magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
20°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Le Cégep de Sherbrooke a procédé à l'inauguration de son espace extérieur sur le campus, dédié aux étudiants.
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Mercredi, 7 septembre 2016

DIRA-Estrie contre la maltraitance


par Jean-Claude VÉZINA

 Imprimer   Envoyer 

Invité au CLSC de Cookshire-Eaton, Alain Lamontagne, de DIRA-Estrie, Centre d'aide aux aînés victimes de maltraitance, a expliqué à des représentants de la Caisse des Hauts-Boisés, de la Municipalité amie des aînés de Newport, de la Table des aînés et du CLSC, le fonctionnement du guide de référence pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées.

La maltraitance prend de multiples visages, rappelait M. Lamontagne. Le gouvernement la définit comme un « geste singulier ou répétitif ou une absence d'action appropriée qui se produit dans une relation où il devrait y avoir de la confiance, et que cela cause du tort ou de la détresse chez une personne aînée. » Selon le peu qui est disponible, la maltraitance affecterait entre 4 et 7 % des aînés. On considère qu'il ne s'agirait là que de la pointe de l'iceberg à cause des réticences des gens de se plaindre ou de les rapporter, entre autres.

À ses invités, il expliquait les façons de la reconnaître, de la prévenir, de la repérer et d'intervenir.

On estime qu'à la maison, les aînés souffrent surtout des «tracasseries» ou des violences de leurs enfants ou conjoints. L'argent est un des éléments importants de ces dérapages. Pour l'exemple, à la Caisse Desjardins, les employés peuvent remarquer des transactions douteuses effectuées dans le compte d'un aîné. Ils vivent le dilemme de devoir dénoncer ou de maintenir la confidentialité de leur client. Dans d'autres cas, on soupçonnera qu'une personne âgée habituellement active ne sort plus de chez elle parce qu'un parent la tiendra enfermée.

Le meilleur conseil que M. Lamontagne donnait, c'est de dénoncer ces gestes ou ces traitements à DIRA-Estrie au 819 346-0679. À partir de la dénonciation, l'organisme coordonnera, selon le cas, les différentes organisations concernées par la maltraitance. On fournira des renseignements sur les mesures légales et juridiques en cause. On proposera même des pistes de solutions pour rassurer ceux qui dénoncent de telles situations.

« Il ne faut pas hésiter de dénoncer ces mauvais traitements », concluait M. Lamontagne.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La Legionella, «pas inhabituel de la retrouver»

La Legionella, «pas inhabituel de la retrouver»
Human Interest et environnement

Human Interest et environnement
NOS RECOMMANDATIONS
Nouveau projet pour réduire les bouteilles de plastique

Nouveau projet pour réduire les bouteilles de plastique
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Radio-Canada - Par Ici l'info
 
François Fouquet
Lundi, 17 septembre 2018
Jacques Rougeau et les élections…

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Mange-la ta poutine, t’es pas grosse anyway ! Par Isabelle Perron Jeudi, 13 septembre 2018
Mange-la ta poutine, t’es pas grosse anyway !
Magog: 5 arrestations pour alcool au volant Par Vincent Lambert Lundi, 10 septembre 2018
Magog: 5 arrestations pour alcool au volant
Le Club de Golf Milby : un incontournable en Estrie Lundi, 10 septembre 2018
Le Club de Golf Milby : un incontournable en Estrie
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous