Sherbrooke Auto Occasion
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
7°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  Fêtes: la Ville rappelle qu’il est interdit d’utiliser des pièces de pyrotechnie sans un permis de feux d’artifice domestiques.
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
Club de Golf Manoir Des Sables 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Alexandre Paquette Par Alexandre Paquette

Samedi, 31 octobre 2015

Des étudiants-zombies pour le don d’organes



 Imprimer   Envoyer 

Pour une troisième année, des étudiants en médecine, sciences infirmières, physiothérapie et ergothérapie de l'Université de Sherbrooke profiteront de l'Halloween pour mener la campagne Bonbons et Bons Dons.

Afin de démystifier de manière ludique le don d'organes, des étudiants prendront d'assaut les rues de 16 h 30 à 20 h.

Ils iront cogner aux portes pour entrer en communication avec les gens et leur rappeler l'importance du don d'organes.

Les autocollants de consentement, fournis par Transplant Québec, seront distribués à ceux qui voudront les apposer au dos de leur carte d'assurance-maladie.

L'an dernier, 65 étudiants-zombies ont visité plus de 750 maisons dans
13 quartiers de la ville.

Des mythes à déboulonner

Les étudiants-zombies veulent profiter de l'activité pour déboulonner certains mythes qui ont la vie dure.

« Les gens ont la crainte qu'en consentant au don d'organes, les médecins vont moins les traiter en fin de vie pour donner leurs organes », explique Philippe Robert, étudiant en médecine et coordonnateur local du comité de santé publique d'IFMSA-Québec à Sherbrooke.

Cette crainte n'est pas fondée dans la mesure où le don se fera après la mort du patient. Le médecin traitant n'est pas le même que pour celui qui recevra les organes.

Les gens refusent également souvent de signer leur carte à cause de leur âge et leur état de santé.

« Il n'y a pas d'âge limite pour le don d'organe. C'est le médecin qui va décider sur les organes sont en bon état. Si le foie est malade, le rein est peut-être en
santé! », ajoute-t-il.

Il souhaite que le don d'organes fasse partie du processus de fin de vie des gens.


A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Colis suspect : un homme recherché

Colis suspect : un homme recherché
Ouverture des plages et des piscines publiques

Ouverture des plages et des piscines publiques
NOS RECOMMANDATIONS
Les pompiers s'unissent pour Leucan

Les pompiers s'unissent pour Leucan
Cégep de Sherbrooke: premier à offrir une formation spécialisée en Cybersécurité

Cégep de Sherbrooke: premier à offrir une formation spécialisée en Cybersécurité
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

A.R.Turgeon Portes - Fenêtres - Rénovations
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Centre culturel de l'Université de Sherbrooke 18 juin 2018
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 20 juin 2018
Fêter la nation québécoise

Catherine Côté
Mercredi, 20 juin 2018
Mode homme – Les tendances de l’été

François Fouquet
Lundi, 18 juin 2018
Il est où, l’essentiel, il est où?

Cégep de Sherbrooke
Lundi, 18 juin 2018
Oser le monde au Cégep de Sherbrooke!

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 18 juin 2018
Club de Golf Milby 27 mai 2018
Oserez-vous la coupe courte ? Par Priscilla Boutin Mercredi, 13 juin 2018
Oserez-vous la coupe courte ?
Alcool au volant: une activité pour sensibiliser les jeunes Par Vincent Lambert Mardi, 12 juin 2018
Alcool au volant: une activité pour sensibiliser les jeunes
L’autisme dans le ventre? Par Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP Vendredi, 15 juin 2018
L’autisme dans le ventre?
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous