Les spécialistes de l'électroménager decembre 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
L'actualité en vidéos
Affaires & juridique
L'actualité en photos
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Ça se passe chez nous!
Blogue
A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Vendredi, 10 février 2017

Les paramédics veulent se faire entendre



 Imprimer   Envoyer 
La Coopérative regroupe en tout 150 paramédics qui couvrent le territoire des villes de Sherbrooke, Magog, East Angus, Richmond et Valcourt.

Le renouvellement des conventions collectives des travailleurs du secteur préhospitalier de Sherbrooke est échu depuis le 31 mars 2015. Aucune négociation n'a eu lieu depuis ce temps et les paramédics veulent se faire entendre. C'est pourquoi ils joignent le mouvement provincial de grève.

Pour une durée de 72 heures, les paramédics de la Coopérative de travailleurs d'ambulance de l'Estrie sont en grève depuis minuit. Ce matin, bon nombre d'entre eux bravaient le froid pour se faire entendre avec des pancartes. La raison : il n'y a pas eu de renouvellement des conventions collectives depuis 2015. Ce qui est important de préciser, c'est que malgré la grève, les paramédics répondront tout de même aux appels et offriront leurs services. Les impacts de la grève sont plus au niveau administratif.

« Ce qu'il faut comprendre, c'est qu'on n'arrête aucun service. Les services seront assurés dans leur entièreté à la population. Ce qui est par contre des moyens de pression, c'est la facturation non faite, le non-nettoyage des véhicules, et autre. Rien qui touche la population directement », a commenté Christian Beaudin, président du Syndicat des paramédics de l'Estrie- CSN.

« On approche un triste anniversaire: deux ans sans convention collective. C'est inacceptable, a fait valoir avec émotions Denis Beaudin, président du Conseil central des syndicats nationaux de l'Estrie. Ça fait deux ans que le gouvernement ne vous répond plus. Il s'est retiré de la table des négociations. Assez, c'est assez! Vous avez été patients, et maintenant, c'est le temps qu'il se passe quelque chose. C'est aujourd'hui que ça commence avec une grève générale de 72 heures qui a commencé à minuit », a-t-il noté.

Atteindre le fond du baril

« On a atteint le fond du baril et on doit procéder à cette grève dans le but de ramener le ministère de la Santé à la table des négociations pour qu'on puisse clore le tout, a expliqué Christian Beaudin. Le gouvernement a abdiqué de ses responsabilités. On demande d'améliorer l'accessibilité à la retraite pour nos plus anciens, on demande un ajustement salarial et l'abolition de l'horaire de faction en plus de revoir l'entièreté de la charge de travail », a-t-il ajouté.

La Coopérative regroupe en tout 150 paramédics qui couvrent le territoire des villes de Sherbrooke, Magog, East Angus, Richmond et Valcourt. Les négociations se font en collaboration avec près de 3 600 membres CSN du secteur préhospitalier partout au Québec.

Aucune affectation spéciale pour les athlètes du GPSV

Contrairement aux années passées où des paramédics s'occupaient spécialement des athlètes au Grand Prix Ski-Doo de Valcourt, ce ne sera pas le cas pour la 35e édition. La raison : il ne s'agit pas d'un service essentiel.

« Pour Valcourt, il faut préciser qu'on est sur le coup, mais c'est une décision typiquement administrative, a précisé Christian Beaudin. On va dicter les services offerts à la population, mais il n'y aura pas de véhicule seulement dédié aux athlètes. Pour demain, on n'aura pas de véhicule sur place attitré aux athlètes. C'est par contre faux de prétendre que les services de paramédics ne seront pas assurés. On aura plus de paramédics sur place », a-t-il soutenu.

« Le gouvernement vous a délaissé, et ça, je veux qu'il l'entende. Vous êtes dans l'obligation de faire quelque chose à cause que le gouvernement vous laisse dans le néant. Vous avez des demandes très modestes. Vous méritez une reconnaissance et solidarité jusqu'au bout », s'est exprimé haut et fort Denis Beaudin.

« J'ai un message à lancer aux députés de la région. Il est temps que vous preniez vos responsabilités. Si vous nous appelez, et êtes prêts à nous donner une reconnaissance et un engagement envers les paramédics, on s'assoira pour reconsidérer la décision de respecter la totalité des services essentiels », a insisté Denis Beaudin.


Clinique Supra Santé nov 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le cannabis dans certains lieux publics?

Le cannabis dans certains lieux publics?
Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke

Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
Des concerts de  Noël  à profusion

Des concerts de Noël à profusion
Un voleur fait le plein de rhum à la SAQ

Un voleur fait le plein de rhum à la SAQ
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Fondation Rock-Guertin - Collectes de denrées 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Sherbrooke Auto Occasion
 
Alexis Jacques
Mardi, 11 décembre 2018
Le charme parisien

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 10 décembre 2018
Cégep de Sherbrooke : s’adapter au changement

François Fouquet
Lundi, 10 décembre 2018
L’esprit des Fêtes… ou les esprits de Fêtes!

Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND. A.
Vendredi, 7 décembre 2018
Refrain de Noël: «tous les soirs, ce besoin de boire» en version plus santé!

Jacinthe Dubé 29 nov 2018
Les spécialistes de l'électroménager decembre 2018
Un premier artiste dévoilé pour la Fête du lac des Nations Par Cynthia Dubé Lundi, 3 décembre 2018
Un premier artiste dévoilé pour la Fête du lac des Nations
Une révolution pour les maladies neurodégénératives Par Vincent Lambert Lundi, 3 décembre 2018
Une révolution pour les maladies neurodégénératives
Nouvelle expérience immersive pour le vélo Par Vincent Lambert Vendredi, 7 décembre 2018
Nouvelle expérience immersive pour le vélo
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous