La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Netrevolution Forfaits internet & Téléphonie illimité

Accueil   Chroniqueurs   Contactez-nous        
  Erreur de traitement

détails
Annonces Classées Avis de décès Maison à vendre Concours Magasin général Calendrier Annuaire
 
Memphrémagog - journal
Journal Le Haut-Saint-François
La une
Actualité
Art et Culture
Cahiers Spéciaux
Sports
Opinions
Dates de parution
Contactez-nous
Facebook
Agenda
JOURNAL LE HAUT-SAINT-FRANÇOIS / Actualité
Mercredi, 27 août 2014

Plus de 80 personnes à l’AGA de la SADC du Haut-Saint-François



 Imprimer   Envoyer 

Devant une assistance beaucoup plus nombreuse qu'à l'habitude, le C.A. de la Société d'aide au développement de la collectivité (SADC) du Haut-Saint-François a présenté un résumé des activités de l'année 2013-2014 et un bilan qui témoigne de la bonne santé pécuniaire de l'organisme. Le plan d'action pour 2014-2015 a reçu l'aval de l'assemblée.

Lors de la rencontre, Richard Tanguay, président, a rendu hommage au regretté Jacquelin Campagna, qui a consacré 10 ans de sa vie à la SADC. Il a participé au redressement de l'entreprise en 2004. Il était responsable de la trésorière et siégeait à deux comités en plus de fournir son soutien au personnel.

À la suite du décès de M. Campagna, le C.A. a convenu de nommer membres honoraires de leur vivant celles et ceux qui ont longuement oeuvré au sein de la SADC. C'est ainsi qu'Estelle Gobeil, femme très impliquée dans différents secteurs d'activité, et Michel Gendron, ancien maire de Weedon et ancien préfet, ont reçu ces marques de reconnaissance. « Ce sont des ambassadeurs et ils apportent une différence majeure dans la société », a déclaré M. Tanguay.

En ce qui concerne les engagements de la SADC, on a senti la fierté du C.A. et du personnel pour avoir réalisé la plupart des actions prévues dans le programme de l'an dernier. En développement durable, Jean-Pierre Gouin y a consacré 216 heures. Sur le sujet, Gaétane Plamondon, copropriétaire de Tardif Diesel, a décrit les travaux pour améliorer leur bâtiment. Murs en isoblocs, isolation de la toiture, panneaux solaires ne sont que quelques exemples de ce qui a été fait pour diminuer les coûts de chauffage de 25 000 $/an à 3 000 $/an. Thérèse Ménard-Théroux, responsable du développement local, a complété l'information.

La venue de l'URQ 2013 a eu un fort impact sur la région. Préparée depuis quelque 2 ans, cette rencontre a rassemblé plus de 240 agents de développement, des élus, des étudiants et des chercheurs venus découvrir les moyens mis de l'avant pour se sortir de crises. Par le biais du programme CACI, des jeunes ont pu choisir entre 4 stages de formation auxquels ils ont consacré plus de 2 500 h. Les ateliers d'initiation à l'informatique ont permis de former 121 personnes qui sont plus habiles à manipuler les ordinateurs. Enfin, pour faire suite à l'initiative de la SADC de promouvoir le tourisme, 2 000 guides des attraits touristiques ont été distribués sur le territoire et dans les environs. Cette année, après la révision, on en a imprimé 3 000 nouveaux pour répondre à la demande.

Guy Boulanger, v.-p. aux investissements dans les secteurs du développement local et régional, a décrit la façon dont l'argent a été ventilé. Il fait remarquer que 22 % du budget est consacré au fonds stratégie jeunesse et 78 % à celui des investissements dits normaux. Cinquante-deux prêts ont été alloués à 48 compagnies. Sur une vingtaine de projets, cinq en étaient à l'étape du démarrage et les promoteurs de 5 autres ont demandé de l'aide pour un apport de liquidité. Six dossiers sont analysés en matière d'expansion et quatre portent sur l'acquisition d'entreprises. M. Boulanger rappelle que 690 810 $ ont été injectés dans 11 commerces et industries. En stratégie jeunesse, 7 compagnies se sont partagé 129 000 $.  Au cours de l'année, le volet service-conseil a offert 1 412 h d'accompagnement, de montage de dossiers, de recherche de financement et d'aide à la gestion d'entreprises. « Les fonds engagés par la SADC dans différents projets ont généré près de 3 284,5 M$ en investissement et ils ont créé et maintenu plus de 130 emplois », mentionne le document produit par la SADC.

Au plan d'action 2014-2015, la pérennité de l'offre de service de proximité prime. Entre autres sujets, on veut favoriser l'implantation de nouvelles familles dans la MRC et la rétention des personnes qui y vivent. Un deuxième axe de développement repose sur l'accroissement du sentiment d'appartenance au milieu. Concertation des citoyens pour le mieux-être de leur communauté, promotion de la MRC à l'échelle provinciale, consommation de produits locaux et bonification de l'offre dans le domaine récréotouristique forment la clef de voûte des objectifs à atteindre. Offrir une amélioration économique telle que la population active reste en région et même s'accroisse va monopoliser bien des heures à la SADC. Pour y arriver, on misera sur l'entrepreneuriat. On souhaite outiller les entreprises en fonction des tendances du marché tout en soutenant les initiatives de développement stratégique, dont celui du développement durable.

En 2013-2014, ce « fut une année de changements », rappelle le président. Décès, départ d'employés pour d'autres défis, remplacement de membres de l'équipe en ont été quelques causes. M. Tanguay souligne l'importance qu'a pris le dossier tourisme à la SADC. « Ces changements nous poussent à nous questionner, à retrouver un équilibre et, au final, on réalise qu'ils nous ont permis de grandir », conclut-il.


La Maison Aube-Lumière - poinsettias 2018
Devenez membre de notre facebook
  A LIRE AUSSI ...
40 745$ remis à la Fondation Rock-Guertin

40 745$ remis à la Fondation Rock-Guertin
Global Excel investit 6 M$ à Sherbrooke

Global Excel investit 6 M$ à Sherbrooke
NOS RECOMMANDATIONS
Des voleurs recherchés à Magog récidivent

Des voleurs recherchés à Magog récidivent
Sept arrestations pour alcool au volant

Sept arrestations pour alcool au volant
PLUS... | CONSULTEZ LA SECTION COMPLÈTE...

Fondation Rock-Guertin - Collectes de denrées 2018
Inscription Infolettre EstriePlus.com
Val Estrie Ford - mai 2018
 
Pierre-Olivier Pinard, B.sc. CFMP
Vendredi, 14 décembre 2018
Tout sur le sommeil (part 2)

Me Karine Bourassa
Jeudi, 13 décembre 2018
Mais qu’en est-il des servitudes de passage?

Caroline Caouette
Jeudi, 13 décembre 2018
L’enfant, un enseignant pour l’adulte!

William Lafleur
Mercredi, 12 décembre 2018
Prend les devants avant de tirer de l'arrière

Cégep de Sherbrooke
Mercredi, 12 décembre 2018
Stage au Nicaragua : Jocelyne Lacasse se souvient

Daniel Nadeau
Mercredi, 12 décembre 2018
Les accoutrements ridicules

Centre de développement athlétique Badmofo Methods
Plus du triple de la limite permise, en fin d’avant-midi! Par Cynthia Dubé Mardi, 11 décembre 2018
Plus du triple de la limite permise, en fin d’avant-midi!
L’Estrie comme pôle d’enseignement supérieur Par Vincent Lambert Lundi, 10 décembre 2018
L’Estrie comme pôle d’enseignement supérieur
Toyota Rav4 2019 Mardi, 11 décembre 2018
Toyota Rav4 2019
ACHETEZ EstriePlus.com
bannières | concours | répertoire web | publireportage | texte de référencement | site web | vidéos | chroniqueur vedette
2017 © EstriePlus.com, tous droits réservés | Contactez-nous