magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
10°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 26 février 2014

La coopération au centre des préoccupations



 Imprimer   Envoyer 

Les maires et représentants de six municipalités, la préfet, les députés provincial et fédéral du comté participant au récent brunch des maires, organisé par la Chambre de commerce du Haut-Saint-François, semblent unanimes sur l'importance de faire les choses autrement, sur la nécessité d'agir en concertation et même se regrouper au besoin pour assurer le développement de l'ensemble du territoire.

La mairesse de Scotstown, Chantal Ouellet, est allée encore plus loin que ses collègues en parlant de fusion avec les municipalités environnantes de la sienne que ce soit du Haut-Saint-François et du Granit.

Près de 70 personnes se sont réunies récemment par un froid sibérien à l'aéroport de Sherbrooke à Cookshire-Eaton dans le cadre de la quatrième édition du genre, représentant un record de participation pour l'organisme de développement économique.

Autre point de ralliement, autant de la part des élus que des députés, est l'appui et l'importance du développement de l'aéroport de Sherbrooke. Tous sont convaincus du levier économique important que représente le parc aéroportuaire. D'ailleurs, le député de Compton-Stanstead, Jean Rousseau, rappelle qu'une pétition circule présentement réclamant les services de contrôle de sûreté nécessaires pour opérer une liaison aérienne en ajoutant l'aéroport de Sherbrooke sur la liste des aéroports inclus dans la Loi sur l'administration canadienne de la sûreté du transport aérien.

Premier à prendre la parole, le député de Compton-Stanstead, Jean Rousseau, parle d'une économie mondiale en transition et sur l'importance de voir les choses autrement. « Il faut changer notre façon de penser, avoir une ouverture autour de nous et avoir une approche de coopération. » Le député de Mégantic, Ghislain Bolduc, a brossé un tableau de son intervention au cours de l'année 2013, mentionnant que la tragédie de Mégantic avait sollicité énormément de ses ressources. Toutefois, il a rappelé son intervention dans divers dossiers régionaux que ce soit pour le soutien à l'action bénévole ou autres. M. Bolduc a réitéré son intention de visiter les 36 municipalités de son comté.

Avouant être un peu surprise par la formule, la mairesse de Scotstown, Chantal Ouellet, parle d'avenir particulièrement au niveau touristique avec le développement d'une piste cyclable à partir du marais des Scots vers Scotstown. La municipalité a même fait l'acquisition d'un bâtiment à l'intérieur du parc Walter-Mackenzie pour en faire un centre d'accueil. Le développement de la piste bleue avec pédalo et canotage sur la rivière s'inscrit parmi les avenues. Sur le plan industriel, Mme Ouellet est fière de rappeler l'agrandissement de l'entreprise Léo Désilets maître herboriste et de la paix sociale au sein de la petite communauté. La fougueuse mairesse insiste sur l'importance pour les petites municipalités de se donner des moyens en commun pour survivre.

Conseiller à la municipalité de La Patrie, Richard Blais soulève l'idée d'exploiter la forêt environnante particulièrement dans le parc du Mont-Mégantic. L'élu parle de plein emploi au sein de la municipalité, mais avec la problématique de retenir la main-d'oeuvre. « On a beaucoup d'employés, mais les gens n'habitent pas La Patrie. » Un comité sur la famille sera créé afin de voir comment stimuler cet aspect, d'expliquer M. Blais.

Le maire de East Angus, Robert Roy, mentionne avec une fierté évidente que la municipalité est en plein développement. Il s'appuie sur les quatre développements domiciliaires en cours et l'augmentation de sa population en guise de preuve. L'application d'un plan d'implantation et d'intégration architecturale (PIIA) particulièrement pour le centre-ville s'ajoute aux éléments de fierté du maire qui insiste également sur la collaboration entre municipalités pour le bien de tous.

Le maire de Cookshire-Eaton, Noël Landry, a brossé un tableau des différentes réalisations et corrections apportées au sein de la municipalité pour mieux affronter l'avenir. Le redressement des finances publiques, la correction du service d'incendie pour le rendre conforme, la reconstruction du garage municipal rasé par les flammes, l'étude du positionnement stratégique de la municipalité avec l'élaboration d'un plan d'action et la formation d'un comité de développement positionnent la corporation municipale vers l'avenir.

Le maire de Bury, Walter Dougherty, parle des divers investissements apportés au cours de la dernière année que ce soit pour l'acquisition d'équipement ou autres. Il souligne l'installation de jeux d'eau pour les jeunes familles, le gazebo et autres. Le maire rappelle que les profits de la fête du Canada sont réinvestis dans la municipalité. Il profite de l'occasion pour réitérer l'importance de préserver le statut bilingue pour sa municipalité. M. Dougherty rappelle les avantages de la cohabitation des communautés anglophone et francophone.

La mairesse d'Ascot Corner, Nathalie Bresse, rappelle avec satisfaction l'acquisition des fameuses bornes avec plaque et numéro civique qui avaient fait couler beaucoup d'encre en début d'année. La modification de l'enseigne à l'entrée de la municipalité avec identification de la MRC du Haut-Saint-François et bientôt l'ajout d'un écran marquera l'entrée de la municipalité en provenance de Sherbrooke. Faisant face à une forte croissance depuis quelques années, Mme Bresse mentionne que la municipalité a procédé à l'embauche d'une directrice des loisirs. Elle ajoutait avec fierté que des efforts étaient mis de l'avant pour faire d'Ascot Corner un conseil sans papier.

Dernière à prendre la parole, Nicole Robert, préfet de la MRC du Haut-Saint-François, rappelle les nombreuses initiatives apportées au cours de la dernière année. Le transport en commun, le développement du marécage des Scots, Valoris avec un centre de tri et le secteur aéroportuaire s'inscrivent parmi les projets d'avenir. Tout en soulignant le dynamisme du nouveau conseil des maires, Mme Robert insiste sur l'importance de développer le territoire en toute équité.

Le président de la Chambre de commerce du Haut-Saint-François, Guy Boulanger, est fort satisfait de la participation des gens et des élus. « Les gens commencent à prendre conscience de l'importance de se parler. C'est bien que les gens parlent de ce qui se passe chez eux. Ça donne des idées aux autres et ça crée une synergie positive. » M. Boulanger souligne la participation des députés, ce qui représente pour lui, l'importance de la rencontre.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
La Legionella, «pas inhabituel de la retrouver»

La Legionella, «pas inhabituel de la retrouver»
Somme record pour la 20e édition du Tournoi de golf

Somme record pour la 20e édition du Tournoi de golf
NOS RECOMMANDATIONS
Comment se faire des amis ?

Comment se faire des amis ?
Des centaines d’enfants stimulés par la bibliothèque de quartier Jardins-Fleuris

Des centaines d’enfants stimulés par la bibliothèque de quartier Jardins-Fleuris
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Radio-Canada - Par Ici l'info
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 19 septembre 2018
Voter autrement pour gouverner autrement…

William Lafleur
Mercredi, 19 septembre 2018
Plus fort que le café

Priscilla Boutin
Mercredi, 19 septembre 2018
La tendance est aux couleurs!

François Fouquet
Lundi, 17 septembre 2018
Jacques Rougeau et les élections…

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Comment se faire des amis ? Par Isabelle Fournier Jeudi, 13 septembre 2018
Comment se faire des amis ?
L’inflammation chronique, c’est quoi ça et en quoi ça nous concerne? Par Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND. A. Jeudi, 13 septembre 2018
L’inflammation chronique, c’est quoi ça et en quoi ça nous concerne?
RETROUVÉ SAIN ET SAUF. Il pourrait se trouver avec des adultes abusifs Par Vincent Lambert Mercredi, 12 septembre 2018
RETROUVÉ SAIN ET SAUF. Il pourrait se trouver avec des adultes abusifs
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous