magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
8°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Mercredi, 8 avril 2015

La Coopérative funéraire de l'Estrie



 Imprimer   Envoyer 

François Fouquet, directeur général de la Coopérative funéraire de l'Estrie (CFE), annonce avec satisfaction qu'il ajoute aux deux salons de proximité situés à Weedon et East Angus celui des Résidences Funéraires Cass, qui dessert Cookshire et Sawyerville dans le Haut-Saint-François.

Cette dernière, formule M. Fouquet, garde sa dénomination d'origine en signe de respect pour la communauté anglophone.
En tout, la CFE compte 5 lieux de recueillement pour adresser un dernier hommage aux personnes décédées. « Elles ont toujours été attachées à leur milieu de vie; c'est pour ça qu'on tient, selon leur désir, à les inhumer dans leur village », complète-t-il.

On dénote ce respect d'une façon particulière dans le souci que prend la Coopérative à conserver l'appellation des Résidences Funéraires Cass, synonyme d'années de loyaux services rendus dans le milieu. Outre les cinq salons de proximité, elle propose, sur demande, la possibilité d'exposer le défunt au Centre communautaire de Dudswell. « C'est toujours pour respecter la volonté du décédé de se faire enterrer dans son village », explique M. Fouquet.

Incorporée en 1974, l'entreprise souhaitait « sensibiliser les membres et la population en général à la tarification souvent très élevée des services funéraires. » On espérait « simplifier les mœurs funéraires et promouvoir les valeurs de dignité et de respect des personnes » en créant une institution qui appartiendrait aux coopérants et soumettrait des services de qualité à des prix accessibles pour tous.

En 1981, la Coopérative a construit son premier crématorium, suivi de quelques acquisitions, dont celle d'East Angus en 1998. Ce dernier salon a été inauguré en avril 2010, dans l'ancien Hôtel de Ville dévasté par un incendie. M. Fouquet indiquait que l'entreprise possède deux fours crématoires. Outre le columbarium installé sur la rue du 24-Juin, les membres entendent en ériger un deuxième pour répondre à leurs besoins.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Si on s’écoutait…

Si on s’écoutait…
Miss Météo réalise enfin son vieux rêve country

Miss Météo réalise enfin son vieux rêve country
NOS RECOMMANDATIONS
De la recherche financée par des professeurs

De la recherche financée par des professeurs
La communauté derrière Èva

La communauté derrière Èva
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Radio-Canada - Par Ici l'info
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 21 septembre 2018
Mythes et réalités (partie 2)

Me Michel Joncas
Jeudi, 20 septembre 2018
Bière et tout-terrain

Daniel Nadeau
Mercredi, 19 septembre 2018
Voter autrement pour gouverner autrement…

William Lafleur
Mercredi, 19 septembre 2018
Plus fort que le café

Priscilla Boutin
Mercredi, 19 septembre 2018
La tendance est aux couleurs!

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Jacques Rougeau et les élections… Par François Fouquet Lundi, 17 septembre 2018
Jacques Rougeau et les élections…
La Legionella, «pas inhabituel de la retrouver» Par Vincent Lambert Vendredi, 14 septembre 2018
La Legionella, «pas inhabituel de la retrouver»
La communauté derrière Èva Par Vincent Lambert Mercredi, 19 septembre 2018
La communauté derrière Èva
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous