Service d’aide aux Néo-Canadiens
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
10°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
CHRONIQUEURS / Léandre Lachance
Léandre Lachance Par Léandre Lachance

Mardi, 18 avril 2017

Comment aider les personnes à s'amender, sans les blesser



 Imprimer   Envoyer 

Avant d'accepter une remarque susceptible de nous faire modifier notre comportement, nous avons besoin de ressentir que la personne qui nous fait cette remarque nous accepte tels que nous sommes, qu'elle nous aime et qu'elle nous comprend. Avant de faire une remarque à quelqu'un, il m'apparaît important de lui dire ce qu'on apprécie chez elle.

Un soir, j'arrive à la maison vers les 22 heures et je retrouve Élisabeth désemparée à cause des remarques désobligeantes qu'elle venait de recevoir d'un des professeurs de Julien, alors qu'il était en 7e année. Le professeur reprochait à Julien d'être distrait et de vouloir s'amuser au lieu d'être attentif et de travailler. De plus, Élisabeth me dit : « Je n'ai rien dit à Julien quand je suis revenue de l'école, j'étais trop en colère. » La nuit porta conseil et le lendemain, Julien semblait impatient, tout en étant très craintif de savoir ce que le professeur nous avait donné comme commentaire.

Je commence par lui donner toutes les qualités que je lui connaissais : « Tu es intelligent, travailleur, généreux, dévoué. Tu es plein de talents; par contre, le professeur a certaines difficultés à les reconnaître parce que tu t'amuses au lieu de travailler. Tu es donc très chanceux, tu n'as qu'un seul point à travailler, celui d'être sage et attentif; et si tu l'étais, tu verrais la satisfaction que cela t'apporterait d'avoir bien compris les explications du professeur. Lorsqu'arriverait le temps de ton devoir, de tes examens, tu connaîtrais la réponse, tu aurais donc moins d'anxiété et beaucoup plus de satisfaction. Si tu réussis tes études, tu auras le choix de ton travail dans la vie, peut-être même de prendre ma place dans l'entreprise. Je ne te demanderai pas d'être sage d'ici la fin de l'année, ni d'ici la fin du mois, ni d'ici la fin de la semaine et, à bien y penser, même pas pour la journée; seulement pour cet avant-midi. Je voudrais que tu sois sage ce matin. Si tu aimes cela, tu répéteras pour cet après-midi. Par la suite, si tu as aimé ta journée, tu t'arrangeras pour être sage demain et tu reprendras jour après jour ton engagement. »

Les résultats ont dépassé de beaucoup ce que j'espérais. Il nous disait qu'il était sage, et que son professeur avait dit en classe : « Où est notre Julien « tannant » ? Il n'est plus ici, celui que nous avons, c'est un petit ange. » J'ai téléphoné au professeur pour avoir sa version et il me dit qu'il n'avait jamais vu un enfant changer aussi radicalement : « Je ne sais pas ce que vous lui avez fait, je l'appelle mon petit ange et il est très sage. »

Il y a sûrement beaucoup d'autres moyens, mais une chose est certaine : nous devons sauvegarder l'estime d'eux-mêmes. La personne concernée doit ressentir qu'on la respecte, qu'on veut l'aider. Aider les autres à grandir est un excellent moyen pour nous permettre d'atteindre de nouveaux sommets.


www.fcdj.org

 


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
La table à cinq pattes: vie intellectuelle

La table à cinq pattes: vie intellectuelle
NOS RECOMMANDATIONS
Anh Minh Truong : du cégep au grand écran

Anh Minh Truong : du cégep au grand écran
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Fondation Vitae - dominos
 
Sarah-Eve Desruisseaux
Jeudi, 26 avril 2018
Réveillez-vous!

Marie-Pier Verner, MSc.
Jeudi, 26 avril 2018
Mon ado est en psychothérapie

Daniel Nadeau
Mercredi, 25 avril 2018
Intentions voilées...

Catherine Côté
Mercredi, 25 avril 2018
La bonne tenue pour la bonne occasion

Léandre Lachance
Mardi, 24 avril 2018
La table à cinq pattes: vie intellectuelle

François Fouquet
Lundi, 23 avril 2018
Le meilleur et le pire

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 23 avril 2018
Anh Minh Truong : du cégep au grand écran

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 23 avril 2018
À l'école Mitchell-Montcalm les midis, il y en a pour tous les goûts

Hyundai Sherbrooke - avril 2018
Trois trucs pour préparer votre peau à l’arrivée de la saison chaude Par Lyne Durocher Mercredi, 18 avril 2018
Trois trucs pour préparer votre peau à l’arrivée de la saison chaude
Problèmes de stationnement: le CIUSSS de l’Estrie-CHUS veut remédier à la situation Par Cynthia Dubé Lundi, 23 avril 2018
Problèmes de stationnement: le CIUSSS de l’Estrie-CHUS veut remédier à la situation
Immigration : réflexions autour d’un livre Par Daniel Nadeau Mercredi, 18 avril 2018
Immigration : réflexions autour d’un livre
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous