Fête nationale en Estrie 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Fêtes: la Ville rappelle qu’il est interdit d’utiliser des pièces de pyrotechnie sans un permis de feux d’artifice domestiques.
 
ACHETEZ EstriePlus.com
CULTURE & ÉVÉNEMENTS
En vedette
Fête du Lac des Nations 2018
CULTURE & ÉVÉNEMENTS / En vedette
Sylvie L. Bergeron Par Sylvie L. Bergeron

Samedi, 17 juin 2017

Des artistes bons hommes à découvrir



 Imprimer   Envoyer 
Dans le cadre du magazine Arts d’œuvres, capté en saison estivale tous les mardis en fin d’après-midi sur la terrasse du Loubards, Claude Mailhot a offert une prestation digne de mémoire.

Dans le domaine des arts et de la culture, beaucoup de programmes d'aide financière s'adressent aux jeunes et aux talents émergents. C'est louable, puisqu'il nous faut stimuler la relève dans toutes les disciplines artistiques, afin de nous assurer d'un patrimoine culturel national pérenne.

Sans trop de difficulté, on observe donc un vocabulaire qui illustre la place qu'occupe ce créneau chez les bailleurs de fonds à la fois publics et privés. Par exemple : aspirant professionnel, artiste aspirant, artiste en émergence, artiste en voie de professionnalisation, artiste professionnel de la relève, etc.

Depuis peu, après plusieurs années de réflexions et de discussions, on retrouve maintenant des artistes de mi-carrière et en développement. Ces artistes d'au moins 25 ans, sont reconnus par leurs pairs et proposent une production significative, c'est-à-dire au minimum une exposition en collectif et en solo, un album en poche chez un label reconnu, une publication chez un éditeur agréé, une réalisation théâtrale complète représentée devant public...

Quant aux artistes dits « éprouvés » ils sont confirmés dans leur domaine, car ils ont donné, par leur expérience, des preuves de leur valeur indéniable sur le plan professionnel et artistique.

Claude Mailhot peut certainement compter parmi ses artistes de chez nous qui n'ont plus rien à prouver. Dans le cadre du magazine Arts d'œuvres, capté en saison estivale tous les mardis en fin d'après-midi sur la terrasse du Loubards, il a offert une prestation digne de mémoire. C'était d'ailleurs tout juste avant une des représentations du spectacle « La boîte à chansons grivoises...», auquel il participe à titre de pianiste accompagnateur.

À l'âge vénérable de 82 ans, il se réjouit encore aujourd'hui de performer devant public. Même après un arrêt obligé de quelques mois en raison du syndrome du canal carpien, il se commet avec autant de plaisir, d'aisance et d'enthousiasme qu'à ses tout débuts comme musicien professionnel.

Cet artiste d'exception a brûlé les planches dans les années glorieuses (50, 60 et 70) des clubs de jazz de Montréal. Pour ceux et celles qui s'en souviennent, il a été le pianiste attitré des Michel Louvain, Clairette, Alys Robi, Margot Lefèvre et Muriel Millard. Cette « miss du music-hall » a animé pendant plusieurs années de folles soirées de cabaret, que ce soit au Mocambo, au Caprice ou au Café de l'Est à Montréal ou à l'antenne de Radio-Canada.

Aujourd'hui, en plus de mettre à profit son art auprès de la chanteuse et comédienne sherbrookoise Nancy Roy qui, avec lui, Guy Breton et Jacques Robert, a lancé l'album Sway en 2011, Claude Mailhot accompagne Pierre Levac, un conteur devenu. Maire à retraite du Canton de Hatley (1993-2015), ce dernier se plaît ces temps-ci à pousser des pièces un peu salaces, paillardes et salées.

Sans gêne mais avec une certaine réserve, rappelons que lui aussi d'un âge vénérable, soit de 78 ans, a connu ses heures de gloire. En effet, il a fait le bonheur des clients de la désormais célèbre boulangerie Chez Dame Jacqueline, puis du Café Lafontaine à North Hatley. Sans prétention, il y a maintes fois présenté ses textes et ses chansons grivoises, puisés dans le giron familial. Pour lui, « ces ritournelles, sur des airs parfois connus et coquins, célèbrent la vie, l'amour, l'amitié, le plaisir, la fête ». Courtes, faciles à fredonner, elles font sourire et sont tout au plus croustillantes.

Si vous avez la chance de voir et d'entendre ces deux bons hommes en spectacle, n'hésitez surtout pas à franchir le pas et la porte Ils valent le détour et ils sont tous les deux d'agréables compagnies.


Vieux Clocher de Magog 18 juin 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
21 ans de traditions du monde à Sherbrooke

21 ans de traditions du monde à Sherbrooke
12 chefs pour séduire plus de 16 000 épicuriens

12 chefs pour séduire plus de 16 000 épicuriens
NOS RECOMMANDATIONS
L’autisme dans le ventre?

L’autisme dans le ventre?
Oser le monde au Cégep de Sherbrooke!

Oser le monde au Cégep de Sherbrooke!
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Centre culturel de l'Université de Sherbrooke 18 juin 2018
 
Alexandre Hurtubise
Vendredi, 25 mai 2018
Les blockbusters à ne pas manquer cet été

Possibilité de grève dans les SAQ Par Vincent Lambert Mercredi, 13 juin 2018
Possibilité de grève dans les SAQ
Deux entreprises acquises par l'important imprimeur Groupe NP Par Vincent Lambert Jeudi, 14 juin 2018
Deux entreprises acquises par l'important imprimeur Groupe NP
Quoi faire ce week-end Par Cynthia Dubé Vendredi, 15 juin 2018
Quoi faire ce week-end
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous