Hyundai Sherbrooke - novembre 2017
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-4°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Automobiles
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Voyages & Gastronomie
Affaires & Juridique
Famille
Style de vie
Éducation
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Théâtre des employés du CHUS
ACTUALITÉS / Estrie
Sarah Pomar Chiquette Par Sarah Pomar Chiquette
spomarchiquette@estrieplus.com

Lundi, 9 février 2015

Trois étudiants de UdeS remettent en cause le poste de Janick Anctil



 Imprimer   Envoyer 

« En tenant des propos aussi grossiers, le président de la Chambre de commerce de Fleurimont (CCF) nous présente sa vision sociétale fermée et élitiste où seuls les gens qui pensent comme lui devraient être considérés comme des citoyens à part entière et où les divergents devraient être bâillonnés sans retenu », ont écrit dans une lettre d'opinion Guillaume Rivest, Jasmin Roy Rouleau et Jean-Simon Campbell, tous trois étudiants Bacheliers en Études politiques appliquées de l'Université de Sherbrooke.

Retour sur les événements
Le 5 février dernier, le premier ministre du Québec a été hué par une dizaine de personnes alors qu'il faisait une allocution devant la Chambre de commerce de Montréal métropolitain. À l'extérieur du Palais des congrès, des centaines de manifestants attendaient la sortie de M. Couillard pour dénoncer ses politiques.

Des agissements qui ont fait réagir le président de la Chambre de commerce de Fleurimont, Janick Anctil, qui a traité sur Facebook les représentants syndicaux « d'imbéciles, de sans-génie et d'hommes de Cro-Magnon ».

Visiblement préoccupé par une possible visite de M. Couillard pour discuter de développement économique à la Chambre de commerce de Fleurimont, M. Anctil a fermement averti qu'il s'occuperait personnellement des personnes qui oseraient perturber la rencontre.

Réactions tous azimuts
Depuis lors, plusieurs personnes ont réagi aux propos du président de la CCF, notamment trois étudiants de l'Université de Sherbrooke qui ont vraisemblablement été dérangés par l'intervention de M. Anctil.

« Il a insulté très ouvertement les personnes qui sont allées manifester à Montréal, mais également l'ensemble des syndicalistes et des représentants syndicaux. Lorsque nous avons lu ces commentaires, nous étions abasourdis. Il en a même ajouté à son passage à l'émission radiophonique Midi actualité. C'est la goutte qui a fait déborder le vase parce qu'il a réaffirmé ses propos plutôt que de les nuancer », a expliqué Jean-Simon Campbell, en entrevue téléphonique.

« Il ne fait aucun doute qu'un tel comportement n'est en aucun cas digne d'un président d'une Chambre de commerce. De ce fait, M. Anctil a le devoir de se rétracter au sujet des propos qu'il a tenus la semaine dernière, sans quoi il devra annoncer sa démission », ont-ils indiqué.

Selon Jasmin Roy Rouleau, M. Anctil n'a pas le choix de se rétracter parce qu'il a d'une part manqué de civisme et d'autre part, il a agi sans l'appui des membres qu'il représente : « c'est inconcevable d'avoir tenu des propos de la sorte envers une tranche de la population et de rester en poste », a-t-il insisté.

Les étudiants rappellent également que les travailleurs syndiqués sont à la base de plusieurs entreprises membres de la Chambre de commerce de Fleurimont.

« Il est de notre devoir de rappeler à M.Anctil que le président du Fonds de solidarité FTQ Gaétan Morin, était de passage à Sherbrooke la semaine dernière, afin de rappeler que le Fonds a investi en Estrie plus de 150 M$ dans 225 entreprises, aidant ainsi à créer et maintenir 14 000 emplois en région », ont-ils précisé. « Il faut croire que les « hommes de Cro-Magnon» tels qu'identifiés par M. Anctil savent eux aussi créer de la richesse, et non seulement la gaspiller, comme ce dernier le suggère », ont-ils ajouté sarcastiquement.

L'avertissement lancé par Janick Anctil a toute personne qui aurait l'intention de troubler la rencontre entre les membres de la CCF et le premier ministre a irrité les trois hommes : « Il est de notoriété publique que la conjointe de M. Anctil est la députée libérale de la circonscription de Richmond, Karine Vallière. Une sortie publique aussi remarquée pour assurer «personnellement» la sécurité du premier ministre dans un événement à venir de la CCF soulève donc une apparence évidente de conflits d'intérêts », ont-ils conclu.

Joint par téléphone, M. Anctil a décliné notre demande d'entrevue.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Un Frigo Free pour sensibiliser la communauté universitaire

Un Frigo Free pour sensibiliser la communauté universitaire
Projectiles tirés sur des véhicules : un homme arrêté

Projectiles tirés sur des véhicules : un homme arrêté
NOS RECOMMANDATIONS
Quoi faire ce week-end!

Quoi faire ce week-end!
Projectiles tirés sur des véhicules : un homme arrêté

Projectiles tirés sur des véhicules : un homme arrêté
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Coopérative Funéraire de l'Estrie
 
Tourisme Cantons-de-l'Est
Vendredi, 17 novembre 2017
Des produits de beauté d’ici

Fontaine Panneton Joncas Bourassa & Associés
Jeudi, 16 novembre 2017
Dol, vice caché et copropriété

Bedon & bout'chou
Jeudi, 16 novembre 2017
La magie de l’éveil musical

Alexandre Dagenais
Jeudi, 16 novembre 2017
Récoltes terminées: au tour du bilan de fin de saison

Sarah-Eve Desruisseaux
Jeudi, 16 novembre 2017
Changer ? Oui, tu as le droit !

Marianne Therriault
Mercredi, 15 novembre 2017
Une inspiration signée Lady Gaga

William Lafleur
Mercredi, 15 novembre 2017
Un hiver sans tapis roulant

Laura Basque
Mardi, 14 novembre 2017
Le combat des librairies indépendantes

Léandre Lachance
Mardi, 14 novembre 2017
Attention au chemin de non-retour

Centre 24-Juin
Lundi, 13 novembre 2017
Être au cœur de l'action : le DEP en secrétariat

François Fouquet
Lundi, 13 novembre 2017
Juvénal contre César… ou google-moi la vie

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 8 novembre 2017
Bedon & bout'chou
Quelques rues du centre-ville fermées dimanche Par Vincent Lambert Jeudi, 9 novembre 2017
Quelques rues du centre-ville fermées dimanche
Être au cœur de l'action : le DEP en secrétariat Par Centre 24-Juin Lundi, 13 novembre 2017
Être au cœur de l'action : le DEP en secrétariat
Les toutous virevolteront au Palais des sports Par Vincent Lambert Lundi, 13 novembre 2017
Les toutous virevolteront au Palais des sports
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous