Radio-Canada - Par Ici l'info
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
14°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Ça se passe en Estrie
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Radioactif Forfait Internet mai 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Elizabeth Nadeau Par Elizabeth Nadeau
enadeau@estrieplus.com

Lundi, 4 juillet 2016

Licou : Rouleau demande que le débat soit public



 Imprimer   Envoyer 
Source: petland.ca

Avant d'adopter un règlement dans le dossier des chiens dangereux, le conseiller Jean-François Rouleau estime qu'il faut, d'une part, tenir le débat sur la place publique quant aux mesures à prendre pour contrer les chiens dangereux et d'autre part, laisser Québec faire son travail.

Rappelons que le conseil municipal doit voter ce lundi 4 juillet sur le règlement voulant imposer un licou à tous les chiens pesant plus de 20 kilos si ceux-ci se baladent en dehors d'un terrain privé. Le règlement doit entrer en vigueur en septembre prochain.

Jean-François Rouleau affirme que de toute sa carrière politique, celui des pitbulls a certainement été l'un des plus émotifs. En 1995, il s'était d'ailleurs prononcé en faveur de l'interdiction de posséder cette race de chien sur le territoire de la Ville de Sherbrooke.

Ces derniers jours, il estime qu'entre 30 et 40 citoyens l'ont contacté pour leur faire part de leurs préoccupations. S'il se désole que la Ville soit encore aux prises avec l'épineux dossier des chiens dangereux, Rouleau estime qu'un débat sérieux doit avoir lieu et qu'il doit se tenir sur la place publique.

« Le conseil [municipal] voulait réagir, mais tout ce que l'administration Sévigny a fait, c'est de calquer sa réponse sur celle de Ste-Julie sans consulter de spécialiste ni personne, déplore le conseiller. Je demande à ce que les portes s'ouvrent pour que les citoyens puissent assister au débat sur cette question. »

Le gouvernement du Québec entend également tenir une consultation sur la question au cours de l'été. Jean-François Rouleau estime que la Ville devrait attendre l'orientation de Québec avant d'adopter un règlement.

La règlementation actuelle interdit de « laisser un chien en liberté. Hors des limites du bâtiment, du logement ou de la propriété de son gardien, un chien doit être tenu en laisse et accompagné d'une personne responsable qui en a la maîtrise ». Les contrevenants s'exposent à une amende de 100 $.

« Laissons Québec faire son travail et donnons plus de ressources au Service de police de Sherbrooke pour que les policiers puissent faire leur travail et faire respecter l'obligation de tenir tous les chiens en laisse dans les parcs et endroits publics », propose-t-il.

Le conseil municipal doit statuer sur la question lors de sa dernière séance du lundi 4 juillet, avant le congé estival.


Lebeau Vitres d’Autos
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
La communauté derrière Èva

La communauté derrière Èva
Début des travaux pour la caserne no 6 à Lennoxville

Début des travaux pour la caserne no 6 à Lennoxville
NOS RECOMMANDATIONS
La communauté derrière Èva

La communauté derrière Èva
De la recherche financée par des professeurs

De la recherche financée par des professeurs
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Sherbrooke Auto Occasion
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 21 septembre 2018
Mythes et réalités (partie 2)

Me Michel Joncas
Jeudi, 20 septembre 2018
Bière et tout-terrain

Daniel Nadeau
Mercredi, 19 septembre 2018
Voter autrement pour gouverner autrement…

William Lafleur
Mercredi, 19 septembre 2018
Plus fort que le café

Priscilla Boutin
Mercredi, 19 septembre 2018
La tendance est aux couleurs!

François Fouquet
Lundi, 17 septembre 2018
Jacques Rougeau et les élections…

Jacinthe Dubé
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Élections provinciales : le Salésien reçoit les candidats régionaux Par Cynthia Dubé Jeudi, 13 septembre 2018
Élections provinciales : le Salésien reçoit les candidats régionaux
Un homme qui souffre de schizophrénie manque à l’appel Par Cynthia Dubé Vendredi, 14 septembre 2018
Un homme qui souffre de schizophrénie manque à l’appel
Comment se faire des amis ? Par Isabelle Fournier Jeudi, 13 septembre 2018
Comment se faire des amis ?
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous