Sherbrooke Auto Occasion
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
18°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mardi, 25 juillet 2017

Conduite avec capacités affaiblies : les gens plus conscientisés



 Imprimer   Envoyer 
Les gens sont de plus en plus conscientisés concernant la conduite avec les capacités affaiblies par la drogue ou l’alcool.

La conduite avec les capacités affaiblies est un problème sur les routes. Que ce soit par la drogue ou bien l'alcool. Même si ce comportement est difficile à éliminer, il n'en demeure pas moins que les gens sont de plus en plus conscientisés. C'est donc dire que la situation ne peut que diminuer, explique Samuel Ducharme, porte-parole du Service de police de Sherbrooke (SPS).

Les gens sont de plus en plus conscientisés concernant la conduite avec les capacités affaiblies par la drogue ou l'alcool. Si cette problématique est difficile à éliminer, il n'en demeure pas moins qu'elle semble être en diminution.

« En tant que patrouilleur, je pense que c'est de moins en moins pire parce que les gens sont de plus en plus conscientisés, indique Samuel Ducharme, porte-parole du SPS. Ce qui fait que la situation ne cesse pas, c'est l'altération du jugement. C'est propre à l'alcool et à la drogue d'altérer le jugement. C'est pour ça que ça n'arrêtera jamais, mais que ça peut diminuer avec la conscientisation », précise-t-il.

Quelques distinctions

Lorsqu'il est question de conduite avec les capacités affaiblies, il est important de différencier la drogue de l'alcool. En effet, dans le cas de l'alcool, le patrouilleur peut en venir à deux conclusions : soupçons que l'individu a consommé de la boisson ou soit qu'il a des motifs raisonnables de croire qu'il dépasse la limite.

« Pour conduire le fautif au poste de police et le soumettre à l'alcootest, le patrouilleur doit avoir des motifs, commente M. Ducharme. S'il a seulement des soupçons de croire que le conducteur dépasse la limite, le patrouilleur doit aller chercher ses motifs. Pour ce faire, il y a les épreuves de coordination (marcher sur la ligne, toucher le bout du nez) ou bien souffler dans le petit appareil (ADA) ou simplement poser des questions. Quand les motifs sont finalement présents parce que par exemple l'ADA illustre échec, à ce moment, tu peux procéder à l'arrestation et emmener la personne au poste pour qu'elle souffle dans l'alcootest et avoir le taux exact », souligne-t-il.

En ce qui concerne la conduite sous l'effet de la drogue, la procédure est sensiblement la même : soupçons et motifs. « La seule façon d'en venir aux motifs, c'est de parler et d'aller chercher des indices ou de faire des épreuves de coordination, indique M. Ducharme. Si tu arrives sur les lieux et que tu vois les effets de la drogue sur la personne, tu peux l'arrêter et l'emmener au poste. Pour la drogue, la personne doit rencontrer un agent évaluateur. Il y a donc un questionnaire, des épreuves de coordination et des tests au niveau des yeux et un test d'urine. C'est à la suite de ça qu'on dépose ou non des accusations pour capacités affaiblies », termine-t-il.


Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Invasion à domicile dans l’est de la ville

Invasion à domicile dans l’est de la ville
Incendie chez Ateliers B.G, rue King Est

Incendie chez Ateliers B.G, rue King Est
NOS RECOMMANDATIONS
Face à face mortel: le nom de la victime maintenant connu

Face à face mortel: le nom de la victime maintenant connu
Dangereux, les fils électriques sur porcelaine?

Dangereux, les fils électriques sur porcelaine?
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
J & M Grégoire juin 2018
 
Marie-Soleil Samson, B.Sc., ND.,K.in
Vendredi, 20 juillet 2018
La crème solaire, bonne ou mauvaise pour la santé?

Sylvie Roy
Jeudi, 19 juillet 2018
« C’est pas juste! »

Daniel Nadeau
Mercredi, 18 juillet 2018
La célébration du ballon rond!

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 20 juillet 2018
Golf et Académie Longchamp inc. 2018
Meurtre: l'identité de la victime dévoilée Par Vincent Lambert Vendredi, 20 juillet 2018
Meurtre: l'identité de la victime dévoilée
Disparition de Michaël Fortin-Turcotte Par Cynthia Dubé Vendredi, 20 juillet 2018
Disparition de Michaël Fortin-Turcotte
Du bon bord du gazon... à Milby! Par Hughes Letourneau Lundi, 16 juillet 2018
Du bon bord du gazon... à Milby!
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous