magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
25°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
Radioactif Forfait Internet mai 2018
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / La une
Pierre Hébert Par Pierre Hébert
pierre@journalhsf.com

Mercredi, 22 avril 2015

Cascades East Angus liquide ses équipements à l'encan



 Imprimer   Envoyer 

Près de 200 acheteurs provenant d'East Angus, de l'Estrie, de la province de Québec et des autres avoisinantes ainsi que de l'Europe, de l'Inde, de l'Amérique du Sud, du Mexique, sans oublier nos voisins américains, se sont prévalus en étant sur place ou par Internet, de la vente à l'encan des outils et équipements de Cascades East Angus, tenue la semaine dernière. Aux dires de certains acheteurs, plusieurs auraient fait de bonnes affaires.

Cascades avait mandaté Corporate Assets Inc pour écouler le stock de l'usine locale. Quelque 5 000 lots auraient trouvé preneurs. Présent les deux jours de l'encan, mercredi et jeudi passés, c'est avec un brin de nostalgie qu'Alain Lemaire, président de Cascades, a observé attentivement le dénouement des ventes.

« Quand je suis venu visiter l'usine, il y a un mois, j'ai songé à tous ces bels efforts et d'avoir passé à travers des hauts et des bas. J'avais un peu de nostalgie après tous ces efforts des employés et de l'entreprise. J'ai beaucoup de bons souvenirs. On a eu des difficultés, mais on est passé au travers. Nous avons investi plus de 100 millions $ en modifications depuis 30 ans. L'usine faisait des spécialités. C'est ça qui a permis de tenir le coup. On faisait une centaine de papiers différents. C'est la baisse de demande qui a eu notre peau. Maintenant, c'est derrière nous », d'exprimer M. Lemaire. Interrogé à savoir ce qu'il adviendrait des bâtiments, ce dernier mentionne que quelques personnes s'intéresseraient à l'entrepôt. Quant au bâtiment principal, « on espère que l'usine pourra rester debout. On a des discussions avec la municipalité. Il y a de l'intérêt pour trouver une façon de la réutiliser », de compléter Alain Lemaire.


Sykes Sherbrooke ICT Canada Marketing
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
La grenouille qui ne voulait pas partir

La grenouille qui ne voulait pas partir
Une relève scientifique assurée au Cégep de Sherbrooke

Une relève scientifique assurée au Cégep de Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
Démystifier la maladie de Crohn sur le vert

Démystifier la maladie de Crohn sur le vert
11 Sherbrookois parmi l’élite du pays

11 Sherbrookois parmi l’élite du pays
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
François Fouquet
Lundi, 20 août 2018
Le contrat de gazon…

Caroline Caouette
Jeudi, 16 août 2018
Les bons et mauvais côtés du maternage

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Fraudées par de faux agents de Revenu Canada Par Vincent Lambert Jeudi, 16 août 2018
Fraudées par de faux agents de Revenu Canada
Les bons et mauvais côtés du maternage Par Caroline Caouette Jeudi, 16 août 2018
Les bons et mauvais côtés du maternage
Momo Challenge: le SPS rassure la population Par Vincent Lambert Vendredi, 17 août 2018
Momo Challenge: le SPS rassure la population
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous