La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 26 février 2014

Valoris présente ses équipements



 Imprimer   Envoyer 

C'est avec une fierté évidente que les représentants de Valoris ont présenté lundi dernier les équipements et objectifs de performance du futur centre de tri à Bury.

Selon les intervenants, le complexe, candidat à la certification LEED, sera le plus performant pour trier les trois types de matières résiduelles (CRD, ICI et résidentiel).

C'est en grande pompe dans le cadre d'une conférence de presse réunissant plusieurs dignitaires dont le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny et la préfet du Haut-Saint-François, Nicole Robert, qu'on a dévoilé une autre étape marquant la réalisation du projet de 30 millions $ en prétendant qu'il s'autofinancera. Avec une technologie de pointe, on estime être en mesure de créer une nouvelle façon de gérer les matières résiduelles tout en favorisant le développement régional.

La mise en fonction du centre de tri est prévue pour l'automne prochain. Les responsables prévoient valoriser au moins 70 000 tonnes de matières sur un total de 100 000 tonnes traitées. Pour chaque type de matière, on y compte une douzaine d'équipements de haute technologie, dont des trieuses optiques qui automatisent le tri, nettoient la matière organique et effectuent un contrôle de qualité sur les matériaux triés.

Pour les municipalités clientes, on estime que cela leur permettra d'améliorer leur performance de réduction de déchets pour obtenir une meilleure compensation financière. Pour les partenaires industriels, ils seront intéressés par l'utilisation de la matière ayant fait l'objet de récupération

LEED

Le centre de tri Valoris intègre les exigences de développement durable de la certification LEED, une première québécoise pour un organisme public dédié à la gestion des matières résiduelles. Il serait le sixième projet de cette nature au Canada. On estime que les efforts énergétiques permettront de réduire les coûts d'exploitation du bâtiment d'environ 100 000 $ par année, soit l'équivalent de la consommation de 41 maisons, pour les décennies à venir.

M. Sévigny insiste sur l'aspect innovateur du projet. « En misant sur le partenariat et la complémentarité entre les entreprises, Valoris avec son centre de tri et son parc éco-industriel dédié à la valorisation, place notre région à l'avant-garde de la gestion responsable, durable et même rentable des matières résiduelles. » Mme Robert ajoute que « pour le Haut-Saint-François, cela représente une trentaine d'emplois dans différents domaines juste pour le centre de tri. Avec l'arrivée de partenaires dans le parc éco-industriel de Valoris, les opportunités d'emplois et de carrières seront encore plus importantes. »

Les intervenants rappellent que le parc éco-industriel Valoris est un concept innovateur qui permet de trier et transformer les matières résiduelles en énergie ou en matières premières pour ensuite les partager avec des partenaires industriels qui vont créer des produits et de hauts emplois sur le site. Valoris est aussi propriétaire du Centre de transfert à Sherbrooke.


La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Un don de 10 000 $ pour l'agrandissement de la cuisine

Un don de 10 000 $ pour l'agrandissement de la cuisine
Création d'un pôle régional en enseignement supérieur

Création d'un pôle régional en enseignement supérieur
NOS RECOMMANDATIONS
Une Sherbrookoise victime d’une fraude de 6000 $

Une Sherbrookoise victime d’une fraude de 6000 $
Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke

Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Fondation Rock-Guertin - Collectes de denrées 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Caroline Caouette
Jeudi, 13 décembre 2018
L’enfant, un enseignant pour l’adulte!

Me Karine Bourassa
Jeudi, 13 décembre 2018
Mais qu’en est-il des servitudes de passage?

Daniel Nadeau
Mercredi, 12 décembre 2018
Les accoutrements ridicules

William Lafleur
Mercredi, 12 décembre 2018
Prend les devants avant de tirer de l'arrière

Cégep de Sherbrooke
Mercredi, 12 décembre 2018
Stage au Nicaragua : Jocelyne Lacasse se souvient

Alexis Jacques
Mardi, 11 décembre 2018
Le charme parisien

François Fouquet
Lundi, 10 décembre 2018
L’esprit des Fêtes… ou les esprits de Fêtes!

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Fermeture de l’autoroute 10 pour la démolition du pont de la rue Saint-Michel Par Cynthia Dubé Vendredi, 7 décembre 2018
Fermeture de l’autoroute 10 pour la démolition du pont de la rue Saint-Michel
Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke Par Cynthia Dubé Lundi, 10 décembre 2018
Il met le feu dans sa chambre à l’Université de Sherbrooke
Des immigrants de Montréal accueillis à Sherbrooke pour de l'emploi Par Cynthia Dubé Jeudi, 6 décembre 2018
Des immigrants de Montréal accueillis à Sherbrooke pour de l'emploi
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous