Matelas Houde - janvier 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-6°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  CIUSSS de l’Estrie–CHUS: appel de candidatures (emplois étudiants inclus). Mercredi, de de 15 à 19 h, au 1621 rue Prospect.
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Ecolo Boutique janvier 2018 - 3
ACTUALITÉS / Estrie
Elizabeth Nadeau Par Elizabeth Nadeau
enadeau@estrieplus.com

Mercredi, 6 juillet 2016

Fluidité sur la route 220 : la Ville demande au MTQ d’agir



 Imprimer   Envoyer 

La Ville de Sherbrooke demande au ministère des Transports du Québec (MTQ) de revoir le phasage des feux de circulation devant le viaduc enjambant l'autoroute 10 pour améliorer la circulation à la sortie du carrefour giratoire, vers le secteur de St-Élie.

Et comme cette solution ne pourrait être que temporaire, la Ville demande au ministère de lancer le plus rapidement possible ses études de circulation pour solutionner de façon permanente le problème de congestion sur ce tronçon.

« Le carrefour giratoire est en fonction depuis la fin de l'automne 2015 et depuis, on constate un problème de circulation important, affirme la directrice du Service des infrastructures urbaines à la Ville de Sherbrooke, Caroline Gravel. En raison du phasage des feux de circulation, les automobilistes en viennent à s'immobiliser dans le carrefour giratoire et ils débordent sur le boulevard de Portland et sur la 220. »

La portion de la route 220 située entre le carrefour giratoire double joignant le boulevard de Portland et le viaduc appartient au MTQ. En rephasant les feux de circulation de façon à ce que les automobilistes patientent un peu plus dans les bretelles menant à la 220, la circulation pourrait s'accélérer sur ladite route.

Selon Mme Gravel, le MTQ aurait promis de procéder avant la rentrée des classes.

« Le ministère n'était pas prêt »
Si en 2012, la Ville avait averti le MTQ qu'un tel problème allait survenir, ce dernier n'était à l'époque pas convaincu qu'il serait de cette ampleur.

Des fonds avaient même été réservés par la municipalité pour des études, mais le ministère n'était pas prêt à entreprendre une réflexion et une intervention pour remédier au futur problème n'avait donc pas fait partie des priorités.

« C'est un problème qu'on avait vu venir et maintenant, on le vit. Notre recommandation, c'est que le MTQ s'applique dès maintenant à trouver une solution à court terme pour améliorer la situation et à moyen terme, qu'il trouver une solution pour régler le problème », ajoute-t-elle.

Le rephasage à la hauteur du chemin Godin ne sera toutefois pas suffisant, estime Caroline Gravel.

« Le ministère doit, tout de suite après la rentrée scolaire, commencer ses études pour mesurer l'ampleur de la circulation lorsqu'elle sera revenue à la normale. Ensuite viendront d'autres études, des propositions de tracés, les estimations... Puis le jeu politique de la priorisation des projets à réaliser viendra. Ça prendra au moins une année, sinon plus, avant que le problème ne soit réglé », affirme-t-elle.

La Ville entreprendra également des démarches avec le MTQ pour trouver une solution au problème de sécurité et de circulation vécus par les résidents et les commerçants du secteur de la rue St-Jacques.

Plusieurs options seront étudiées au cours des prochaines semaines, dont celle d'ouvrir la rue Trépanier jusqu'au chemin Godin pour permettre aux résidents du secteur d'accéder à l'intersection.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Des projets d'amélioration, mais aucun nouveau service

Des projets d'amélioration, mais aucun nouveau service
Un nouveau visage à la Fondation Cégep de Sherbrooke

Un nouveau visage à la Fondation Cégep de Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Le projet CLASS : un atout pour la réussite
Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes

Portraits robots d’un homme au comportement à risque envers les femmes
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Coopérative Funéraire de l'Estrie - 24 janvier
 
Rosemarie Lacroix
Jeudi, 18 janvier 2018
Ces maladies camouflées

Alexandre Dagenais
Jeudi, 18 janvier 2018
La culture de légumes à l’intérieur, c’est possible?

Isabelle Fournier
Jeudi, 18 janvier 2018
Mon ado et les tâches...

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 4 janvier 2018
The Barr Brothers
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Des centaines d’emplois étudiants à combler à Sherbrooke
Martin Coiteux visite des entreprises à succès à Magog Par Cynthia Dubé Jeudi, 11 janvier 2018
Martin Coiteux visite des entreprises à succès à Magog
Mort suspecte le jour de Noël Par Cynthia Dubé Jeudi, 11 janvier 2018
Mort suspecte le jour de Noël
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous