Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
2°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Radioactif - sept 2017
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mercredi, 30 août 2017

Vivre sa passion du haut des airs



 Imprimer   Envoyer 
Pour sa troisième édition, le Spectacle et Salon aérien des Cantons-de-l’Est aura lieu à Bromont les 15-16-17 septembre prochain (photo fournie et crédit SSACE)

Le métier de pilote d'avion est parfois perçu comme un mythe ou un secret puisque ce n'est pas quelque chose de commun au quotidien. Si plusieurs retombent en enfance lorsqu'ils voient un CF-18 ou un Challenger, d'autres réalisent leur rêve de voler dans les airs. C'est le cas notamment de Dan Fortin, natif de Victoriaville, qui sera du Spectacle et Salon aérien des Cantons-de-l'Est le mois prochain.

La piqûre de l'aviation pour le pilote natif de Victoriaville, Dan Fortin, a toujours été bien présente en lui. D'ailleurs, plus jeune, il a tout de suite su qu'il volerait un jour dans les airs.

« La piqûre de l'aviation, c'est en quelque sorte une vocation, explique-t-il. Dans mon cas, j'ai toujours su que je voulais être pilote. Mes parents étaient d'anciens militaires dans l'aviation et j'ai donc été introduit auprès de l'aviation quand même assez jeune. Mon premier mot était avion et j'ai toujours su que je voulais être pilote. Au primaire, les gens étaient tannés de m'entendre parler d'avion », se souvient-il en riant.

Si l'ensemble des métiers demande de la détermination, il en est tout autant pour celui de pilote d'avion. « C'est un métier qui prend beaucoup de détermination, comme tous les métiers pour réussir dans n'importe quel domaine, indique M. Fortin. Il faut être aussi acharné et le métier de pilote ne passe pas à l'écart de cette règle », assure-t-il.

De passage à quelques reprises à Sherbrooke pour embarquer des passagers, Dan Fortin apprécie l'aéroport sherbrookois, comme tous les autres d'ailleurs. « Sherbrooke est un bel aéroport. Par contre, s'il était sur l'autoroute 10 entre Sherbrooke et Montréal, il pourrait être beaucoup plus gros. »

Conquérir son rêve

Plus jeune, le pilote Dan Fortin rêvait de devenir militaire et de piloter un CF-18. Il est entré dans les cadets de l'air. C'est ce programme qui lui a permis de piloter un planeur et un avion.

« Le système est incroyable pour les jeunes et les amis, admet-il. J'en ai appris beaucoup sur l'aviation et c'est ce qui m'a permis de devenir pilote. Les cadets offrent des bourses de pilotage de planeur et d'avion à ceux qui les méritent. À 16 ans, je pilotais des planeurs et à 17 ans, je pilotais des avions », se rappelle-t-il.

Après les cadets, M. Fortin est entré dans les Forces armées canadiennes pour conquérir son rêve. Comme plusieurs, il a été appelé, mais pas élu. « J'ai commencé mes cours de pilote militaire, mais je n'ai pas terminé ma carrière dans les Forces canadiennes, confie-t-il. À 21 ans, j'ai donc continué dans le civil mes cours de pilote. J'ai commencé à enseigner en 1991 en Montérégie. »

Au cours de sa carrière, le pilote corporatif de Challenger et de Global Express a survolé bien des endroits du haut des airs. « Ma spécialité c'est l'Amérique du Nord et l'Europe, précise-t-il. On va par contre un peu partout sur la planète. Je n'ai pas l'impression de travailler, je vis ma passion », indique-t-il.

Ramener l'enfant dans chaque personne

Pour sa troisième édition, le Spectacle et Salon aérien des Cantons-de-l'Est aura lieu à Bromont les 15-16-17 septembre prochain. Plusieurs exposants seront sur place et les visiteurs pourront s'instruire et se divertir.

« L'aviation est un rêve et va chercher l'enfant en dedans de chaque personne, soutient Dan Fortin. L'événement présentera un volet instructif et divertira les gens. Le salon va accueillir des Snowbirds des Forces canadiennes, des CF-18, et plusieurs performances civiles auront lieu. Avec un collègue, je ferai un spectacle aérien et des acrobaties aériennes pour permettre aux gens de rêver et de vivre la passion de l'aviation qui est pour tous les âges », fait valoir le principal intéressé.

Pour devenir pilote, deux qualités sont essentielles, selon M. Fortin : travailler en équipe et comprendre la science. « Le travail de pilote est pour les gens qui sont disciplinés, insiste-t-il. Un pilote est une personne payée pour le travail qu'elle peut faire et non pour ce qu'elle fait. On doit être capable de gérer des situations qui ne sont pas souhaitées par les gens. Un pilote est une personne capable de mettre son égo de côté et de toujours aller vers la situation la plus efficace et la plus sécuritaire. Le travail d'équipe est essentiel pour devenir pilote. Il faut être orienté en science, mais aussi capable de travailler en équipe. »

Lorsqu'il effectuera ses prouesses dans le ciel de Bromont le mois prochain, Dan Fortin donnera un spectacle aux visiteurs. « On va donner un spectacle et juste avant de voler, notre concentration est plus importante. On prend les 30 minutes sacrées avant le vol pour se calmer et pour visualiser, tout comme le fait un athlète olympique. »


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Les professionnels dénonceront leur surcharge de travail

Les professionnels dénonceront leur surcharge de travail
Enveloppe suspecte: une analyse plus poussée en cours

Enveloppe suspecte: une analyse plus poussée en cours
NOS RECOMMANDATIONS
Ne tourne pas les coins ronds, mais assoupli tes attentes

Ne tourne pas les coins ronds, mais assoupli tes attentes
Un véhicule volé heurte une autopatrouille

Un véhicule volé heurte une autopatrouille
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Rythme au travail
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Samedi, 24 février 2018
Cholestérol alimentaire, quel est l’impact?

Béatrice Dupont-Chartier
Jeudi, 22 février 2018
L'importance de s'impliquer à l'école

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 22 février 2018
Quelle est la solution à l’incompétence d’un salarié?

Cégep de Sherbrooke
Jeudi, 22 février 2018
Le Cégep de Sherbrooke selon Marie Théorêt

Daniel Nadeau
Mercredi, 21 février 2018
Le legs de Justin

William Lafleur
Mercredi, 21 février 2018
Ne tourne pas les coins ronds, mais assoupli tes attentes

Isabelle Perron
Mercredi, 21 février 2018
Écoute-moi !!!

Léandre Lachance
Mardi, 20 février 2018
La table à cinq pattes

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 22 fevrier 2018
Domino's Pizza
Marvel, toujours la même chose? Vraiment? Par Alexandre Hurtubise Vendredi, 16 février 2018
Marvel, toujours la même chose? Vraiment?
Meilleure accessibilité pour la mobilité réduite à Ayer’s Cliff Par Vincent Lambert Vendredi, 16 février 2018
Meilleure accessibilité pour la mobilité réduite à Ayer’s Cliff
Écoute-moi !!! Par Isabelle Perron Mercredi, 21 février 2018
Écoute-moi !!!
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous