Resto-Brasserie Le Dauphin
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
17°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Magog: Levée de l'interdiction des feux extérieurs
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Ecolo Boutique fevrier 2018 - 3
ACTUALITÉS / Estrie
Jean-Pierre Quirion Par Jean-Pierre Quirion
jpquirion@estrieplus.com

Lundi, 15 juin 2015

Bilan de la DPJ : La voix des enfants



 Imprimer   Envoyer 

Chaque jour au Québec, 238 enfants sont signalés à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) parce que leurs besoins fondamentaux ne sont pas comblés correctement. C'est ce qui ressort du 12e Bilan annuel des directeurs et directrices de la protection de la jeunesse.

En Estrie, le nombre de signalements traités est passé de 2764 en 2013-2014, à 2766 en 2014-2015. Du lot, 1297 ont été retenus au cours de la dernière année, soit 46,9 % des cas.

Un signalement est retenu lorsque la sécurité et le développement de l'enfant sont compromis. Il existe quatre critères d'évaluation.

D'abord, on regarde la gravité objective des faits et on analyse leur chronicité et leur fréquence. Ensuite, on vérifie l'impact sur l'enfant, la capacité des parents à répondre aux besoins de leur enfant, et enfin, on vérifie si les ressources du milieu sont disponibles pour soutenir la famille.

Cette année, comme le souligne le directeur provincial de la DPJ, Alain Trudel, on souhaitait donner la parole aux enfants. À ce propos, une vidéo met en vedette des jeunes qui expliquent ce qu'est pour eux la notion de sécurité, d'autonomie et de besoins fondamentaux.

Statistiques en vrac pour 2014-2015

- Les 1297 signalements retenus en Estrie représente une hausse de 7,1 % par rapport à 2013-2014;

- La négligence et les risques sérieux de négligence comptent pour 43,5 % des signalements. Par négligence, la DPJ entend une absence de réponses aux besoins fondamentaux des enfants, comme la nourriture, le logement et un environnement sécuritaire;

- Les abus physiques et les risques d'abus physiques représentent 26,7 % des signalements;

- La moyenne provinciale du taux de signalements retenus atteint 23 enfants par 1000. La moyenne estrienne : 21 enfants par 1000;

- La MRC du Haut-Saint-François dépasse largement la moyenne avec 34 enfants par 1000. La MRC des Sources arrive 2e avec un taux de 27 enfants par 1000. Ce taux était de 37 enfants par 1000 en 2013-2014;

- Les signalements proviennent de différents milieux : 34,2 % des employés de différents organismes, 21,4 % du milieu familial et 19,3 % du milieu scolaire.

Le bilan 2014-2015 de la DPJ est disponible en ligne.


La boîte à chanson grivoises Paillardes, osées, coquines
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
10,8 M $ pour un meilleur transport à Sherbrooke

10,8 M $ pour un meilleur transport à Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
Place à la 5e édition de STEBUC

Place à la 5e édition de STEBUC
Le Quartier Portland sera prêt pour l’automne

Le Quartier Portland sera prêt pour l’automne
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

La boîte à chanson grivoises Paillardes, osées, coquines
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Centre culturel de l'Université de Sherbrooke 22 mai 2018
 
Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Jeudi, 24 mai 2018
Conseils pour améliorer sa composition corporelle et son énergie

Catherine Côté
Mercredi, 23 mai 2018
Le style à tout âge!

Daniel Nadeau
Mercredi, 23 mai 2018
Rapetisser les humains

Cégep de Sherbrooke
Mardi, 22 mai 2018
LE CEREFS : pour apprendre en temps réel

François Fouquet
Mardi, 22 mai 2018
Qu’est-ce qu’on a échappé?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 21 mai 2018
Le choix de votre profil à l'école secondaire du Triolet

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 11 mai 2018
Hyundai Sherbrooke - mai 2018
Une conductrice s’endort et se retrouve dans la rivière Magog Par Vincent Lambert Mercredi, 16 mai 2018
Une conductrice s’endort et se retrouve dans la rivière Magog
Mort suspecte: tout porte à croire qu’il s’agit d’un meurtre Par Cynthia Dubé Jeudi, 17 mai 2018
Mort suspecte: tout porte à croire qu’il s’agit d’un meurtre
Magog, communauté innovante Par Daniel Nadeau Mercredi, 16 mai 2018
Magog, communauté innovante
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous