Rythme au travail
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
-0°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
ACTUALITÉS
Estrie
Memphrémagog
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Affaires & Juridique
Automobiles
Découvertes
Éducation
Famille
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Style de vie
Voyages & Gastronomie
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Relâche ton fou! 2018
ACTUALITÉS / Estrie
Vincent Lambert Par Vincent Lambert
vlambert@estrieplus.com

Jeudi, 9 février 2017

Bernard Sévigny réagit suite aux menaces d’hier



 Imprimer   Envoyer 
Le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny, a réagi ce matin suite aux menaces que ses invités et lui ont reçues hier au Palais des sports Léopold-Drolet.

Le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny, a réagi ce matin suite aux menaces que ses invités et lui ont reçues hier au Palais des sports Léopold-Drolet. C'est au deuxième entracte que le Service de police de Sherbrooke (SPS) a demandé au maire de Sherbrooke et à ses invités d'évacuer l'établissement.

Dans le cadre du match entre le Phœnix de Sherbrooke et les Remparts de Québec hier soir, le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny, avait invité le maire de Québec, Régis Labeaume, à regarder entre autres l'événement du haut de la loge de la Ville de Sherbrooke. Toutefois, lors du deuxième entracte, le SPS a demandé aux deux hommes et au comité exécutif d'évacuer les lieux.

« Des policiers sont entrés dans la loge et on nous a demandé d'évacuer la loge parce qu'il y avait des menaces qui avaient été proférées, explique le maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny. Par mesure préventive, on a quitté les lieux sans savoir de quel ordre étaient ces menaces. Le maire Labeaume est retourné à Québec et je suis retourné à la maison. Plus tard en soirée, il y a eu d'autres appels de l'individu qui tenait des propos haineux à l'égard des communautés islamiques de Sherbrooke. L'individu a été arrêté », ajoute-t-il.

Le maire de Sherbrooke a avoué que ce genre d'événement est toujours surprenant quand ça arrive. « Quand on fait personnellement l'objet de menaces, c'est toujours étonnant. Il n'y a pas eu de panique, cependant, parce que l'on comprenait le climat », fait valoir M. Sévigny.

« On réalise toujours la situation après. Les choses se sont faites simplement et avec beaucoup d'Égard de la part des policiers, commente M. Sévigny. Il y a eu un déploiement des forces policières. Ç'a été rassurant de voir les policiers intervenir dans ces menaces. Je ne crois pas que les gens qui m'accompagnaient ont senti leur vie en danger. On ne prend pas ça à la légère et c'est tolérance zéro », note-t-il.

Une attention particulière à Sherbrooke

Suite à ces événements, Bernard Sévigny a avoué qu'une attention particulière sera portée à l'endroit où il y a des mosquées dans la ville de Sherbrooke. « Je ne crois pas avoir une surveillance policière accrue à mon endroit. Il y a une attention particulière, mais pas un encadrement comme si j'avais des policiers toujours avec moi », explique M. Sévigny.

Malgré les incidents, le maire de Sherbrooke garde le cap sur les cimetières musulmans. « Il va y avoir prochainement une rencontre qui est déjà à l'agenda et on va accompagner la communauté pour identifier les questions de zonages », souligne-t-il.

« Depuis plus de sept ans comme maire de Sherbrooke, c'est la première fois que je dois évacuer un lieu en raison de menaces », termine M. Sévigny.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Un Free Go Phare pour les élèves par les élèves

Un Free Go Phare pour les élèves par les élèves
Les professionnels dénonceront leur surcharge de travail

Les professionnels dénonceront leur surcharge de travail
NOS RECOMMANDATIONS
Un homme arrêté dans le bunker des Hells à Lennox

Un homme arrêté dans le bunker des Hells à Lennox
Amos Daragon au petit écran: la télésérie conçue à Magog

Amos Daragon au petit écran: la télésérie conçue à Magog
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Rythme au travail
 
Jessica Mackey, Via L'Attitude
Samedi, 24 février 2018
Cholestérol alimentaire, quel est l’impact?

Béatrice Dupont-Chartier
Jeudi, 22 février 2018
L'importance de s'impliquer à l'école

Me Ariane Ouellet
Jeudi, 22 février 2018
Quelle est la solution à l’incompétence d’un salarié?

Cégep de Sherbrooke
Jeudi, 22 février 2018
Le Cégep de Sherbrooke selon Marie Théorêt

Daniel Nadeau
Mercredi, 21 février 2018
Le legs de Justin

William Lafleur
Mercredi, 21 février 2018
Ne tourne pas les coins ronds, mais assoupli tes attentes

Isabelle Perron
Mercredi, 21 février 2018
Écoute-moi !!!

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 22 fevrier 2018
Hyundai Sherbrooke - fevrier 2018
Mort d’un piéton : le chauffard était connu des policiers Par Cynthia Dubé Lundi, 19 février 2018
Mort d’un piéton : le chauffard était connu des policiers
Explosion à Sherbrooke: l’enquête toujours en cours Par Vincent Lambert Lundi, 19 février 2018
Explosion à Sherbrooke: l’enquête toujours en cours
Well inc. : le Groupe Laroche intéressé à proposer un projet Par Vincent Lambert Lundi, 19 février 2018
Well inc. : le Groupe Laroche intéressé à proposer un projet
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous