magasingeneral.com
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
 
-10°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
  CIUSSS de l’Estrie–CHUS: appel de candidatures (emplois étudiants inclus). Mercredi, de de 15 à 19 h, au 1621 rue Prospect.
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Jean-Claude Vézina Par Jean-Claude Vézina
info@journalhsf.com

Mercredi, 26 août 2015

Augmentation des frais de surveillance du midi



 Imprimer   Envoyer 

Dans le contexte des coupes du gouvernement provincial dans les budgets des commissions scolaires provinciales, les commissaires ont dû augmenter les frais de surveillance dans les écoles. La Commission scolaire des Hauts-Cantons n'a eu d'autres choix que de se plier à ce diktat et reporter sur la population les coûts autrefois subventionnés.

En fonction d'une résolution adoptée le 23 juin dernier par ceux-ci, il en coûtera plus pour la surveillance du midi cette année. Au primaire, les parents débourseront 140 $ pour un enfant, 207 $ pour deux et 247 $ pour trois. Au secondaire, le taux est fixé à 45 $ par élève. Il est possible de réduire ces coûts en demandant des reçus pour frais de garde qui seront reportés aux déclarations de revenus provinciale et fédérale par le biais du relevé 24, nous informe-t-on.

Les commissaires ont déjà convenu qu'ils absorberaient quelque 35 % de la facture totale. La CSHC prend la peine d'indiquer qu'en Estrie, elle exige le taux le plus bas. Elle a dû se résigner, toutefois, à cette augmentation de 15 %, mentionne le document accessible sur le Web de la CSHC: www.cshc.qc.ca/upload/filemanager/Frais_de_surveillance_du_midi_-_lettre_aux_parents_primaire.pdf.

Sans entrer dans les détails, il est à noter que le service de garde est considéré par le ministère de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche comme une activité sans but lucratif. Le document indique qu'il est financé par deux sources de financement, les allocations gouvernementales définies par les règles budgétaires annuelles et la contribution des parents. Chaque école la fixe selon ses besoins. Ils peuvent être déductibles d'impôt aussi. La commission scolaire reçoit des allocations qu'« elle doit les distribuer de la manière la plus équitable possible, afin que chacune de ses écoles puisse offrir des services de qualité, particulièrement les écoles qui ont le nombre minimal d'enfants inscrits. Elle doit aussi tenir compte des besoins spécifiques de certains enfants, s'il y a lieu. Les procédures de gestion financière peuvent être déterminées avec les conseils d'établissement de chaque école. » Consultez ce site pour plus de renseignements sur plusieurs types d'allocations: www.education.gouv.qc.ca/parents-et-tuteurs/services-de-garde/financement/.

Plus positifs, Yves Gilbert, président de la CSHC et Martial Gaudreau, directeur général, dans un beau fichier Web, offrent toutes les informations pertinentes à la rentrée scolaire. Entre autres sujets sont traitées les questions du bulletin, du calendrier, du transport, de l'entrée au Passe-Partout. On y découvre les spécificités qui concernent le secondaire et l'éducation aux adultes. Le président et le directeur misent sur une offre diversifiée sur tout le territoire de la CSHC en formation professionnelle et l'éducation aux adultes. Voir: www.cshc.qc.ca/upload/home/info-rentree014.pdf.

Messieurs Gilbert et Gaudreau sont fiers de l'évolution du taux de décrochage, travail entrepris depuis quelques années, qui porte du fruit. À la CSHC, tous s'engagent à promouvoir la formation continue. Entre autres, nous pouvons lire dans le texte « Entrée scolaire à la CSHC, le primaire en action », publié dans ce journal, ce que les directions d'école ont préparé pour accueillir les enfants du primaire et orienter l'enseignement à ce niveau.


Inscription Infolettre EstriePlus.com
  A LIRE AUSSI ...
Il agresse son père de 71 ans

Il agresse son père de 71 ans
Accoucher à Noël, panique ou enchantement?

Accoucher à Noël, panique ou enchantement?
NOS RECOMMANDATIONS
L’encadrement du cannabis récréatif dans les milieux de travail

L’encadrement du cannabis récréatif dans les milieux de travail
La chambre de commerce et l’AGACVS en accord avec la revitalisation du centro

La chambre de commerce et l’AGACVS en accord avec la revitalisation du centro
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Hyundai Sherbrooke - janvier 2018
 
Daniel Nadeau
Mercredi, 17 janvier 2018
Histoire et récits : façonner le monde

Catherine Côté
Mercredi, 17 janvier 2018
Tendances à surveiller en 2018

Marianne Therriault
Mercredi, 17 janvier 2018
Faire pousser nos cheveux: pas si facile?

François Fouquet
Lundi, 15 janvier 2018
Apprécier quoi, au juste?

Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke
Lundi, 15 janvier 2018
Le projet CLASS : un atout pour la réussite

Bedon & bout'chou
Célibataire ? Tu dois être folle ! Par Isabelle Perron Mercredi, 10 janvier 2018
Célibataire ? Tu dois être folle !
Rhume: un mal nécessaire pour le système immunitaire de l'enfant Par Bedon & bout'chou Jeudi, 11 janvier 2018
Rhume: un mal nécessaire pour le système immunitaire de l'enfant
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2 Par Cynthia Dubé Lundi, 15 janvier 2018
Un objectif de 60 000$ pour Démystik 2
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous