magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
Annonces Classées Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier INFOLETTRE
  Vol important à Magog
 
STYLE DE VIE
STYLE DE VIE / Style de vie
Diex recherche Par Diex recherche

Mercredi, 21 octobre 2015

Et si c’était plus que les blues de l’automne?



 Imprimer   Envoyer 

Pour certain, l'automne fait penser à la cueillette de pommes, aux paysages colorés à couper le souffle, à une tisane bien chaude près du feu, aux tricots et aux foulards douillets. Pour d'autre, cette saison est synonyme de froid, de mauvais temps, des journées qui se raccourcissent, des nez bouchés, des gorges irritées et... d'un mal-être. Le trouble affectif saisonnier, affectueusement appelé « blues de l'automne », est vécu par plus de 25 % des Canadiens chaque année. Diex Recherche a donc cru bon, malgré l'automne exceptionnel au Québec jusqu'à présent, de vous parler plus en détail de cette réalité.

À qui la faute?

Le Soleil est le coupable dans cette affaire! En automne, les périodes de clarté diminuées ont certains impacts sur l'organisme. Un manque de lumière naturelle fait en sorte de troubler l'horloge biologique interne. Résultat : la sécrétion d'hormones est chamboulée, et les cycles de sommeil et d'éveil sont aussi perturbés. De tels changements peuvent mener à des symptômes s'apparentant à une dépression.

Le quotidien avec la dépression saisonnière

Si vous croyez faire partie de ceux qui souffrent de ce trouble, portez attention à ces quelques symptômes;

  • Un état de somnolence et de fatigue constant même si vous dormez plus qu'à l'habitude
  • Un sentiment de tristesse, de lassitude, d'irritabilité et un manque d'intérêt
  • Un stress plus élevé
  • Un besoin d'isolement
  • Une baisse de la libido
Savoir faire la différence entre déprime et dépression

La déprime est en fait un état passager, vécu par tous, et causé par diverses sources de stress chez une personne. Elle n'est pas une pathologie, donc ne requiert aucun traitement. Lorsqu'une personne souffre de trouble affectif saisonnier, on observe des changements de comportements et une baisse d'énergie à la même période de l'année sur au moins deux ans consécutifs. Celle-ci nécessitera des traitements de luminothérapie, d'antidépresseurs, de tryptophane ou de psychothérapie.

Comment prévenir une déprime?

C'est simple, suivez ces quelques conseils;
  • Prenez l'air : faites des activités à l'extérieur, des marches en montagne, racler les feuilles, etc. Le Soleil est la meilleure source de lumière, même lorsqu'il se cache sous les nuages. 
  • Soyez actif : c'est bien connu, la pratique d'activité physique améliore le moral. Durant l'exercice, le corps libère de l'endorphine, « l'hormone du bonheur ». De plus, vous bénéficierez d'une meilleure qualité de sommeil, d'une réduction du stress et bien d'autres!
  • Surveillez votre alimentation : privilégiez des aliments riches en oméga-3, comme les poissons gras, ou même les suppléments d'huile de poisson. Buvez beaucoup, beaucoup (beaucoup) d'eau. Colorez vos assiettes avec des fruits et des légumes, et de grâce, ne sautez pas de repas! Cette habitude fait chuter le taux de glycémie dans le corps, provoquant une fatigue, une irritabilité ainsi qu'une baisse d'énergie. Dernière chose : on oublie les aliments gras et sucrés. 
Si vous croyez être atteint de trouble affectif saisonnier, consulter un professionnel de la santé qui sera en mesure de vous guider vers des traitements appropriés reste toujours la meilleure des solutions.

Maintenant, allez jouer dehors! 
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Le Journal de rue de l'Estrie: distribuer la solidarité

Le Journal de rue de l'Estrie: distribuer la solidarité
Gain d'efficacité et de revenus pour Récup Estrie

Gain d'efficacité et de revenus pour Récup Estrie
NOS RECOMMANDATIONS
Le commencement de la fin

Le commencement de la fin
Tenir le Salon du livre? La réflexion est en cours

Tenir le Salon du livre? La réflexion est en cours
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

 
Une exposition archéologique du MNS2 présentée en ligne Dimanche, 9 août 2020
Une exposition archéologique du MNS2 présentée en ligne
Ward, le pire et le pas pire… Par François Fouquet Lundi, 10 août 2020
Ward, le pire et le pas pire…
Tenir le Salon du livre? La réflexion est en cours Par Anita Lessard Jeudi, 6 août 2020
Tenir le Salon du livre? La réflexion est en cours
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous