107.7 sondage mars 2019
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACTUALITÉS
Estrie
En bref
L'actualité en vidéos
Affaires & juridique
L'actualité en photos
Sports
Culture & Événements
Memphrémagog
Ça se passe chez nous!
Blogue
Découvertes
Coopérative funéraire de l'Estrie 5 mai 2019
ACTUALITÉS / Estrie
Cynthia Dubé Par Cynthia Dubé
cdube@estrieplus.com

Jeudi, 7 février 2019

Fermeture du Collège Sacré-Cœur: à peine 16 inscriptions pour 2019-2020



 Imprimer   Envoyer 
L’école secondaire privée de jeunes filles, située sur la rue Belvédère Nord, a ouvert ses portes en 1945.

La direction du Collège Sacré-Cœur a annoncé au cours des dernières heures que les activités de l'institution allaient complètement cesser à partir du premier juillet prochain. Un problème de recrutement et d'inscriptions est au cœur de cette fermeture.

L'école secondaire privée de jeunes filles, située sur la rue Belvédère Nord, a ouvert ses portes en 1945. Le Collège Sacré-Cœur a eu de grandes années, de belles réussites, mais un problème persistait depuis quelques années; la difficulté à recruter de jeunes élèves.

« Il y a trois ans, le Collège comptait 450 élèves. Cette année, elles sont 182, dont 60 en secondaire 5 qui quittent cette année pour le cégep, indique Pierre Rodier, président du conseil d'administration du Collège. Pour que le Collège soit rentable, on doit avoir au moins 300 élèves sur une possibilité de 500. »

Des efforts pour se renouveler ont tout de même été appliqués au cours de la dernière année. En effet, en mai 2018, l'institution annonçait qu'elle prenait le virage mixte pour 2019-2020, dans le but d'attirer plus d'élèves et ainsi éviter la fermeture. À peine six garçons se sont inscrits pour l'automne prochain. Quant aux filles, le nombre d'inscriptions s'est arrêté à dix.

La direction explique mal ce revers. « Il y a certainement plusieurs raisons qui ont contribué à la perte de confiance dans la population, indique M. Rodier. Le fait d'être un collège ni trop gros ni trop petit a peut-être joué dans la balance. Ce qui est étrange, c'est qu'il y a deux ans, nous étions le collège qui avait les meilleurs résultats scolaires. Puis, on offrait pour 2019-2020 un renouveau pédagogique, avec mixité dans l'école, classes unisexes et autonomie des élèves. C'est une nouvelle approche qui ressemble beaucoup à celle qu'on retrouve dans certains pays scandinaves. Peut-être que la population n'était pas encore prête à vivre ce genre de changement », poursuit M. Rodier, précisant avoir fait aussi des démarches auprès d'autres écoles secondaires privées de Sherbrooke, mais en vain.

« Nous avons cogné aux portes de presque toutes les institutions privées de Sherbrooke. Le Collège Sacré-Coeur est une coopérative de solidarité et on n'a pas senti des autres écoles l'envie de changer leur statut légal pour devenir une coopérative. Nous avons discuté dans la confidentialité de partenariats, mais rien n'a débouché. »

Au lendemain de la déchirante décision

La décision de cesser définitivement les activités du Collège Sacré-Cœur a été prise hier soir, lors d'un vote majoritaire en assemblée générale. La majorité des parents et du personnel étaient présents lors de ce vote et les jeunes filles ont été rencontrées ce matin, par Raymond Lepage, directeur général par intérim du Collège.

« Ce matin, une équipe de soutien était en place pour accueillir les élèves et les membres du personnel. Notre objectif est définitivement de réduire au maximum l'insécurité de la situation. »

Au cours des prochaines semaines, tous les efforts seront concentrés à faciliter la transition des élèves vers d'autres établissements d'enseignement, assure-t-on.

« Nous sommes déjà en contact avec les directions d'autres écoles privées pour aider nos parents et nos élèves dans le choix de leur nouvelle école, souligne le président du conseil administratif. D'ici la fin de l'année, la vie scolaire se poursuit de façon normale. Nous redoublerons d'efforts pour que nos élèves, ainsi que le personnel, puissent vivre une belle fin d'année. »

 

 


Jean-Pierre Beaudoin conférence avril 2019
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Amélioration de l’éclairage des rues dès cette année

Amélioration de l’éclairage des rues dès cette année
Quoi faire en ce long week-end de Pâques

Quoi faire en ce long week-end de Pâques
L'Écolo Boutique 16 avril  2019
NOS RECOMMANDATIONS
La Ville se prépare en cas d’inondations

La Ville se prépare en cas d’inondations
Les élèves de Montcalm présentent leur revue musicale originale

Les élèves de Montcalm présentent leur revue musicale originale
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
RÉAL BÉLAND concours avril 2019
Rythme FM sondage mars 2019
 
Pierre-Olivier Pinard
Vendredi, 19 avril 2019
Voici une façon de « tricher » santé

Sarah Jitten
Jeudi, 18 avril 2019
Tendance barrettes!

William Lafleur
Mercredi, 17 avril 2019
Qu’est-ce que ça prend pour avoir des résultats?

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 avril 2019
La plus grande richesse du Québec

Johanne Brien
Mardi, 16 avril 2019
Prends soin de toi …

François Fouquet
Lundi, 15 avril 2019
Quand l’opinion est une anecdote

Jacinthe Dubé 17 avril 2019 2019
Hyundai Sherbrooke électrique 2019
Da Vinci mis de l’avant au Festival Orford Musique Par Cynthia Dubé Mercredi, 17 avril 2019
Da Vinci mis de l’avant au Festival Orford Musique
Quand l’opinion est une anecdote Par François Fouquet Lundi, 15 avril 2019
Quand l’opinion est une anecdote
Annabelle Marcotte gravit les échelons du milieu de l’arbitrage à 17 ans Par Robert Legault Jeudi, 18 avril 2019
Annabelle Marcotte gravit les échelons du milieu de l’arbitrage à 17 ans
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous