Phoenix de Sherbrooke - 25 février 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-3°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Radioactif - sept 2017
ACTUALITÉS / Estrie
Elizabeth Nadeau Par Elizabeth Nadeau
enadeau@estrieplus.com

Mardi, 22 décembre 2015

Hausse de taxes de 4,77 % à Sherbrooke



 Imprimer   Envoyer 
Le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny et le conseiller et président du comité exécutif de la Ville, Serge Paquin.

Le budget 2016 de la Ville de Sherbrooke est responsable et audacieux selon le maire Bernard Sévigny. Cependant, le compte de taxes des contribuables augmentera de 4,77 % en 2016 selon ce qui a été présenté hier au conseil municipal.

« C'est un budget responsable en raison des défis et des pressions auxquels la Ville est confrontée, explique Bernard Sévigny. Il est aussi audacieux parce qu'il traduit la confiance que l'on a pour l'avenir et parce qu'il contient des efforts de développement malgré un contexte difficile. Nous avons travaillé ce budget avec beaucoup de rigueur. »

Les revenus et dépenses prévues de Sherbrooke pour 2016 sont de l'ordre de 421,7 millions de dollars. Le budget doit composer avec une augmentation de son fonctionnement de 2,8 % pour atteindre 282,7M $, une hausse légèrement au-dessus de la moyenne des dix dernières années de 2,4 %.

Les revenus de la municipalité sont composés de taxes et de tarifs. Côté taxes, le nouveau rôle d'évaluation foncière entrera en vigueur le 1er janvier prochain. En moyenne, la valeur foncière augmente de 5,7 % à Sherbrooke. Pour une maison unifamiliale moyenne, la valeur passera donc de 214 155 $ à 226 711 $.

Côté tarifs, l'eau potable coûtera 5,35 $ de plus par an (hausse de 4,3%) et les vidanges de fosses septiques, 1,10 $ (hausse de 1,5 %). Curieusement, l'assainissement des eaux coûtera 65 sous de moins, en baisse de 0,3 %.

Globalement, le fardeau fiscal des contribuables sherbrookois augmentera de 98,68 $ pour l'année 2016, ou de 8,22 $ par mois.

Une somme record pour les chaussées
La Ville prévoit injecter 79M $ en immobilisations en 2016. Des 4,77 % d'augmentation des taxes municipales, 2 % sont spécifiquement destinés à la réfection des rues de Sherbrooke. 3,2M $ sont ainsi ajoutés au 15,9M $ que la Ville entend investir pour l'entretien de son réseau routier.

« Cela inclut le montant à notre discrétion du programme de la taxe sur l'essence. La capacité de payer pour améliorer le réseau routier n'a pas toujours été au rendez-vous, ce qui nous oblige à faire du rattrapage. On espère pouvoir maintenir ces investissements », affirme Bernard Sévigny.

4,5M $ sont réservés pour le début des travaux du futur boulevard René-Lévesque. 1,5M $ iront pour le transport actif et 650 000 $ supplémentaires seront versés à la Société de transport de Sherbrooke (STS), notamment pour l'ajout d'un service dans l'arrondissement de Fleurimont.

La remontée mécanique du Mont-Bellevue subira une cure de rajeunissement par un investissement de 4,4M $ et 300 000 $ seront dédiés à la nouvelle patinoire réfrigérée, un don de la Fondation du Canadien de Montréal.

Développement économique
Tel que mentionné par Sherbrooke Innopole il y a quelques semaines, un bâtiment multilocatif sera bientôt construit sur le site du CHUS Fleurimont. Sous la forme d'un incubateur d'entreprises, le projet estimé à 4M $ sera consacré aux sciences de la vie. La Ville y investira 500 000 $ pour sa construction en plus d'en financer le fonctionnement à la hauteur de 112 000 $ annuellement.

La Ville prendra aussi une part active dans la nouvelle campagne entrepreneuriale de l'Université de Sherbrooke puisque six millions de dollars y seront consacrés sur une période de dix ans. Il ne s'agit toutefois pas d'une nouvelle dépense pour la Ville puisqu'un projet de promotion de l'entrepreneuriat était déjà subventionné depuis quelques années.

665 000 $ seront investis pour préparer l'aéroport de Sherbrooke à accueillir des vols et 350 000 $ pour la mise à niveau des nouveaux terrains industriels nés du prolongement du boulevard de Portland.

Dix millions sont destinés à la construction du quatrième poste d'Hydro-Sherbrooke, un projet de 32,5M $ annoncé un peu plus tôt cet automne. Des compteurs électriques de nouvelle génération seront aussi déployés sur le territoire.

Revitalisation du centre-ville
Plusieurs projets seront soutenus par la Ville, dont celui de la reconstruction du pont des Grandes-Fourches, qui doit être reconstruit d'ici 2018, date de fin de la vie utile de l'infrastructure. 3,8M $ seront dédiés aux plans et devis en 2016, s'ajoutant aux 2,9M $ investis l'an dernier. La répartition des coûts du projet de 31 millions de dollars, entre le ministère des Transports, qui est responsable du viaduc, et les propriétaires riverains fait encore l'objet de négociations.

600 000 $ seront investis pour faciliter l'accès à la propriété, notamment pour les condos du centre-ville. Ce projet de promotion fera l'objet d'un projet de loi privé parrainé par le député de Sherbrooke, Luc Fortin, annonçait Bernard Sévigny lundi.

Une série d'interventions sont également prévues au centre-ville, dont la reconduction du programme de rénovation des façades commerciales, qui s'étendra jusqu'à la rue Alexandre et l'embellissement de la rue Wellington sud. 200 000 $ seront investis au Théâtre Granada et 185 000 $ à la bibliothèque Éva-Sénécal pour la réfection de ses comptoirs.

Quelques 600 000 $ seront finalement dédiés à l'amélioration des noyaux commerciaux sur le territoire, dont la rue King Ouest et l'arrondissement de Brompton. Une nouvelle murale verra le jour et à la demande de citoyens et d'élus municipaux, la Ville concrétisera le corridor bleu de la rivière Saint-François.

Aucun argent n'est prévu pour l'imposant projet Parcours de Destination Sherbrooke, l'étude du projet ayant été reportée à 2017.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Taux d’occupation de 150 % au CHUS aujourd'hui

Taux d’occupation de 150 % au CHUS aujourd'hui
Un homme arrêté dans le bunker des Hells à Lennox

Un homme arrêté dans le bunker des Hells à Lennox
NOS RECOMMANDATIONS
Cruauté envers les animaux: où en sont les dossiers?

Cruauté envers les animaux: où en sont les dossiers?
Un homme arrêté dans le bunker des Hells à Lennox

Un homme arrêté dans le bunker des Hells à Lennox
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Bonjour l’Estrie
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Samedi, 24 février 2018
Cholestérol alimentaire, quel est l’impact?

Béatrice Dupont-Chartier
Jeudi, 22 février 2018
L'importance de s'impliquer à l'école

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 22 février 2018
Quelle est la solution à l’incompétence d’un salarié?

Cégep de Sherbrooke
Jeudi, 22 février 2018
Le Cégep de Sherbrooke selon Marie Théorêt

Daniel Nadeau
Mercredi, 21 février 2018
Le legs de Justin

William Lafleur
Mercredi, 21 février 2018
Ne tourne pas les coins ronds, mais assoupli tes attentes

Isabelle Perron
Mercredi, 21 février 2018
Écoute-moi !!!

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 22 fevrier 2018
Hyundai Sherbrooke - fevrier 2018
Amos Daragon au petit écran: la télésérie conçue à Magog Par Vincent Lambert Mardi, 20 février 2018
Amos Daragon au petit écran: la télésérie conçue à Magog
7 incendies en moins de 2 heures Par Cynthia Dubé Vendredi, 23 février 2018
7 incendies en moins de 2 heures
Les Cantonniers affrontent les Élites en deuxième ronde Par Vincent Lambert Jeudi, 22 février 2018
Les Cantonniers affrontent les Élites en deuxième ronde
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous