Mitsou et jean-philippe
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-5°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Electro-5 Reparation Ecoresponsable
ACTUALITÉS / Estrie
Jean-Pierre Quirion Par Jean-Pierre Quirion
jpquirion@estrieplus.com

Mardi, 26 mai 2015

Accident chez Mécanique Paul Boucher : des recommandations, mais aucun blâme



 Imprimer   Envoyer 

La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) a rendu public son rapport d'enquête à la suite de l'accident qui a coûté la vie à Maxime Fortier au garage Mécanique Paul Boucher du secteur Rock Forest.

Le jeune mécanicien est décédé le 22 juillet 2014 lorsqu'une minifourgonnette soulevée à l'aide d'un pont élévateur a basculé sur lui.

La CSST a retenu trois causes pour expliquer l'accident. Toutefois, elle ne blâme pas l'employeur, mais émet quelques recommandations.

Fil des événements

Mécanique Paul Boucher a ouvert ses portes sur la rue Pavillon le 25 juin 2013. Le pont élévateur en cause, dont la construction remonte à l'année 2003, a été acheté usagé et installé par un agent autorisé du fabricant en septembre 2013.

L'accident s'est produit moins d'un an plus tard.

Ce jour-là, la voiture d'un client a été installée sur le pont élévateur. Lors du soulèvement, les deux mécaniciens présents ont entendu un bruit inhabituel. Après une inspection visuelle, ils ont continué à surélever la Honda Odyssée.

C'est à ce moment que le dispositif de blocage du bras articulé s'est déplacé suffisamment pour provoquer la chute du véhicule qui est tombé à la renverse du côté du conducteur. Maxime Fortier s'est retrouvé coincé sous la voiture.

Selon les normes du fabricant, lorsque bloqué, le bras articulé ne peut bouger plus que 55 mm. En raison de l'usure, le bras bougeait entre 178 et 267 mm.

Dans son enquête, la CSST a noté qu'il n'existe aucune norme spécifique du fabricant quant à la limite acceptable concernant l'usure normale. La CSST a remarqué une usure sur les pièces, mais aucune infraction à la loi.

Ainsi, aucun blâme ni responsabilité ne sont imputables à l'employeur.

Cependant, la CSST a entrepris des démarches auprès du fabricant américain du pont élévateur en cause pour obtenir des mesures d'usure acceptable.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Enveloppe suspecte: une analyse plus poussée en cours

Enveloppe suspecte: une analyse plus poussée en cours
Les professionnels dénonceront leur surcharge de travail

Les professionnels dénonceront leur surcharge de travail
NOS RECOMMANDATIONS
Cruauté envers les animaux: où en sont les dossiers?

Cruauté envers les animaux: où en sont les dossiers?
Un véhicule volé heurte une autopatrouille

Un véhicule volé heurte une autopatrouille
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Lumineige - Sentier illuminé
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Samedi, 24 février 2018
Cholestérol alimentaire, quel est l’impact?

Béatrice Dupont-Chartier
Jeudi, 22 février 2018
L'importance de s'impliquer à l'école

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 22 février 2018
Quelle est la solution à l’incompétence d’un salarié?

Cégep de Sherbrooke
Jeudi, 22 février 2018
Le Cégep de Sherbrooke selon Marie Théorêt

Daniel Nadeau
Mercredi, 21 février 2018
Le legs de Justin

William Lafleur
Mercredi, 21 février 2018
Ne tourne pas les coins ronds, mais assoupli tes attentes

Isabelle Perron
Mercredi, 21 février 2018
Écoute-moi !!!

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 22 fevrier 2018
Val Estrie Ford - février 2018
Quelques aspects juridiques entourant la question autochtone Par Guillaume Rousseau Lundi, 19 février 2018
Quelques aspects juridiques entourant la question autochtone
Identité territoriale, les citoyens y croient Par Vincent Lambert Lundi, 19 février 2018
Identité territoriale, les citoyens y croient
Mini Cooper 2019 Mardi, 20 février 2018
Mini Cooper 2019
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous