Électro-5
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
2°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Automobiles
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Voyages & Gastronomie
Affaires & Juridique
Famille
Style de vie
Éducation
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Radioactif - sept 2017
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mardi, 25 juillet 2017

Conduite avec capacités affaiblies : les gens plus conscientisés



 Imprimer   Envoyer 
Les gens sont de plus en plus conscientisés concernant la conduite avec les capacités affaiblies par la drogue ou l’alcool.

La conduite avec les capacités affaiblies est un problème sur les routes. Que ce soit par la drogue ou bien l'alcool. Même si ce comportement est difficile à éliminer, il n'en demeure pas moins que les gens sont de plus en plus conscientisés. C'est donc dire que la situation ne peut que diminuer, explique Samuel Ducharme, porte-parole du Service de police de Sherbrooke (SPS).

Les gens sont de plus en plus conscientisés concernant la conduite avec les capacités affaiblies par la drogue ou l'alcool. Si cette problématique est difficile à éliminer, il n'en demeure pas moins qu'elle semble être en diminution.

« En tant que patrouilleur, je pense que c'est de moins en moins pire parce que les gens sont de plus en plus conscientisés, indique Samuel Ducharme, porte-parole du SPS. Ce qui fait que la situation ne cesse pas, c'est l'altération du jugement. C'est propre à l'alcool et à la drogue d'altérer le jugement. C'est pour ça que ça n'arrêtera jamais, mais que ça peut diminuer avec la conscientisation », précise-t-il.

Quelques distinctions

Lorsqu'il est question de conduite avec les capacités affaiblies, il est important de différencier la drogue de l'alcool. En effet, dans le cas de l'alcool, le patrouilleur peut en venir à deux conclusions : soupçons que l'individu a consommé de la boisson ou soit qu'il a des motifs raisonnables de croire qu'il dépasse la limite.

« Pour conduire le fautif au poste de police et le soumettre à l'alcootest, le patrouilleur doit avoir des motifs, commente M. Ducharme. S'il a seulement des soupçons de croire que le conducteur dépasse la limite, le patrouilleur doit aller chercher ses motifs. Pour ce faire, il y a les épreuves de coordination (marcher sur la ligne, toucher le bout du nez) ou bien souffler dans le petit appareil (ADA) ou simplement poser des questions. Quand les motifs sont finalement présents parce que par exemple l'ADA illustre échec, à ce moment, tu peux procéder à l'arrestation et emmener la personne au poste pour qu'elle souffle dans l'alcootest et avoir le taux exact », souligne-t-il.

En ce qui concerne la conduite sous l'effet de la drogue, la procédure est sensiblement la même : soupçons et motifs. « La seule façon d'en venir aux motifs, c'est de parler et d'aller chercher des indices ou de faire des épreuves de coordination, indique M. Ducharme. Si tu arrives sur les lieux et que tu vois les effets de la drogue sur la personne, tu peux l'arrêter et l'emmener au poste. Pour la drogue, la personne doit rencontrer un agent évaluateur. Il y a donc un questionnaire, des épreuves de coordination et des tests au niveau des yeux et un test d'urine. C'est à la suite de ça qu'on dépose ou non des accusations pour capacités affaiblies », termine-t-il.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Percée majeure contre le cancer de la prostate

Percée majeure contre le cancer de la prostate
Tentative de meurtre : un Sherbrookois entre la vie et la mort

Tentative de meurtre : un Sherbrookois entre la vie et la mort
NOS RECOMMANDATIONS
Disparition de Félix Desautels-Poirier: les proches ont peu d’espoir

Disparition de Félix Desautels-Poirier: les proches ont peu d’espoir
Un Frigo Free pour sensibiliser la communauté universitaire

Un Frigo Free pour sensibiliser la communauté universitaire
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Gestion Financière JLR
 
Tourisme Cantons-de-l'Est
Vendredi, 17 novembre 2017
Des produits de beauté d’ici

Fontaine Panneton Joncas Bourassa & Associés
Jeudi, 16 novembre 2017
Dol, vice caché et copropriété

Bedon & bout'chou
Jeudi, 16 novembre 2017
La magie de l’éveil musical

Alexandre Dagenais
Jeudi, 16 novembre 2017
Récoltes terminées: au tour du bilan de fin de saison

Sarah-Eve Desruisseaux
Jeudi, 16 novembre 2017
Changer ? Oui, tu as le droit !

Marianne Therriault
Mercredi, 15 novembre 2017
Une inspiration signée Lady Gaga

William Lafleur
Mercredi, 15 novembre 2017
Un hiver sans tapis roulant

Laura Basque
Mardi, 14 novembre 2017
Le combat des librairies indépendantes

Léandre Lachance
Mardi, 14 novembre 2017
Attention au chemin de non-retour

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 8 novembre 2017
LES DENIS DROLET
La crème du patinage de vitesse débarquera à Sherbrooke Par Vincent Lambert Lundi, 13 novembre 2017
La crème du patinage de vitesse débarquera à Sherbrooke
Une inspiration signée Lady Gaga Par Marianne Therriault Mercredi, 15 novembre 2017
Une inspiration signée Lady Gaga
Disparition de Félix Desautels-Poirier: les proches ont peu d’espoir Par Cynthia Dubé Vendredi, 10 novembre 2017
Disparition de Félix Desautels-Poirier: les proches ont peu d’espoir
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous