Radio-Canada - Par Ici l'info
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
7°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Ça se passe en Estrie
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Basta Communication sept 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Jeudi, 16 mars 2017

Le projet Parcours dévoile ses aménagements



 Imprimer   Envoyer 
Destination Sherbrooke a mis à jour le circuit des tours du projet Parcours, dont les principes avaient été présentés il y a plus d’un an.

Les différents aménagements du projet Parcours ont été dévoilés en partie. Le circuit des tours s'installera notamment dans les hauteurs de la gorge de la Magog et du boisé du Champ des Buttes. Il s'agit du plan directeur des parcs-nature.

Destination Sherbrooke a mis à jour le circuit des tours du projet Parcours, dont les principes avaient été présentés il y a plus d'un an. Afin de peaufiner la ligne directrice des circuits des tours, Destination Sherbrooke a fait appel à l'architecte Daniel Quirion. Ce dernier a développé trois étapes pour appuyer le concept à la Ville de Sherbrooke : l'étape préindustrielle (gorge de la Magog), industrielle (boisé du Champ des Buttes) et métropolitaine (Mont-Bellevue/colline universitaire).

Les trois secteurs seront reliés par des voies cyclables ou pédestres. Ils représentent la colonne « vertébrale » du réseau Parcours, où se déclineront des aménagements importants.

« Le circuit prend sa source au cœur de Sherbrooke, dans la gorge de la Magog, berceau préindustriel de la ville, et se poursuit le long de la rivière Magog et du lac des Nations, direction boisée du Champ des Buttes, secteur hautement industriel au tournant du siècle dernier, pour culminer à proximité du campus universitaire et du Mont-Bellevue, secteur qui s'est densifié au cours de deuxième moitié du 20e siècle », explique Daniel Quirion, architecte.

Les tours de Parcours s'intégreront dans le paysage urbain de la ville. « Il s'agit d'une vision très cohérente du centre de Sherbrooke en tant que ville qui mise sur sa nature résolument urbaine, explique Denis Bernier, directeur général de Destination Sherbrooke. Cet état d'avancement vient davantage concrétiser ce plan directeur », ajoute-t-il.


Précisions sur les aménagements

Les aménagements prévus pour la première phase de Parcours sont la gorge de la Magog et le boisé du Champ des Buttes. Une passerelle signature et une structure mettant de l'avant le pouvoir hydraulique seront installées dans le premier cas. Dans le deuxième cas, le boisé du Camp des Buttes sera la « terre d'accueil d'un sentier aérien des cimes où les matériaux utilisés seraient le rappel du passé industriel de ce secteur ».

« Il est difficile encore de se prononcer, car on est encore à l'étape conceptuelle. Mon directeur général parlait par contre de coûts variant entre 20 et 25 M$ pour l'ensemble du projet. Il faut le regarder dans l'ensemble. On est encore dans les plans et concepts », explique Amélie Boissonneau, coordonnatrice aux communications de Destination Sherbrooke.

En ce qui concerne la phase ultérieure, c'est le secteur du Mont-Bellevue et du campus universitaire qui sera approché. « La mise en valeur du Mont-Bellevue et du campus universitaire est envisagée dans un deuxième temps. Considérant la multiplicité des usages du secteur, l'implication des intervenants concernés sera une phase très importante de la proposition qui verra le jour ultérieurement », précise Destination Sherbrooke.

Évidemment, il est encore tôt pour illustrer l'échéancier, mais l'horizon serait 2020 pour le Champ des Buttes. « Ce qu'on souhaite, c'est que les gens partent de la place Nikitotek et se rendent jusqu'au parc Blanchard sans aller sur les rues », explique Mme Boissonneau.

« On se dit que le visiteur doit vivre une expérience. La beauté de ce projet c'est que c'est aussi un milieu de vie pour les citoyens. On fait une pierre, deux coups », ajoute Mme Boissonneau.

 


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
SAAQ: expérience choc en 3D

SAAQ: expérience choc en 3D
NOS RECOMMANDATIONS
Le hockey, de père en fils

Le hockey, de père en fils
Jacques Rougeau et les élections…

Jacques Rougeau et les élections…
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Remise Gagnon
 
Sarah-Eve Desruisseaux
Mardi, 25 septembre 2018
Top 3 des raisons pour aller voter aux élections provinciales

APCHQ Estrie
Lundi, 24 septembre 2018
Vieilles fenêtres : on les change ou on les répare?

François Fouquet
Lundi, 24 septembre 2018
Et si Gatineau marquait l’histoire?

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 24 septembre 2018
Chantier de la création du Cégep : René Aubry se souvient

Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 21 septembre 2018
Mythes et réalités (partie 2)

Jacinthe Dubé
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Quoi faire ce week-end Par Cynthia Dubé Vendredi, 21 septembre 2018
Quoi faire ce week-end
Plus fort que le café Par William Lafleur Mercredi, 19 septembre 2018
Plus fort que le café
Pas de cannabis au lac des Nations Par Vincent Lambert Mardi, 18 septembre 2018
Pas de cannabis au lac des Nations
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous