Sherbrooke Auto Occasion
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
7°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Ça se passe en Estrie
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Radioactif Forfait Internet mai 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Elizabeth Nadeau Par Elizabeth Nadeau
enadeau@estrieplus.com

Mercredi, 1 juillet 2015

1er juillet : la journée des surprises!



 Imprimer   Envoyer 

Posez la question à votre entourage : « Qu'avez-vous trouvé comme cadeau de bienvenue lorsque vous avez emménagé dans votre logement? » Plaisir et grimaces garantis!

Les surprises seraient si fréquentes que l’Association des Propriétaires du Québec (APQ) lançait récemment le concours Histoires d’horreur du 1er juillet! 

Plusieurs cas de logements laissés dans un état épouvantable et nécessitant des milliers de dollars en réparation ont défrayé les manchettes ce printemps. Cependant, tout n’est pas noir! Certains objets abandonnés par leurs anciens propriétaires égayent cette journée éreintante du 1er juillet.

Ces histoires sont très variées, parfois comiques, quelques fois désolantes.

Comme des traces de rond de poêle sur le tapis de la chambre à coucher, une balle de fusil oubliée sur le haut d’une armoire et une collection complète de cartes géographiques de la municipalité de Dudswell font partie de ces vestiges d'anciens locataires qui rendent un peu perplexe.

Des instruments de musique ont aussi été retrouvés : un ukulélé, un orgue et un violon dont il manquait une corde. Un tableau périodique des positions sexuelles, de vieux comprimés de Cialis ainsi que des dés sur lesquels sont imprimées des parties du corps ont fait pouffer de rire bien des gens!

Fait intéressant, les rideaux, le savon à main et le papier de toilette semblent souvent être de trop dans les dernières boîtes! D’autres, moins chanceux, ont trouvé de la nourriture périmée, de la vaisselle cassée et des électroménagers qui n’étaient pas nettoyés (probablement depuis plusieurs mois).

Plus besoin du tout de ses biens?

Un gestionnaire d’immeubles chez Immex, Jean-Benoît Desbiens, raconte que parfois, c’est le mobilier au complet qui est laissé derrière. « C’est arrivé à plusieurs reprises que nous ayons dû vider le logement de tout son contenu. Le locataire est parti sans rien apporter de ses effets. »

Une responsable de la location d’appartements souligne, quant à elle, que beaucoup de locataires laissent leurs électroménagers derrière eux, en bon ou en mauvais état. Elle donne l’exemple d’une laveuse laissée sur place, brisée… mais la sécheuse n’était plus là. Toutefois, Madame note que la majorité des appareils sont encore en bon état, les anciens propriétaires ayant profité du déménagement pour s’équiper en neuf.

Pitou et minou auront aussi besoin d’une maison

La saison des déménagements rime malheureusement avec abandon d’animaux, bien souvent parce que le nouveau logement ne les accepte pas. Plusieurs campagnes de sensibilisation à ce sujet tournent dans les médias depuis quelques jours.

Si les SPA du Québec se rempliront bientôt, le directeur général de la Société protectrice des animaux de l’Estrie, Bruno Felteau, souligne que les histoires où on a retrouvé un animal laissé derrière ne sont pas coutume.

« C’est déjà arrivé, mais ce n’est pas fréquent, explique M. Felteau. Le code criminel interdit l’abandon d’un animal d’une telle façon. Toutefois, nous avons des moyens pour monter un dossier et lui faire suivre son cour judiciaire, si le besoin se présente. »

Il croit que les règlements qui suivront l’adoption du projet de loi du ministre Pierre Paradis, qui reconnaît les animaux comme des êtres sensibles et non plus comme des objets, permettront de mieux gérer ces dossiers particuliers : « Il est encore trop tôt pour que l’on sache comment ces règlements nous permettront d’opérer, mais ils nous donneront certainement un coup de main. »

Bruno Felteau invite d’ailleurs les gens à contacter la SPA de l’Estrie s’ils sont forcés de se départir de leur animal.

Enfin, si vous aussi avez des surprises cette année, vous pourrez les communiquer à la RPLH. Celui ou celle qui aura publié la pire remportera un Ipad. Pour participer : http://www.apq.org/concours-histoires-d-horreur-1e-juillet.aspx

Bref, la journée nationale des déménagements au Québec, c’est un peu comme Noël. On ne sait jamais ce qu’on trouvera sous le papier d’emballage!


Karting Orford
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Caché près d’une caisse, deux sabres à la main

Caché près d’une caisse, deux sabres à la main
Une œuvre d’art pour souligner notre patrimoine paysager

Une œuvre d’art pour souligner notre patrimoine paysager
NOS RECOMMANDATIONS
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
Un circuit à vélo de niveau international entre Montréal et Sherbrooke

Un circuit à vélo de niveau international entre Montréal et Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Electro-5 Recyclage Ecoresponsable
 
Sarah-Eve Desruisseaux
Mardi, 25 septembre 2018
Top 3 des raisons pour aller voter aux élections provinciales

APCHQ Estrie
Lundi, 24 septembre 2018
Vieilles fenêtres : on les change ou on les répare?

François Fouquet
Lundi, 24 septembre 2018
Et si Gatineau marquait l’histoire?

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 24 septembre 2018
Chantier de la création du Cégep : René Aubry se souvient

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 21 septembre 2018
Mythes et réalités (partie 2)

Jacinthe Dubé
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Citoyen de demain du Salésien Lundi, 17 septembre 2018
Citoyen de demain du Salésien
Un circuit à vélo de niveau international entre Montréal et Sherbrooke Par Cynthia Dubé Mercredi, 19 septembre 2018
Un circuit à vélo de niveau international entre Montréal et Sherbrooke
Pas de cannabis au lac des Nations Par Vincent Lambert Mardi, 18 septembre 2018
Pas de cannabis au lac des Nations
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous