Le Salesien - Portes ouvertes 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
0°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  L'appel des propositions liées au développement de la zone prioritaire du Quartier Well Sud est reporté au 18 janvier.
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Ça se passe chez nous!
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Blogue
Electro-5 Reparation Ecoresponsable
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Mardi, 25 juillet 2017

Conduite avec capacités affaiblies : les gens plus conscientisés



 Imprimer   Envoyer 
Les gens sont de plus en plus conscientisés concernant la conduite avec les capacités affaiblies par la drogue ou l’alcool.

La conduite avec les capacités affaiblies est un problème sur les routes. Que ce soit par la drogue ou bien l'alcool. Même si ce comportement est difficile à éliminer, il n'en demeure pas moins que les gens sont de plus en plus conscientisés. C'est donc dire que la situation ne peut que diminuer, explique Samuel Ducharme, porte-parole du Service de police de Sherbrooke (SPS).

Les gens sont de plus en plus conscientisés concernant la conduite avec les capacités affaiblies par la drogue ou l'alcool. Si cette problématique est difficile à éliminer, il n'en demeure pas moins qu'elle semble être en diminution.

« En tant que patrouilleur, je pense que c'est de moins en moins pire parce que les gens sont de plus en plus conscientisés, indique Samuel Ducharme, porte-parole du SPS. Ce qui fait que la situation ne cesse pas, c'est l'altération du jugement. C'est propre à l'alcool et à la drogue d'altérer le jugement. C'est pour ça que ça n'arrêtera jamais, mais que ça peut diminuer avec la conscientisation », précise-t-il.

Quelques distinctions

Lorsqu'il est question de conduite avec les capacités affaiblies, il est important de différencier la drogue de l'alcool. En effet, dans le cas de l'alcool, le patrouilleur peut en venir à deux conclusions : soupçons que l'individu a consommé de la boisson ou soit qu'il a des motifs raisonnables de croire qu'il dépasse la limite.

« Pour conduire le fautif au poste de police et le soumettre à l'alcootest, le patrouilleur doit avoir des motifs, commente M. Ducharme. S'il a seulement des soupçons de croire que le conducteur dépasse la limite, le patrouilleur doit aller chercher ses motifs. Pour ce faire, il y a les épreuves de coordination (marcher sur la ligne, toucher le bout du nez) ou bien souffler dans le petit appareil (ADA) ou simplement poser des questions. Quand les motifs sont finalement présents parce que par exemple l'ADA illustre échec, à ce moment, tu peux procéder à l'arrestation et emmener la personne au poste pour qu'elle souffle dans l'alcootest et avoir le taux exact », souligne-t-il.

En ce qui concerne la conduite sous l'effet de la drogue, la procédure est sensiblement la même : soupçons et motifs. « La seule façon d'en venir aux motifs, c'est de parler et d'aller chercher des indices ou de faire des épreuves de coordination, indique M. Ducharme. Si tu arrives sur les lieux et que tu vois les effets de la drogue sur la personne, tu peux l'arrêter et l'emmener au poste. Pour la drogue, la personne doit rencontrer un agent évaluateur. Il y a donc un questionnaire, des épreuves de coordination et des tests au niveau des yeux et un test d'urine. C'est à la suite de ça qu'on dépose ou non des accusations pour capacités affaiblies », termine-t-il.


Karting Orford
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Feu vert pour le réaménagement de la rue Galt Ouest

Feu vert pour le réaménagement de la rue Galt Ouest
Hôtel La Marquise : la victime recherchée par les policiers

Hôtel La Marquise : la victime recherchée par les policiers
NOS RECOMMANDATIONS
Opération policière à La Marquise: un homme arrêté

Opération policière à La Marquise: un homme arrêté
Gala rock symphonique: mélanger les deux mondes pour le plaisir

Gala rock symphonique: mélanger les deux mondes pour le plaisir
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Domino's pizza 10 octobre 2018
 
Me Ariane Ouellet
Jeudi, 18 octobre 2018
L’autorité parentale: droits et obligations des parents

Daniel Nadeau
Mercredi, 17 octobre 2018
Sauver la planète, vous dites?

Cégep de Sherbrooke
Mardi, 16 octobre 2018
La Fondation Cégep de Sherbrooke : d’hier à aujourd’hui

Alexis Jacques
Mardi, 16 octobre 2018
L’emprise du doute

François Fouquet
Lundi, 15 octobre 2018
Omniprésente religion…

Jacinthe Dubé 18 oct 2018
Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Battu gravement sur la rue Wellington Nord Par Cynthia Dubé Vendredi, 12 octobre 2018
Battu gravement sur la rue Wellington Nord
Trouver chaussure à son pied pour l’automne Par Catherine Côté Mercredi, 10 octobre 2018
Trouver chaussure à son pied pour l’automne
Feu vert pour le réaménagement de la rue Galt Ouest Par Cynthia Dubé Mardi, 16 octobre 2018
Feu vert pour le réaménagement de la rue Galt Ouest
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous