Sherbrooke Auto Occasion
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
1°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  L'appel des propositions liées au développement de la zone prioritaire du Quartier Well Sud est reporté au 18 janvier.
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Ça se passe chez nous!
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Blogue
Novus Vitres
ACTUALITÉS / Estrie
Jean-Pierre Quirion Par Jean-Pierre Quirion
jpquirion@estrieplus.com

Jeudi, 23 avril 2015

Un point de plus qui fait mal



 Imprimer   Envoyer 

Depuis le 23 avril 2015, les automobilistes pris avec un téléphone cellulaire en main reçoivent quatre points d'inaptitude au lieu de trois. Ce changement à la loi vise à dissuader les conducteurs qui utilisent leur appareil de communication au volant.

En plus de voir un point d'inaptitude supplémentaire ajouté à leur dossier, les automobilistes fautifs reçoivent un constat d'infraction de 80 $, plus 26 $ de frais d'administration et un autre 14 $ qui va directement au gouvernement provincial. Montant total à débourser : 120 $.

« Au début de la loi, en 2008, les gens se cachaient pour parler au téléphone en conduisant, raconte le relationniste du Service de police de Sherbrooke, Martin Carrier. Aujourd'hui, quand on les intercepte, ils nous font signe d'attendre une minute, le temps de terminer leur conversation. »

C'est souvent à un feu rouge que les chauffeurs utilisent leur cellulaire. Même cela demeure illégal. La loi stipule que les conducteurs ne peuvent pas manipuler un téléphone cellulaire au volant, autant pour les appels, les textos que pour changer la musique.

Nombre de constats en hausse

Le SPS a émis 939 constats d'infraction pour cellulaire au volant en 2010. L'année suivante, ce sont 1431 constats qui ont été remis à des automobilistes délinquants. En 2012, en incluant une vaste opération de sensibilisation, le SPS a rédigé 1939 constats. Les chiffres pour 2013 et 2014 se ressemblent avec quelque 1300 amendes par année.

De son côté, la Sûreté du Québec  a émis 421 constats en 2012, 344 en 2013, et 410 en 2014 sur le territoire de l'Estrie.



Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Arrêté pour avoir en sa possession quelques plants

Arrêté pour avoir en sa possession quelques plants
Quoi faire ce week-end

Quoi faire ce week-end
NOS RECOMMANDATIONS
Série Danse : le secret de son succès

Série Danse : le secret de son succès
Partenariat unique entre l’OSS et le Salésien

Partenariat unique entre l’OSS et le Salésien
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Rythme - Weekend - oct 2018
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 19 octobre 2018
Plats d’automne à la mijoteuse

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 18 octobre 2018
L’autorité parentale: droits et obligations des parents

Jacinthe Dubé 18 oct 2018
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Partenariat unique entre l’OSS et le Salésien Par Vincent Lambert Mardi, 16 octobre 2018
Partenariat unique entre l’OSS et le Salésien
Portrait : Dave Bergeron, la passion avant tout Par Cégep de Sherbrooke Dimanche, 14 octobre 2018
Portrait : Dave Bergeron, la passion avant tout
Série Danse : le secret de son succès Par Cynthia Dubé Mercredi, 17 octobre 2018
Série Danse : le secret de son succès
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous