Centre de formation professionnelle 24-Juin
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-3°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Val Estrie Ford
ACTUALITÉS / Estrie
Simon Roberge Par Simon Roberge
sroberge@estrieplus.com

Dimanche, 25 janvier 2015

Rassemblement de protestation pour les propriétaires de côte à côte



 Imprimer   Envoyer 

Plus de 50 véhicules côte à côte étaient réunis ce dimanche à la Cantine de Maggy pour contester l'interdiction, à partir de juin prochain, des bolides de 64 pouces de largeur sur les sentiers du Québec. La largeur maximum sera fixée à 60 pouces.

Or, plusieurs personnes ont investi des sommes importantes au cours des dernières années pour se procurer un véhicule côte à côte qui ne sera plus en mesure de parcourir les sentiers dans la légalité. En sachant qu'il est interdit de faire de la grande route, les gens qui possède un 64 pouces de se retrouvent avec un engin pratiquement inutile.

« Un véhicule côte à côte constitue un investissement de plus de 25 000 $. Et maintenant il n'y a plus aucune valeur de revente parce que personne ne veut en acheter », ajoute René Veilleux, porte-parole du club organisateur du rassemblement.

La problématique vient du fait que les sentiers ont une largeur de 120 pouces. Un simple calcul permet de comprendre que deux véhicules ne peuvent pas passer en même temps. Il y a donc des risques d'accrochage et d'accident.

« Nous avons toujours fonctionné avec un système de courtoisie », souligne cependant M. Veilleux. « Lorsque deux personnes se rencontrent, il y en a un qui libère le chemin pour laisser passer l'autre. Ça a toujours bien fonctionné. De plus, il n'y a eu aucun accident répertorié dans les sentiers l'an dernier ».

« Il va falloir que le gouvernement comprenne que les gens ont investi entre 25 000 $ et 30 000 $ pour leur côte à côte. Si la situation ne se règle pas, ce ne sera pas une situation qui ne sera agréable pour personne ».

La solution, selon M. Veilleux, réside dans l'élargissement des sentiers.

« On parle de quatre pouces, ce n'est pas la fin du monde et les sentiers sont censés être ajustés pour tous. Le véhicule côte à côte constitue l'avenir, c'est beaucoup plus sécuritaire, il y a une cage et une ceinture. En plus le passager bénéficie d'une bien meilleure vue que sur un quatre-roues par exemple ».


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Un jeune de 22 ans arrêté pour exploitation sexuelle

Un jeune de 22 ans arrêté pour exploitation sexuelle
Niveau de la rivière sous surveillance à Sherbrooke

Niveau de la rivière sous surveillance à Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
Village des Valeurs: plus de 60 nouveaux emplois

Village des Valeurs: plus de 60 nouveaux emplois
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Le projet CLASS : un atout pour la réussite
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
LE BOSTON BAR - Sir Pathétik
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience

René Dubreuil
Vendredi, 19 janvier 2018
Les nouvelles rondes de René

Guillaume Rousseau
Vendredi, 19 janvier 2018
Réflexion sur l’accès à la justice en matière criminelle

Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
Domino's Pizza
Ces maladies camouflées Par Rosemarie Lacroix Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées
Manger en pleine conscience Par Jessica Mackey, Via L'Attitude Vendredi, 19 janvier 2018
Manger en pleine conscience
Un Beer Garden à ciel ouvert au centre-ville de Magog ? Par Cynthia Dubé Mercredi, 17 janvier 2018
Un Beer Garden à ciel ouvert au centre-ville de Magog ?
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous