magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
15°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 6 mai 2015

« Tout n'est pas mauvais » - Dominic Provost



 Imprimer   Envoyer 

Les coupes sévères imposées par le gouvernement du Québec dans les subventions de fonctionnement versées aux CLD auront un impact sur la réalisation des projets en 2015. Cependant, l'équipe réduite en place entend profiter des opportunités qui s'offriront.

Tel est l'essence du message lancé par Dominic Provost, directeur général du CLD du Haut-Saint-François, lors de la récente assemblée générale à Saint-Isidore-de-Clifton. Selon les perspectives «post loi 28», il y aura plus de transferts de responsabilités du développement régional confiées aux MRC. Cependant, elles ont le choix d'utiliser l'expertise des CLD ou de les sabrer. D'ailleurs, le sort de cette institution dans le Haut-Saint-François sera discuté en cours d'année.

Malgré un personnel réduit, M. Provost souhaite renforcer la démarche globale intégrée pour mieux travailler ensemble dans une synergie collective. Même les bénévoles seront mis à parti. La politique nationale de la ruralité va dans ce sens. Le Plan de développement de la zone agricole (PDZA) de la MRC, les études sur le potentiel forestier n'en sont que quelques exemples. « Il faut se projeter dans l'immobilisation, viser des objectifs de développement afin de créer des emplois », martèle le directeur général. « Plus tard, ça va être plus facile de mettre ça en marche », estime-t-il.

Les prévisions budgétaires font état des difficultés que rencontreront les membres du conseil d'administration du CLD. Les revenus de 2015 sont de 512 810 $ comparé à 879 372 $ en 2014, soit une diminution de 35 %. Quelque 68 000 $ sont réservés pour les projets spéciaux, un peu plus de 78 000 $ pour les entreprises. Environ 33 457 $ iront aux opérations. Il en est de même des dépenses qui devraient se chiffrer à 581 000 $ alors qu'en 2014 elles atteignaient 1 074 407 $. Au seul poste des salaires, le budget a été amputé de 232 756 $ ce qui explique le départ de nombreux employés au CLD.

Dans ce contexte particulier, le C.A. aura à marcher sur des œufs pour répondre aux attentes des promoteurs et assurer la pérennité des projets engagés. La création d'un Fonds de développement des territoires (FDT) devra inclure le fonctionnement du CLD, du Pacte rural et d'autres initiatives existantes à répartir.

Leur priorisation n'a pas été chose facile, mentionnait M. Provost. Les services auxquels ils ont droit font toujours partie des responsabilités du CLD. Tous les projets sont et seront accompagnés. Dans sa stratégie de classement, on note les «poumons» de développement. Valoris, l'aéroport de Sherbrooke, le Chemin des cantons, le massif du mont Mégantic et la Route des sommets priment. Par contre, d'autres ont été mis de côté, entre autres, la culture et le tourisme, à moins qu'ils ne soient reliés à un «poumon». Une longue liste d'initiatives a été priorisée selon leur importance. Elle est disponible au CLD. Les défis seront importants pour atteindre les objectifs de ce plan.

Pour sa part, Bernard Ricard, directeur adjoint, a présenté le bilan des activités 2014. Les projets appuyés financièrement ont nécessité un apport financier de 2,7 M$. Vingt-sept ont été terminés, quarante-deux emplois ont été préservés ou créés et soixante-dix-neuf ont profité d'aide technique. Cependant, aucune grande entreprise n'a reçu d'appui cette année. Le Soutien aux travailleurs autonomes, le Fonds jeune entreprise, pour les moins de 35 ans, le Fonds Émergence, le Fonds local d'investissement (FLI), financement remboursable, et le FLI-Relève ont aidé beaucoup d'entrepreneurs. Enfin, la Politique nationale de la ruralité, le Pacte rural 2008-2014 ont permis de réaliser plus de 100 projets pour une mise de fonds de 2 868 146 $. L'ensemble de ces réalisations représente une valeur totale de 8 792 975 $.

Nicole Robert, préfet et présidente du CLD du Haut-Saint-François, a fait part de ses craintes en mentionnant que « l'année de transition en cours risque d'être longue et de faire l'objet de plusieurs débats et déchirements ». Elle indiquait, entre autres, qu'en fonction de la loi 28, le gouvernement a laissé le libre arbitre aux MRC de « gérer elles-mêmes le mandat de développement local ou de le confier aux CLD. » Il s'agit là d'un choix déchirant qu'aura à trancher le C.A. «Cependant, concluait-elle, je suis fière et j'ai la profonde conviction que notre CLD a eu encore cette année (2014) un impact majeur sur notre développement. » Mme Robert a remercié les employés sur qui est tombé le couperet du budget du Parti libéral.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
12 jeunes cinéastes prennent part à la Course des régions

12 jeunes cinéastes prennent part à la Course des régions
La Voie sciences : une vocation qui donne la piqûre!

La Voie sciences : une vocation qui donne la piqûre!
NOS RECOMMANDATIONS
Jacques Rougeau et les élections…

Jacques Rougeau et les élections…
Le plus gros événement de hockey-balle en ville

Le plus gros événement de hockey-balle en ville
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Radio-Canada - Par Ici l'info
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 21 septembre 2018
Mythes et réalités (partie 2)

Me Michel Joncas
Jeudi, 20 septembre 2018
Bière et tout-terrain

Daniel Nadeau
Mercredi, 19 septembre 2018
Voter autrement pour gouverner autrement…

William Lafleur
Mercredi, 19 septembre 2018
Plus fort que le café

Priscilla Boutin
Mercredi, 19 septembre 2018
La tendance est aux couleurs!

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
De la recherche financée par des professeurs Par Vincent Lambert Lundi, 17 septembre 2018
De la recherche financée par des professeurs
Un homme qui souffre de schizophrénie manque à l’appel Par Cynthia Dubé Vendredi, 14 septembre 2018
Un homme qui souffre de schizophrénie manque à l’appel
La communauté derrière Èva Par Vincent Lambert Mercredi, 19 septembre 2018
La communauté derrière Èva
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous