Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
11°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Matelas Houde mai 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Jeudi, 1 février 2018

Les élèves de Du Phare conscientisés au gaspillage alimentaire



 Imprimer   Envoyer 
Le projet antigaspillage intitulé Pèse-gâchis permet une réflexion collective des plus intéressantes.

Est-ce qu'un Frigo Free Go pourrait s'installer bientôt à l'école internationale Du Phare? Peut-être bien, si on se fie à l'expérience qui se déroule cette semaine dans la cafétéria de l'établissement dont l'indice de défavorisation est extrêmement élevé (9 sur 10). Le projet antigaspillage intitulé Pèse-gâchis permet une réflexion collective des plus intéressantes.

La Corporation de développement économique communautaire (CDEC) de Sherbrooke et l'école internationale Du Phare lançaient, lundi, la première phase d'un projet expérimental visant à sensibiliser les jeunes au gaspillage alimentaire. Pendant quatre jours, les quelque 850 élèves de l'école étaient invités à trier leurs déchets alimentaires et à les jeter dans l'un des cinq bacs appropriés.

« L'expérience permet aux élèves de pratiquer le tri des aliments tout en prenant conscience des déchets qu'ils génèrent », explique Sondès Allal, agente de revitalisation socio-économique à la CDEC de Sherbrooke.

Le projet-pilote d'une durée de quatre jours se conclura par la pesée finale des déchets. Un bilan sera fait par la suite et des pistes de solutions seront proposées.

«En tenant compte de la réalité de cette école, nous allons proposer des pistes d'actions et nous allons mettre en place une solution, poursuit Mme Allal. Les élèves pourront choisir aussi un projet réaliste et novateur à réaliser à l'école », poursuit Mme Allal.

Parmi les pistes de solutions, on pense déjà à l'installation d'un Frigo Free Go à l'école internationale Du Phare. Le directeur de l'école, Patrick Levasseur, se réjouit à cette idée.

« Notre école est très sensible à la consommation, car c'est un milieu défavorisé. Chaque année, on dépense tout près de 71 000 $ en aide alimentaire auprès des jeunes. Avec un Frigo Free Go, non seulement on aiderait nos jeunes en ce qui a trait à l'aide alimentaire, mais en plus, la gestion du frigo deviendrait un projet concret pour nos élèves à mobilité réduite ou en classe particulière », indique M. Levasseur.

Un projet qui servira à convaincre la Ville d'être plus verte ?

La CDEC, qui précise que ce projet-pilote est un concept provenant de la France, espère que d'autres écoles de la ville emboiteront le pas. Jusqu'à présent, une autre école secondaire de Sherbrooke (dont on ne peut pour le moment dévoiler le nom) doit embarquer dans le projet l'automne prochain.

« Notre souhait le plus cher est que ce projet se répande dans l'ensemble des écoles de Sherbrooke, indique Mme Allal. Plus il y aura d'écoles qui participeront, plus le message sera pertinent. Pour le moment, il n'y a pas de bac de compostage, ni de bac de recyclage dans les écoles à Sherbrooke. Pour une ville verte, il y a beaucoup de travail encore à faire! Quand on pense que c'est à l'école que tout se construit. Ce projet va servir à apporter des données concrètes à la direction des écoles pour qu'ils puissent exprimer par la suite leurs besoins à la Ville. »

Rappelons que pour le moment, on compte quatre Frigo Free Go à Sherbrooke, dont un au Cégep de Sherbrooke et un à l'Université de Sherbrooke.

 

 

 


Loisirs Fleuri-Est avril mai 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Une bataille loin d’être terminée

Une bataille loin d’être terminée
10,8 M $ pour un meilleur transport à Sherbrooke

10,8 M $ pour un meilleur transport à Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
Cocaïne: la plus grosse perquisition jamais eu à Sherbrooke

Cocaïne: la plus grosse perquisition jamais eu à Sherbrooke
Les côtés sombres et souvent bien cachés de l’alcool

Les côtés sombres et souvent bien cachés de l’alcool
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Loisirs Fleuri-Est avril mai 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - mai 2018
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 23 mai 2018
Rapetisser les humains

Catherine Côté
Mercredi, 23 mai 2018
Le style à tout âge!

François Fouquet
Mardi, 22 mai 2018
Qu’est-ce qu’on a échappé?

Cégep de Sherbrooke
Mardi, 22 mai 2018
LE CEREFS : pour apprendre en temps réel

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 21 mai 2018
Le choix de votre profil à l'école secondaire du Triolet

Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Lundi, 21 mai 2018
Avez-vous pensé à votre silhouette pour cet été ?

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 11 mai 2018
Club de Golf de Sherbrooke
Silence, on roule pour les victimes Par Vincent Lambert Mercredi, 16 mai 2018
Silence, on roule pour les victimes
La remise à l’état naturel des rives obligatoire d’ici octobre 2019 Par Cynthia Dubé Mardi, 15 mai 2018
La remise à l’état naturel des rives obligatoire d’ici octobre 2019
Magog, communauté innovante Par Daniel Nadeau Mercredi, 16 mai 2018
Magog, communauté innovante
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous