Théâtre des employés du CHUS
Caffuccino

Accueil   Chroniqueurs   Partenaires   Contactez-nous          
 
2°C
détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
ACHETEZ EstriePlus.com
ACTUALITÉS
Estrie
Culture & Événements
Sports
L'actualité en photos
L'actualité en vidéos
CAHIERS
Automobiles
Habitation
Mode-Santé-Beauté
Voyages & Gastronomie
Affaires & Juridique
Famille
Style de vie
Éducation
Blogue
JOURNAUX LOCAUX
Le Papotin
Commerce Shebrooke - Animation défilé de Noël
ACTUALITÉS / Estrie
Elizabeth Nadeau Par Elizabeth Nadeau
enadeau@estrieplus.com

Mercredi, 17 août 2016

Pitbulls : « les élus ne connaissent rien aux animaux »



 Imprimer   Envoyer 
Jen Young.

« C'est évident, les élus ne connaissent rien aux animaux », affirmait la citoyenne Jen Young devant la réaction des élus au dépôt de sa pétition au conseil municipal, le 15 août dernier. Le document, signé par plus de 600 personnes, suggère la création d'un comité apte à déterminer les circonstances entourant les attaques de chien lorsqu'elles surviennent.

Jen Young est à la tête d'un organisme sans but lucratif ayant pour mission le sauvetage d'animaux, The Pet Connection. Elle estime que le chien de type pitbull dénommé Toxon a été mis à mort trop rapidement après avoir vraisemblablement attaqué un petit chien de type yorkshire, le 29 juillet dernier.

« Nous croyons que Toxon a agi d'une manière typique canine et compréhensible dans cette situation et nous croyons que sa mort était beaucoup trop sévère et inacceptable à la lumière du fait qu'il a été provoqué par un animal hors laisse avec l'intention d'attaquer. » (extrait de la pétition)

« Le grand chien était en laisse, conformément au règlement que vous vous êtes engagés à faire respecter plus fermement en juillet », rappelait Mme Young aux élus.

« Deux petits chiens étaient sortis à l'extérieur, sans être attachés. L'un des deux s'est élancé, en traversant même une rue, pour aller accoster agressivement le grand chien, qui s'est défendu et qui a probablement voulu défendre son maître, comme n'importe quel autre aurait fait. Ici, c'est clair que c'était le petit chien, le problème », a-t-elle tenu à souligner.

Elle a aussi déploré que le conseil municipal soit revenu sur sa décision d'imposer le licou à tous les chiens de plus de 20 kg, plaidant que dans ce cas précis, il aurait pu changer la donne et éviter la mort du petit chien.

« Le Conseil de ville s'est rétracté face à son règlement pour encourager tous les propriétaires de chiens plus grands à utiliser un licou en tout temps en public. Ce nouveau règlement aurait pu aider le propriétaire à contrôler Toxon [...]. Ni Toxon ou son propriétaire n'ont brisé les lois et, par conséquent, dans cette situation de provocation par l'agression, une sentence de mort à Toxon était inacceptable et injuste. » (extrait de la pétition)

« C'est un chien qui a réagi comme un animal. Ce n'est pas un humain, il ne peut pas réfléchir et se dire, « Je n'utiliserai qu'un tout petit peu de force pour me défendre et défendre mon maître ». Ils ne savent même pas de quelle taille ils sont les uns par rapport aux autres », soutien Mme Young.

Selon elle, un comité civil devrait être formé et mandaté pour déterminer les circonstances entourant une attaque de chien avant qu'un animal présumé fautif ne soit euthanasié. Le groupe serait composé de personnes d'expérience en comportement canin et surtout, des gens prêts à investiguer l'événement en allant recueillir tous les témoignages pertinents à l'analyse de la situation, avance Mme Young. Elle déplore notamment que deux jours seulement se soient écoulés entre l'événement et l'euthanasie.

« Est-ce que le chien a été provoqué? Un chien qui l'a été et un autre qui a attaqué sans provocation, c'est très différent! », a-t-elle plaidé à sa sortie de l'hôtel de ville.

Comme plusieurs autres membres du conseil municipal, Serge Paquin a paru très irrité de l'intervention de Mme Young. Sa collègue Diane Délisle a également tenu à souligner que le petit chien aurait tout aussi bien pu être un enfant.

« Mais comment peut-on dire ça? Si le chien a des problèmes d'agressivité, le maître qui le tient en laisse peut intervenir en avertissant l'enfant qui court vers l'animal et le sommer de s'éloigner. Aussi, un chien ne réagira pas de la même façon à un humain qu'à un autre chien. Cette question m'étonne et démontre que notre conseil municipal ne connaît pas les animaux », concluait-elle.

Une douzaine de personnes étaient présentes à l'hôtel de ville en soutien à Mme Young.


Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
Trois nouveaux centres d’accueil en cas de sinistre

Trois nouveaux centres d’accueil en cas de sinistre
Quelques idées de sorties!

Quelques idées de sorties!
NOS RECOMMANDATIONS
Tentative de meurtre : un Sherbrookois entre la vie et la mort

Tentative de meurtre : un Sherbrookois entre la vie et la mort
Toujours sans nouvelle de Félix

Toujours sans nouvelle de Félix
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Inscription Infolettre EstriePlus.com
Gestion Financière JLR
 
Tourisme Cantons-de-l'Est
Vendredi, 17 novembre 2017
Des produits de beauté d’ici

Fontaine Panneton Joncas Bourassa & Associés
Jeudi, 16 novembre 2017
Dol, vice caché et copropriété

Bedon & bout'chou
Jeudi, 16 novembre 2017
La magie de l’éveil musical

Alexandre Dagenais
Jeudi, 16 novembre 2017
Récoltes terminées: au tour du bilan de fin de saison

Sarah-Eve Desruisseaux
Jeudi, 16 novembre 2017
Changer ? Oui, tu as le droit !

Marianne Therriault
Mercredi, 15 novembre 2017
Une inspiration signée Lady Gaga

William Lafleur
Mercredi, 15 novembre 2017
Un hiver sans tapis roulant

Laura Basque
Mardi, 14 novembre 2017
Le combat des librairies indépendantes

Léandre Lachance
Mardi, 14 novembre 2017
Attention au chemin de non-retour

Royal Lepage Jacinthe Dubé - 8 novembre 2017
Domino's Pizza
Six questions à Normand Pelletier (groupe Rebound) Par Cynthia Dubé Mercredi, 15 novembre 2017
Six questions à Normand Pelletier (groupe Rebound)
Le combat des librairies indépendantes Par Laura Basque Mardi, 14 novembre 2017
Le combat des librairies indépendantes
Les toutous virevolteront au Palais des sports Par Vincent Lambert Lundi, 13 novembre 2017
Les toutous virevolteront au Palais des sports
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous