Matelas Houde - Black Friday 2017
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  La mère de Félix Desautels-Poirier remercie tous ceux qui ont envoyé des messages d'encouragement à la famille.
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Automobiles
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Voyages & Gastronomie
Affaires & Juridique
Famille
Style de vie
Éducation
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Hyundai Sherbrooke - novembre 2017
ACTUALITÉS / Estrie
Sarah Pomar Chiquette Par Sarah Pomar Chiquette
spomarchiquette@estrieplus.com

Samedi, 21 février 2015

Un documentaire sur Raïf Badawi pour illustrer la solidarité à Sherbrooke



 Imprimer   Envoyer 

Les réalisateurs Luc Côté et Patricio Henriquez qui ont commencé le tournage du documentaire sur Raïf Badawi le 20 février dernier souhaitent mettre en image le mouvement de solidarité ressenti à Sherbrooke.

Sherbrooke : une source d'inspiration

Originaire de Sherbrooke, Luc Côté a été inspiré de voir la solidarité unanime des Sherbrookois, des organismes, des élus de la région pour la cause de Raïf Badawi : « je trouve ça extrêmement inspirant et c'est ce qui a motivé mon collègue Patricio Henriquez et moi-même à faire ce film. »

Les réalisateurs sont d'avis que ce documentaire peut être une source d'inspiration pour plusieurs personnes à travers le monde : « on veut présenter cette ville qui se lève pour aider des concitoyens qui viennent de l'extérieur et qui dénonce une situation absurde qui se passe en Arabie Saoudite. Cette mobilisation à Sherbrooke est extraordinaire et elle peut influencer le monde extérieur », soutient M. Côté.

Montrer l'envers du décor

La vie de famille, le soutien de l'entourage, les moments intimes, les peines, les joies, le combat de tous les jours que traversent Ensaf Haidar, ses trois enfants et son entourage seront présentés dans le documentaire.

« Nous allons revenir périodiquement à Sherbrooke pour filmer les événements publics et privés en lien avec Raïf Badawi. Nous allons suivre l'histoire de près pour les semaines, les mois, voire les années à venir. Nous ne mettons rien en scène. Nous sommes là pour accompagner », explique Luc Côté qui a également coréalisé et coproduit avec M. Henriquez le film sur l'emprisonnement d'Omar Kadhr Vous n'aimez pas la vérité : 4 jours à Guantanamo.

« Nous souhaitons faire un traitement différent des médias. Nous voulons avoir un regard autre et montrer l'envers du décor. Par exemple, le 20 février nous avons suivi la famille qui se rendait à la vigile devant l'hôtel de ville. Nous avons vu tout le soutien dont bénéficie la famille. Les enfants ont des grands-mamans sherbrookoises qu'ils visitent régulièrement, ils ont des gardiennes. Ce sont de petits moments qui sont très importants et qui seront filmés pour le documentaire », ajoute le réalisateur sherbrookois.

La liberté d'expression en toile de fond

Bien que pour l'heure rien ne soit déterminé quant au scénario, le thème de la liberté d'expression sera en toile de fond dans le documentaire, affirme M. Côté qui compte également aborder de la question des conditions de vie en Arabie Saoudite. « Nous allons certainement parler de ce qui se passe en Arabie Saoudite, mais nous n'avons pas l'intention de nous rendre », ajoute-t-il.

Raïf Badawi : une image qui fait écho

« C'est bien évidemment en raison de toute l'injustice que vit le blogueur saoudien de 32 ans et de tout ce qui se passe en Arabie Saoudite que nous avons souhaité faire ce documentaire », lance M. Côté

La lutte pour la liberté d'expression a maintenant un visage, soit celle de Raïf Badawi, ce qui donne beaucoup de poids à la cause, estime le réalisateur.

Ce dernier suit le cas de Raïf Badawi depuis plus d'un an. Il a réalisé deux films au sujet du prisonnier d'opinion pour Amnistie Internationale. « Lors des tournages de ces films, je me suis vraiment attaché à la famille : aux enfants qui sont magnifiques et à la femme de Raïf, Ensaf Haidar, qui a un courage et une détermination exemplaire », note-t-il.

Un lien de confiance nécessaire

Il témoigne d'ailleurs du lien de confiance qui s'est établi entre la famille et lui-même : « Dans tous les documentaires, il faut nécessairement établir un lien de confiance et une complicité. Je crois que ce lien avec la famille nous l'avons. Il y a une ouverture pour qu'on réalise ce film. On communique beaucoup, on travaille tous ensemble dans ce projet », poursuit-il.

Convaincus de trouver rapidement un diffuseur, les réalisateurs tournent en ce moment le film à leurs frais : « La demande de financement est un processus de plusieurs mois. Nous avons décidé de commencer rapidement le tournage et de parallèlement commencer les démarches pour financer le film et trouver un diffuseur », a-t-il conclu.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Tentative de meurtre pour une histoire de séparation

Tentative de meurtre pour une histoire de séparation
Une adolescente portée disparue

Une adolescente portée disparue
NOS RECOMMANDATIONS
Un honneur national pour la Société d’histoire

Un honneur national pour la Société d’histoire
Un hiver sans tapis roulant

Un hiver sans tapis roulant
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Phoenix de Sherbrooke - 25 novembre 2017
 
Catherine Côté
Mercredi, 22 novembre 2017
Party de bureau: comment éviter les faux-pas !

Yves Paquette
Mardi, 21 novembre 2017
Essai routier du Chevrolet Bolt EV 2017

Daniel Nadeau
Mardi, 21 novembre 2017
Les réflexes du boutiquier

Isabelle Perron
Mardi, 21 novembre 2017
Mon Top 5 des meilleurs cafés à Sherbrooke

François Fouquet
Lundi, 20 novembre 2017
Tous pour… soi

APCHQ Estrie
Lundi, 20 novembre 2017
Groupe Concept PV spécialiste en revêtement de cèdre!

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 20 novembre 2017
Le psychologue scolaire, une ressource clé

Assurance Xpert
Lundi, 20 novembre 2017
L’assurance hypothécaire, c’est quoi exactement?

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 8 novembre 2017
Bedon & bout'chou
Percée majeure contre le cancer de la prostate Par Vincent Lambert Jeudi, 16 novembre 2017
Percée majeure contre le cancer de la prostate
Un système de détection de menaces créé par une entreprise de Magog Par Cynthia Dubé Vendredi, 17 novembre 2017
Un système de détection de menaces créé par une entreprise de Magog
Le combat des librairies indépendantes Par Laura Basque Mardi, 14 novembre 2017
Le combat des librairies indépendantes
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous