Matelas Houde - Base
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
10°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Ecolo Boutique fevrier 2018 - 3
ACTUALITÉS / Estrie
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Mercredi, 22 février 2017

Défi à relever: 6 semaines à mettre sa santé en priorité



 Imprimer   Envoyer 
Marie-France Tanguay, de chez Cardio Plein air, Gilles Normand, président de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, et Bernard Sévigny, maire de la Ville de Sherbrooke, ont pris part à la conférence de presse qui annonçait l'arrivée du Défi Santé.

L'invitation est lancée, les Sherbrookois sont invités à relever le Défi santé, qui aura lieu du 30 mars au 10 mai.

Cinq portions de fruits et légumes, trente minutes d'exercices physiques et une bonne nuit de sommeil; voilà le défi à relever quotidiennement, pendant six semaines. L'activité se déroulera simultanément dans cinquante villes du Québec.
«Il s'agit de la 9e édition à Sherbrooke, indique Caroline Proulx, du Rendez-vous actif - Défi Santé. Chaque année, on use de stratégies pour mobiliser les citoyens. On tente de les rejoindre surtout par le volet promotion, comme de faire valoir les prix de participations, pour qu'ils s'inscrivent au Défi. On veut les aider à bouger!»

Quotidiennement, les participants devront tenter de manger au moins cinq portions de fruits et légumes par jour, de bouger au moins pendant trente minutes et d'avoir un bon équilibre de vie. «Cette année, l'équilibre de vie porte sur un sommeil réparateur, précise Mme Proulx. Le sommeil est extrêmement important pour la santé, tant physique que psychologique. Un cumule de manque de sommeil va jouer sur la santé. Le niveau de stress et d'anxiété peut aussi augmenter avec le manque de sommeil.»

L'exercice physique a aussi son lot de bienfaits sur l'humeur. «Le fait d'être en contact avec la nature ou avec d'autres individus vient enlever nos tracas du quotidien, souligne Marie-France Tanguay, de chez Cardio Plein air. C'est important de prendre un temps pour sa santé, pour soi.»

12 000 jeunes du primaire relèveront le défi

Cette année, 12 000 jeunes des écoles primaires de Sherbrooke ont remis à leurs parents des cartons faisant la promotion du Défi Santé. «On voulait que les jeunes donnent le goût à leurs parents de rester en santé. C'est tellement important», indique Gilles Normand, président de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke.

Les 12 000 élèves sont du même coup invités à prendre part au Défi Santé. «Pourquoi ne pas apprendre à nos jeunes à devenir des êtres responsables de leur santé? Les jeunes d'aujourd'hui veulent bouger autant qu'avant, mais il y a plusieurs outils qui font en sorte qu'ils bougent moins. Il faut juste les mettre sur les pistes d'activités et leur lancer des défis», explique M. Normand.

Côté outils et pistes d'activités, la Ville de Sherbrooke tente de faire sa part, par ses infrastructures sportives, ses parcs et ses pistes cyclables. «Une population qui est en santé, c'est une population plus heureuse et qui sollicite beaucoup moins les soins de santé, constate le maire de Sherbrooke Bernard Sévigny. C'est gagnant pour tout le monde.»

Et est-ce que le maire, lui-même, donnera le bon exemple en participant au Défi santé d'une durée de six semaines? Certainement, assure Bernard Sévigny. «En fait, je participe à tous les jours! Je fais trente minutes de tapis roulant cinq matins par semaine. Oui, il faut donner le bon exemple», répond-il en riant.

Rappelons que les gens ont jusqu'au 29 mars pour s'inscrire.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
« Ce n'est pas le don d'organes qui est tabou, c'est la mort »

« Ce n'est pas le don d'organes qui est tabou, c'est la mort »
NOS RECOMMANDATIONS
Anh Minh Truong : du cégep au grand écran

Anh Minh Truong : du cégep au grand écran
Le projet de taxi à prix réduit pour les jeunes se poursuivra

Le projet de taxi à prix réduit pour les jeunes se poursuivra
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Lebeau Vitres d’Autos
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - avril 2018
 
Sarah-Eve Desruisseaux
Jeudi, 26 avril 2018
Réveillez-vous!

Marie-Pier Verner, MSc.
Jeudi, 26 avril 2018
Mon ado est en psychothérapie

Daniel Nadeau
Mercredi, 25 avril 2018
Intentions voilées...

Catherine Côté
Mercredi, 25 avril 2018
La bonne tenue pour la bonne occasion

Léandre Lachance
Mardi, 24 avril 2018
La table à cinq pattes: vie intellectuelle

François Fouquet
Lundi, 23 avril 2018
Le meilleur et le pire

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 23 avril 2018
Anh Minh Truong : du cégep au grand écran

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 23 avril 2018
À l'école Mitchell-Montcalm les midis, il y en a pour tous les goûts

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 25 avril 2018
Hyundai Sherbrooke - avril 2018
Je l’ai eu tough…c’est mon excuse ! Par Isabelle Perron Mercredi, 18 avril 2018
Je l’ai eu tough…c’est mon excuse !
La profondeur, un atout pour remporter la Coupe Telus Par Vincent Lambert Jeudi, 19 avril 2018
La profondeur, un atout pour remporter la Coupe Telus
Le projet de taxi à prix réduit pour les jeunes se poursuivra Par Vincent Lambert Jeudi, 19 avril 2018
Le projet de taxi à prix réduit pour les jeunes se poursuivra
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous