / Estrie
Eliane Thibault Par Eliane Thibault
ethibault@estrieplus.com

Vendredi, 27 mars 2015

Les employés de soutien veulent se faire voir



 Imprimer   Envoyer 

Avec une convention collective qui se termine le 31 mars prochain et les mesures d'austérité qui se font de plus en plus concrètes, les employés de soutien de la CSRS ont tenu à se faire entendre. Ils se sont réunis, jeudi midi, au coin des rues King Ouest et Jacques-Cartier pour manifester.

Les employés de soutien, ce sont les techniciens en informatique, les surveillants au service de garde, les interprètes, les secrétaires ou les concierges qui œuvrent dans les écoles. Avec les compressions qui ont eu lieu et celles à venir, ceux-ci craignent pour leurs conditions.

« Ce qu'on a comme réponse du gouvernement, c'est qu'ils veulent plus de souplesse, plus de stabilité et plus de polyvalence. Pour moi, ça équivaut beaucoup de stress, beaucoup d'instabilité et probablement du roulement de personnel », explique Mathieu Couture président par intérim du Syndicat du personnel technique et administratif de la commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (SPTA-CSQ).

Mathieu Couture mentionne qu'actuellement, le salaire du personnel de soutien dans les écoles accuse un retard de 7,6 % comparativement aux conditions qui existent dans les domaines privés. Il ajoute que malgré les coupures, la charge de travail demeure réelle et qu'elle est répartie sur l'ensemble des travailleurs.

« Plus souvent qu'autrement, on va se fier sur le professionnalisme des travailleurs. Les gens sont consciencieux de faire un bon travail et bien souvent, ils vont prendre le dossier et le terminer à la maison », déplore M. Couture.

Selon ce dernier, les employés de soutien gagnent en moyenne un salaire annuel de 27 000 $. Malgré un dossier de travail impeccable, il affirme que certains employés, une fois retraités, se retrouvent sous le seuil de la pauvreté.


Boutique Atelier Les Petits Ziboo
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Nouveau parc qui immortalise une artiste d’ici

Nouveau parc qui immortalise une artiste d’ici
Colis suspect : un homme recherché

Colis suspect : un homme recherché
NOS RECOMMANDATIONS
RETROUVÉ Un ado de 16 ans fugue à nouveau

RETROUVÉ Un ado de 16 ans fugue à nouveau
Possibilité de grève dans les SAQ

Possibilité de grève dans les SAQ
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Club de Golf Manoir Des Sables 2018
 
François Fouquet
Lundi, 18 juin 2018
Il est où, l’essentiel, il est où?

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 18 juin 2018
Oser le monde au Cégep de Sherbrooke!

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 15 juin 2018
L’autisme dans le ventre?

Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Vendredi, 15 juin 2018
Réaliser ses projets et ses rêves est bon pour le moral et la santé!

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 18 juin 2018
Club de Golf Milby 27 mai 2018
L’autisme dans le ventre? Par Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP Vendredi, 15 juin 2018
L’autisme dans le ventre?
Le colis suspect contenait de la nourriture Par Cynthia Dubé Vendredi, 15 juin 2018
Le colis suspect contenait de la nourriture
Possibilité de grève dans les SAQ Par Vincent Lambert Mercredi, 13 juin 2018
Possibilité de grève dans les SAQ
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous