Sherbrooke Auto Occasion
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
14°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Ça se passe en Estrie
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Basta Communication sept 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mercredi, 13 décembre 2017

Accident chez AFT: la CNESST conclut son enquête



 Imprimer   Envoyer 
Selon la CNESST, la barrière du quai de chargement aurait coincé la victime contre le volant de l’engin et c’est ce qui a causé son décès (crédit photos: CNESST).

En avril dernier, le travailleur de l'entreprise AFT de Technologies de Fibres Aikawa, Christian Mercier, a perdu la vie alors qu'il se trouvait dans un chariot élévateur. Selon la CNESST, la barrière du quai de chargement aurait coincé la victime contre le volant de l'engin et c'est ce qui a causé son décès.

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a dévoilé aujourd'hui la conclusion de son enquête concernant l'accident mortel survenu à l'usine AFT de Technologies de Fibres Aikawa dans le secteur de Lennoxville en avril dernier. Rappelons que Christian Mercier, 56 ans, avait perdu la vie alors qu'il conduisait un chariot élévateur.

Selon l'enquête, deux causes sont attribuables à l'accident. « D'une part, la barrière du quai de chargement qui a coincé le travailleur contre le volant lorsqu'elle s'est introduite dans la cabine du chariot élévateur, explique Julie Fournier, responsable des communications à la direction générale de l'Estrie pour la CNESST. D'autre part, le cariste a croisé l'extrémité de la barrière ouverte alors qu'il effectuait un changement de direction à proximité du quai de chargement. »

« Le matin de l'accident, aux alentours de 9 h, M. Mercier s'est rendu dans la cour de chargement au volant de son chariot élévateur, relate Mme Fournier. Une trentaine de minutes plus tard, un transporteur s'est présenté à la barrière de la cour de chargement et en a demandé l'ouverture. Lorsqu'il s'est avancé dans la cour avec son camion, il a constaté que le cariste était immobile, dans une position anormale. Il était coincé entre la barrière du quai de chargement et le volant de son chariot élévateur. Les services d'urgence ont été appelés sur place et M. Mercier a été transporté au centre hospitalier, où son décès a été constaté. »

Des exigences imposées par la CNESST

Afin d'assurer la sécurité des travailleurs sur les lieux de l'accident, la CNESST a interdit l'utilisation du quai de chargement jusqu'à ce qu'un nouveau moyen de sécurité soit mis en place pour la partie supérieure.

« Des blocs de béton ont été installés à titre de mesure temporaire pour prévenir les chutes puisque la barrière avait été sectionnée, commente Mme Fournier. Des correctifs, qui ont été soumis par l'employeur et acceptés par la CNESST, sont à l'heure actuelle en voie d'être complétés », précise-t-elle.

Depuis cinq ans, 13 travailleurs ont perdu la vie au Québec dans des accidents liés à l'utilisation d'un chariot élévateur. En Estrie, on en compte deux qui sont décédés dans ces types d'accidents.

« La CNESST rappelle que l'employeur a l'obligation de prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l'intégrité de ses travailleurs, souligne Mme Fournier. Il a également l'obligation de s'assurer que l'organisation du travail ainsi que les équipements, les méthodes et les techniques pour l'accomplir sont sécuritaires. En tout temps, l'employeur et les travailleurs doivent faire équipe pour repérer les dangers et mettre en place les moyens nécessaires pour les éliminer ou les contrôler », termine-t-elle.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Début des travaux pour la caserne no 6 à Lennoxville

Début des travaux pour la caserne no 6 à Lennoxville
Un homme qui souffre de schizophrénie manque à l’appel

Un homme qui souffre de schizophrénie manque à l’appel
NOS RECOMMANDATIONS
La parole est aux ados 3.0 : à la recherche de nouveaux chroniqueurs

La parole est aux ados 3.0 : à la recherche de nouveaux chroniqueurs
Élections provinciales : le Salésien reçoit les candidats régionaux

Élections provinciales : le Salésien reçoit les candidats régionaux
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Sherbrooke Auto Occasion
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 19 septembre 2018
Voter autrement pour gouverner autrement…

William Lafleur
Mercredi, 19 septembre 2018
Plus fort que le café

Priscilla Boutin
Mercredi, 19 septembre 2018
La tendance est aux couleurs!

François Fouquet
Lundi, 17 septembre 2018
Jacques Rougeau et les élections…

Jacinthe Dubé
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Comment se faire des amis ? Par Isabelle Fournier Jeudi, 13 septembre 2018
Comment se faire des amis ?
Un homme qui souffre de schizophrénie manque à l’appel Par Cynthia Dubé Vendredi, 14 septembre 2018
Un homme qui souffre de schizophrénie manque à l’appel
Un Sherbrookois disparu depuis le 7 septembre Par Cynthia Dubé Mercredi, 12 septembre 2018
Un Sherbrookois disparu depuis le 7 septembre
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous