Sherbrooke t'en bouche un coin
BlackMarketEstrie

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
10°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Coupons-rabais Calendrier Annuaire
 
EstriePlus.com - 10 ans déjà
ACTUALITÉS
Estrie
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Journal Haut-Saint-François
www.radioactif.com
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Jeudi, 16 mars 2017

Le projet Parcours dévoile ses aménagements



 Imprimer   Envoyer 
Destination Sherbrooke a mis à jour le circuit des tours du projet Parcours, dont les principes avaient été présentés il y a plus d’un an.

Les différents aménagements du projet Parcours ont été dévoilés en partie. Le circuit des tours s'installera notamment dans les hauteurs de la gorge de la Magog et du boisé du Champ des Buttes. Il s'agit du plan directeur des parcs-nature.

Destination Sherbrooke a mis à jour le circuit des tours du projet Parcours, dont les principes avaient été présentés il y a plus d'un an. Afin de peaufiner la ligne directrice des circuits des tours, Destination Sherbrooke a fait appel à l'architecte Daniel Quirion. Ce dernier a développé trois étapes pour appuyer le concept à la Ville de Sherbrooke : l'étape préindustrielle (gorge de la Magog), industrielle (boisé du Champ des Buttes) et métropolitaine (Mont-Bellevue/colline universitaire).

Les trois secteurs seront reliés par des voies cyclables ou pédestres. Ils représentent la colonne « vertébrale » du réseau Parcours, où se déclineront des aménagements importants.

« Le circuit prend sa source au cœur de Sherbrooke, dans la gorge de la Magog, berceau préindustriel de la ville, et se poursuit le long de la rivière Magog et du lac des Nations, direction boisée du Champ des Buttes, secteur hautement industriel au tournant du siècle dernier, pour culminer à proximité du campus universitaire et du Mont-Bellevue, secteur qui s'est densifié au cours de deuxième moitié du 20e siècle », explique Daniel Quirion, architecte.

Les tours de Parcours s'intégreront dans le paysage urbain de la ville. « Il s'agit d'une vision très cohérente du centre de Sherbrooke en tant que ville qui mise sur sa nature résolument urbaine, explique Denis Bernier, directeur général de Destination Sherbrooke. Cet état d'avancement vient davantage concrétiser ce plan directeur », ajoute-t-il.


Précisions sur les aménagements

Les aménagements prévus pour la première phase de Parcours sont la gorge de la Magog et le boisé du Champ des Buttes. Une passerelle signature et une structure mettant de l'avant le pouvoir hydraulique seront installées dans le premier cas. Dans le deuxième cas, le boisé du Camp des Buttes sera la « terre d'accueil d'un sentier aérien des cimes où les matériaux utilisés seraient le rappel du passé industriel de ce secteur ».

« Il est difficile encore de se prononcer, car on est encore à l'étape conceptuelle. Mon directeur général parlait par contre de coûts variant entre 20 et 25 M$ pour l'ensemble du projet. Il faut le regarder dans l'ensemble. On est encore dans les plans et concepts », explique Amélie Boissonneau, coordonnatrice aux communications de Destination Sherbrooke.

En ce qui concerne la phase ultérieure, c'est le secteur du Mont-Bellevue et du campus universitaire qui sera approché. « La mise en valeur du Mont-Bellevue et du campus universitaire est envisagée dans un deuxième temps. Considérant la multiplicité des usages du secteur, l'implication des intervenants concernés sera une phase très importante de la proposition qui verra le jour ultérieurement », précise Destination Sherbrooke.

Évidemment, il est encore tôt pour illustrer l'échéancier, mais l'horizon serait 2020 pour le Champ des Buttes. « Ce qu'on souhaite, c'est que les gens partent de la place Nikitotek et se rendent jusqu'au parc Blanchard sans aller sur les rues », explique Mme Boissonneau.

« On se dit que le visiteur doit vivre une expérience. La beauté de ce projet c'est que c'est aussi un milieu de vie pour les citoyens. On fait une pierre, deux coups », ajoute Mme Boissonneau.

 


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Amendes salées pour deux motocyclistes

Amendes salées pour deux motocyclistes
En route pour le rallye Trophée Roses des sables

En route pour le rallye Trophée Roses des sables
NOS RECOMMANDATIONS
Un camion de 18 roues verse dans une courbe

Un camion de 18 roues verse dans une courbe
Venez déguster votre centro!

Venez déguster votre centro!
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

magasingeneral.com
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Relais pour le vie 2017
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Vendredi, 26 mai 2017
Collations avant un entrainement soutenu

Allison Pruneau
Vendredi, 26 mai 2017
On veut partir!

Marie Fortier, spécialiste des bébés
Jeudi, 25 mai 2017
Un nouveau bébé à l’horizon!

Valérie Guillemette
Jeudi, 25 mai 2017
Alexandre Nadeau: faiseur de miracles?

Geneviève Kiliko
Mercredi, 24 mai 2017
Le centre cœur émeraude avec Isabelle Chevalier

Daniel Nadeau
Mercredi, 24 mai 2017
Penser la ville comme une communauté politique

Catherine Côté
Mercredi, 24 mai 2017
Magasiner le maillot de bain: cauchemar ou plaisir?

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 10 mai 2017
Naissance Renaissance Estrie
Le centre cœur émeraude avec Isabelle Chevalier Par Geneviève Kiliko Mercredi, 24 mai 2017
Le centre cœur émeraude avec Isabelle Chevalier
Quoi faire ce samedi Par Cynthia Dubé Samedi, 20 mai 2017
Quoi faire ce samedi
Magasiner le maillot de bain: cauchemar ou plaisir? Par Catherine Côté Mercredi, 24 mai 2017
Magasiner le maillot de bain: cauchemar ou plaisir?
Besoin
d’informations
819.820.1545
Contactez-nous
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous